Formule 1
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
2 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
2 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
29 jours
WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
1 jour
WSBK
11 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
26 oct.
Événement terminé
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
9 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
65 jours

La fascinante logistique des 270'000 l de carburant des 24H du Mans

partages
commentaires
La fascinante logistique des 270'000 l de carburant des 24H du Mans
Par :
12 août 2019 à 15:10

Partons à la découverte de la logistique derrière l'alimentation en carburant de la plus grande course du monde et des défis rencontrés par Total pour développer, produire, acheminer et contrôler le carburant employé pendant la semaine des fameuses 24 Heures du Mans. Cliquez sur les flèches pour passer de slide en slide.

 

 

 

Diapo
Liste

Le développement à l'usine

 Le développement à l'usine
1/5

Composé de molécules sélectionnées sur mesure, avec un indice d'octane supérieur à celui fourni au grand public, le carburant de compétition est développé pendant six mois en laboratoire par 40 personnes.

Du centre de recherche à la piste

 Du centre de recherche à la piste
2/5

Fabriqués en 30 jours, les 270 000 litres de carburant pour la semaine des 24 Heures du Mans sont acheminés grâce à neuf camions-citernes.

Des contrôles et analyses réguliers

 Des contrôles et analyses réguliers
3/5

De sa production jusqu'au réservoir, le carburant est contrôlé à quatre reprises grâce à un procédé durant une dizaine de minutes. Pendant la semaine des 24 Heures du Mans, plus de 120 analysées sont réalisées.

La consommation lors des 24 Heures du Mans

 La consommation lors des 24 Heures du Mans
4/5

Aux 24 Heures du Mans, la consommation de carburant varie d'une catégorie à l'autre : elle est par exemple de 25 litres au 100 km en LMP1. Chaque catégorie dispose d'une capacité différente du réservoir, la plus élevée se trouvant en GTE avec 90 litres embarqués.

La stratégie et les arrêts au stand

 La stratégie et les arrêts au stand
5/5

Lors des 24 Heures du Mans 2019, l'auto victorieuse s'est arrêtée au stand à 34 reprises. On a dénombré 37 arrêts pour le vainqueur en LMP2, et 23 pour le vainqueur en GTE Pro.

Article suivant
Toyota très critique envers SMP après son départ du WEC

Article précédent

Toyota très critique envers SMP après son départ du WEC

Article suivant

Les points doublés de retour pour les 24 Heures du Mans

Les points doublés de retour pour les 24 Heures du Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans , WEC
Auteur Contenu Sponsorisé