Un retour au Mans "très probable" pour Di Grassi

partages
commentaires
Un retour au Mans
Sam Smith
Par : Sam Smith
24 févr. 2017 à 15:44

Lucas Di Grassi a indiqué qu'il était "très probable" pour lui qu'il participe aux 24 Heures du Mans cette année, en LMP1 ou en LMGTE Pro.

Dieter Gass, responsable du DTM chez Audi Sport
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
Podium : le vainqueur Lucas di Grassi, Manor Motorsport; le deuxième Robert Kubica, Carlin; le troisième Sebastian Vettel, ASM F3
Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport
Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport
Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport

Le pilote brésilien, qui a été le pilote Audi le plus en vue du programme LMP1 en 2016, cherche une option pour participer aux 24 Heures du Mans depuis l'annonce de la fin du programme Audi à l'automne dernier.

Di Grassi a confié à Motorsport.com qu'une cinquième participation dans la Sarthe était "très probable aussi bien en LMP1 qu'en LMGTE Pro, qui sont les deux seules catégories qui m'intéressent".

S'il devait se présenter, le volant LMP1 lui permettrait certainement de faire partie de l'équipage de la troisième Toyota TS050 Hybrid, au sein de laquelle Stéphane Sarrazin est pour le moment le seul pilote confirmé.

Selon les informations de Motorsport.com, des discussions entre Toyota et Audi ont eu lieu, mais un baquet en GTE Pro est plus probable pour Lucas Di Grassi.

"Il y a des restrictions concernant pour qui Lucas pourrait piloter", a indiqué à Motorsport.com Dieter Gass, directeur d'Audi Motorsport. "Évidemment, c'est bien plus facile pour nous de libérer un pilote pour un concurrent privé que pour une équipe d'usine. Nous regardons aussi le niveau de concurrence, par exemple nous ne voudrions pas le voir piloter pour une marque rivale."

"Dans n'importe quelle voiture, au Mans ça dépend de la catégorie. Nous avons libéré des pilotes comme Marcel [Fässler] et Mike [Rockenfeller] pour aller chez Corvette à Daytona, et ils pourraient faire d'autres courses cette saison."

Les détails du contrat de Di Grassi avec Audi LMP, qui était assuré pour la saison 2017, est actuellement en train d'être "mis au bon format", selon Dieter Gass.

"Le contrat de Lucas en WEC n'a pas été annulé, donc il a toujours un contrat Audi. En même temps, il a un autre contrat avec ABT en Formule E. Nous travaillons donc pour en faire un, mais nous n'avons pas encore finalisé le nouveau contrat pour ce qu'il ferait en dehors de la Formule E. Nous avons un accord avec lui pour qu'il continue en tant que pilote d'usine, mais nous devons mettre ça au bon format."

Pour Di Grassi, un retour à Macau, où il a couru pour la dernière fois en 2012 et où il a remporté le Grand Prix F3 en 2005, serait également sur la table pour cette année. 

"Nous étudions la possibilité de l'utiliser dans notre programme GT, donc ça pourrait arriver", a confirmé Gass. "Nous nous souvenons que c'est quelqu'un qui est vraiment rapide à Macau, mais ce n'est pas encore finalisé. Ce sont des choses que nous étudions."

Article suivant
Hülkenberg écarte tout retour au Mans en 2017

Article précédent

Hülkenberg écarte tout retour au Mans en 2017

Article suivant

Les 24 Heures du Mans auront un Safety Car BMW

Les 24 Heures du Mans auront un Safety Car BMW
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Pilotes Lucas Di Grassi
Équipes Team Joest
Auteur Sam Smith
Type d'article Actualités