Résumé de course
24 Heures du Mans 24 Heures du Mans

Que s'est-il passé cette nuit aux 24H du Mans ?

Toyota est en tête des 24 Heures du Mans sous la pluie, mais la course est neutralisée par la voiture de sécurité depuis plus de trois heures désormais.

La nuit aux 24 Heures du Mans

Photo de: Marc Fleury

Déjà perturbée par la pluie en fin de journée de samedi puis en début de nuit, la 92e édition des 24 Heures du Mans n'a pas été épargnée dans les heures qui ont suivi. Les conditions de piste ont même largement empiré après la mi-course.

Après 1 heure du matin et la relance qui a vu le pari des pneus slicks faire perdre beaucoup de terrain à la Porsche n°5 et à la Cadillac n°311, on a vu une nouvelle hiérarchie se dessiner, y compris à la faveur de la lourde pénalité infligée à la Ferrari n°83 qui avait longtemps mené l'épreuve.

La Toyota n°8 a ainsi concrétisé son excellent premier tiers de course pour s'installer aux commandes. À son volant, Sébastien Buemi a croisé le fer face à la Porsche n°6 au volant de laquelle se sont relayés Laurens Vanthoor puis André Lotterer. Le Suisse a fait le job en creusant un écart qui a parfois dépassé la vingtaine de secondes, avant de céder sa place à Brendon Hartley. Pendant ce temps, à plus d'une minute, l'autre Toyota s'est invitée dans le tiercé de tête.

On vous présente la star de la nuit...

On vous présente la star de la nuit...

Photo de: Marc Fleury

Tout a une nouvelle fois été remis en cause lorsque la pluie s'est de nouveau abattue sur le circuit de la Sarthe. Sauf que cette fois, l'ondée n'a pas été passagère et, avec également 12°C dans l'air, les conditions de course sont devenues exécrables. La direction de course a donc fait le choix de la sagesse en déployant à 3h45 la voiture de sécurité.

L'intervention de cette dernière a duré beaucoup plus longtemps que la précédente, à tel point qu'il a fallu organiser des rotations entre les Porsche utilisées comme voiture de sécurité afin d'assurer leur ravitaillement en carburant !

Si la pluie a semblé se calmer peu avant 6 heures du matin, elle ne s'est jamais totalement arrêtée, une ondée en chassant une autre. À 7 heures du matin, la pluie n'avait pas cessé, pas moins que la procédure de voiture de sécurité, désormais entrée dans sa quatrième heure. Les positions en tête sont donc figées, dans l'espoir d'une reprise dès que possible. La Toyota n°8 est donc en tête des 24 Heures du Mans devant la Porsche n°6 et la Toyota n°7.

Le classement à 7h

P # Equipe TRS Arrêts
1 6 Porsche Penske Motorsport 187 17
2 7 Toyota Gazoo Racing 187 18
3 8 Toyota Gazoo Racing 187 18
4 3 Cadillac Racing 187 16
5 51 Ferrari AF Corse 187 16
6 50 Ferrari AF Corse 187 16
7 2 Cadillac Racing 187 18
8 83 AF Corse 186 16
9 38 Hertz Team JOTA 186 19
10 5 Porsche Penske Motorsport 186 14

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent La Ferrari de tête lourdement pénalisée pour avoir sorti une BMW
Article suivant Porsche prend les commandes mais perd une voiture

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France