À quoi les spectateurs peuvent-ils s'attendre pour les 24H du Mans 2021 ?

Le public sera de retour cette année dans les tribunes des 24 Heures du Mans en 2021 et pourra profiter pleinement de la plus grande course automobile au monde, malgré quelques petites différences par rapport aux années précédentes.

À quoi les spectateurs peuvent-ils s'attendre pour les 24H du Mans 2021 ?

Si, en piste, la compétition s'annonce plus palpitante que jamais pour la 89e édition des 24 Heures du Mans, les fans remarqueront quelques différences dans le déroulement de l'emblématique semaine mancelle.

Premier changement, par rapport à 2020 : les spectateurs seront présents dans les tribunes du Circuit des 24 Heures du Mans cette semaine. Les billets sont en vente sur Motorsport Tickets, qui offre à chaque acheteur la chance de gagner un surclassement en hospitalité, rien que ça !

Les protocoles COVID doivent être respectés et un pass sanitaire valide doit être présenté pour être admis sur place.

Le programme des séances reste, lui, inchangé, et les fans pourront tout suivre du spectacle offert par les voitures, à commencer par les séances d'essais de mercredi et jeudi, avant d'enchaîner avec l'Hyperpole de jeudi soir et, bien sûr, la course en elle-même. Départ samedi à 16h !

Lire aussi :

Plusieurs courses de support

Au-delà de l’épreuve phare, de nombreuses compétitions de support sont prévues sur la piste tout au long du week-end. Ainsi, vendredi, la VW Fun Cup s'élancera pour la première fois sur le circuit complet des 24 Heures du Mans. Ces Volkswagen Coccinelles classiques de 180 chevaux s'affronteront pendant cinq heures, donnant aux pilotes amateurs un avant-goût de la plus grande course au monde.

La série Road to Le Mans se déroulera jeudi et samedi en deux épreuves de 55 minutes. Les voitures des catégories LMP3 et GT3 s'affronteront sur l'ensemble du circuit, dans le cadre de la Michelin 2021 Le Mans Cup.

Le tout nouveau Porsche Sprint Challenge France proposera également une course de 45 minutes à 60 Porsche 911 GT3 le samedi matin. Et il y aura également deux courses d'Endurance Racing Legends, mettant en vedette des machines des années 1990 et 2000.

Village et Fan Zone

Pour les spectateurs qui ont besoin de reprendre leur souffle après toutes ces courses, le Village proposera toujours des activités gratuites, des stands de nourriture et des boutiques de cadeaux : l'endroit idéal pour se détendre. La Fan Zone sera équipée d'écrans de télévision géants, d'un espace pour enfants et d'une zone de divertissement gratuite permettant de se rafraîchir sans rien manquer de ce qui se passe en piste.

Cependant, en raison des protocoles sanitaires à appliquer, plusieurs autres rendez-vous traditionnels ne sont pas proposés en 2021. C'est le cas notamment de la traditionnelle parade des pilotes à travers la ville, de l'accès à la voie des stands ou à la grille, de la pesée des voitures le samedi avant la course, ou encore des concerts gratuits habituellement proposés tout au long de la semaine.

Toutefois, le Musée des 24 Heures du Mans a rouvert ses portes le 21 juillet, juste à temps pour la course. Grâce à leur pass sanitaire, les spectateurs pourront se plonger dans l'Histoire de de la légendaire course d'Endurance tout en assistant à son déroulement sur la piste.

Motorsport Tickets offre la possibilité de gagner un surclassement gratuit à l'Hospitalité Panorama 24 d'une valeur de 1'950€ pour tout achat d'un billet pour les 24 Heures du Mans. Cliquez ici pour réserver votre billet.

partages
commentaires
Journée Test - Glickenhaus surprend devant Toyota et Alpine !
Article précédent

Journée Test - Glickenhaus surprend devant Toyota et Alpine !

Article suivant

Glickenhaus rapide, une "très bonne nouvelle" selon Toyota

Glickenhaus rapide, une "très bonne nouvelle" selon Toyota
Charger les commentaires
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix Prime

Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix

En 1997 le programme Panoz GT n'apparaissait pas comme un choix attrayant pour un ex-pilote de Formule 1, McLaren constituant un bien meilleur pari. Mais contre toute attente, David Brabham fit le choix de la marque américaine pour former un duo gagnant pendant plusieurs années.

GT
25 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021