Toyota vise le record de la distance au Mans

Toyota vise cette année sa première victoire aux 24 Heures du Mans, mais également le record de la distance sur l'épreuve.

Toyota vise le record de la distance au Mans
#9 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Jose Maria Lopez, Yuji Kunimoto, Nicolas Lapierre
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Stéphane Sarrazin
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
Checkered flag for #8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
Les voitures du WEC sous la neige à Paris

Le constructeur japonais estime que le record de la distance fixé par Audi en 2010 est possible à battre si les conditions le permettent et qu'il n'y a pas de problème majeur venant perturber les TS050 Hybrid.

Rob Leupen, directeur de la compétition de l'équipe Toyota en LMP1, déclare à Motorsport.com : "Il faut avoir des objectifs : le temps au tour peut-il être battu, puis pouvons-nous améliorer le record de la distance ?" 

"On a spéculé sur le fait que ça pouvait être possible l'année dernière, donc si nous roulons sans encombre, le record de la distance peut tomber. Ce sont des objectifs que les ingénieurs aiment."

Leupen laisse entendre que la pression constituée par l'objectif de battre le record de la distance serait une bonne chose pour la seule équipe d'usine de la grille en LMP1 pour la saison 2018-2019 du WEC.

"Nous avons besoin de cette pression : elle est bonne pour les ingénieurs et pour les mécaniciens", souligne-t-il. "Au final, je pense que la pression générale n'est pas dans le fait de battre le record de la distance ou du temps au tour, mais c'est de gagner ; ça doit être ça." 

Directeur technique de Toyota Motorsport GmbH, Pascal Vasselon explique que l'équipe ne réduirait pas son rythme de course si elle venait à disposer d'un avantage conséquent sur la concurrence non-hybride.

"Si on se posait la question de baisser le rythme en cas d'avantage, la réponse serait non", prévient-il. "Ces voitures sont conçues pour fonctionner à des vitesses données, et c'est ainsi qu'elles sont le plus sûr ; peu importe si la concurrence est à 30 secondes ou à un tour, ça ne change rien."

"Si l'on commence à baisser le rythme, on perd la température des pneus, l'adhérence, et on récupère plus d'énergie, ce qui sature la batterie. Nous devons laisser la voiture dans sa fenêtre d'exploitation."

Le record de la distance au Mans est détenu par l'Audi R15+ TDI de Timo Bernhard, Romain Dumas et Mike Rockenfeller, qui avaient parcouru 397 tours, soit 5410,713 km.

Le précédent record était la propriété de Gijs van Lennep et Helmut Marko, en 1971 à bord d'une Porsche 917K, et avant l'apparition des chicanes dans la ligne droite des Hunaudières. 

partages
commentaires
Hülkenberg : "Très prenant" d'ajouter Le Mans à la F1
Article précédent

Hülkenberg : "Très prenant" d'ajouter Le Mans à la F1

Article suivant

Au Mans, la nouvelle ligne de départ prend forme

Au Mans, la nouvelle ligne de départ prend forme
Charger les commentaires
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix Prime

Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix

En 1997 le programme Panoz GT n'apparaissait pas comme un choix attrayant pour un ex-pilote de Formule 1, McLaren constituant un bien meilleur pari. Mais contre toute attente, David Brabham fit le choix de la marque américaine pour former un duo gagnant pendant plusieurs années.

GT
25 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021