Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
40 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
4 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Sørensen a détruit l'Aston Martin dans son crash au Mans

partages
commentaires
Sørensen a détruit l'Aston Martin dans son crash au Mans
Par :
4 juin 2018 à 14:51

L'Aston Martin que pilotait Marco Sørensen dimanche lors de la Journée Test des 24 Heures du Mans a été lourdement endommagée dans l'accident survenu en fin de matinée.

#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Marco Sorensen, Nicki Thiim, Darren Turner
Le grillage de sécurité endommagé
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Marco Sorensen, Nicki Thiim, Darren Turner
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Marco Sorensen, Nicki Thiim, Darren Turner
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Marco Sorensen, Nicki Thiim, Darren Turner
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Marco Sorensen, Nicki Thiim, Darren Turner
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Marco Sorensen, Nicki Thiim, Darren Turner
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Marco Sorensen, Nicki Thiim, Darren Turner
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Alex Lynn, Maxime Martin, Jonathan Adams
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Marco Sorensen, Nicki Thiim, Darren Turner

L'incident s'est produit alors que le pilote danois et Harrison Newey, sur la Dallara LMP2 du SMP Racing, taillaient la route dans le trafic. D'après les caméras de sécurité du circuit, les deux hommes auraient doublé une Porsche GTE et une mésentente aurait provoqué le crash.

Si Newey a pu poursuivre sa route et rentrer à son stand, Marco Sørensen a quant a lui terminé dans le rail à haute vitesse, dans la portion rapide entre Mulsanne et Indianapolis. Sur place, l'état des grillages de sécurité quelques heures après laissait peu de doute quant à la violence de l'impact. Heureusement, Sørensen a pu s'extraire lui-même de sa Vantage GTE, avant de passer des examens de contrôle au centre médical du circuit, qui n'ont révélé aucune blessure.

Rapidement entendus par les commissaires, Newey et Sørensen ont tous deux été sanctionnés, jugés responsable d'avoir enfreint le Code sportif international de la FIA en effectuant "une manœuvre dangereuse lors d'un dépassement". Ils ont écopé d'une minute de stop-and-go avec sursis pour les 24 Heures du Mans, pénalité qui ne sera appliquée qu'en cas de récidive.

Pour Aston Martin, un précieux temps de roulage a non seulement été perdu, mais la Vantage #95 que Sørensen partage avec Nicki Thiim et Darren Turner a énormément souffert et ne pourra plus rouler. La décision a été prise de reconstruire une auto en vue de la semaine des 24 Heures.

"Nous pouvons utiliser la voiture d'essais, ou bien nous avons la possibilité d'en construire une nouvelle autour du châssis de rechange, et c'est ce que nous avons décidé", a expliqué à Motorsport.com le directeur d'Aston Martin Racing, John Gaw. "Il est préférable d'avoir une voiture neuve pour la course, et nous voulons aussi que la voiture d'essais conserve cette fonction." 

Lors de la Journée Test, Aston Martin a donc concentré l'essentiel de son programme sur la seconde Vantage GTE pour la suite des essais. Le constructeur britannique est pour le moment dans une position délicate avec sa nouvelle monture, puisque sur la #97, Alex Lynn, Maxime Martin et Jonathan Adam ont pris la 16e et avant-dernière place du GTE Pro avec un chrono situé à près de cinq secondes de la Porsche de tête.

Avec Gary Watkins

Article suivant
Montoya et les virages Porsche : "On débranche un peu le cerveau"

Article précédent

Montoya et les virages Porsche : "On débranche un peu le cerveau"

Article suivant

Les chiffres à retenir après la Journée Test

Les chiffres à retenir après la Journée Test
Charger les commentaires