Toyota reporte l'idée d'une troisième voiture à 2017

partages
commentaires
Toyota reporte l'idée d'une troisième voiture à 2017
Par : Basile Davoine
4 nov. 2015 à 17:00

Alors que l’hypothèse paraissait encore envisageable au cours de l’été, Toyota a écarté la possibilité d’aligner une troisième voiture aux 24 Heures du Mans l’année prochaine. L’option reste toutefois sur la table pour 2017. 

Kazuki Nakajima, Toyota Racing et Rob Leupen, Directeur des opérations d'affaires Toyota Racing
#1 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima
#1 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima
#1 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid
#2 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid : Alexander Wurz, Stéphane Sarrazin, Mike Conway
#2 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid : Alexander Wurz, Stéphane Sarrazin, Mike Conway
#1 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid : Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima

Comme prévu, les ressources vont augmenter pour permettre à Toyota Racing de refaire son retard sur Porsche et Audi, après une saison anonyme pour les équipages du constructeurs japonais, incapables de se mêler à la lutte pour les premières places en raison du manque de performance de la TS040 Hybrid. 

Le souhait de se concentrer pleinement sur le développement du nouveau prototype LMP1, couplé à l’ajout d’une manche au calendrier du WEC l’an prochain (neuf rendez-vous contre huit cette année) a convaincu Toyota de repousser à nouveau l’idée d’aligner trois voitures au Mans. 

"Nous ne ferons pas rouler de troisième voiture en 2016", a révélé Rob Leupen, vice-président de Toyota Motorsport, à Motorsport.com"Parce que nous avons une voiture entièrement nouvelle, donc ça n’arrivera pas au Mans l’an prochain. Par la suite, 2017 est une option très réaliste."

"Oui nous aurons une augmentation [du budget] mais en raison de la neuvième course [au Mexique], nous sommes sous une pression supplémentaire. Oui nous avons des revenus commerciaux supplémentaires, mais la confirmation de la neuvième course nous a pris au dépourvu, et c’est la même chose pour les autres. Nous ne voulons pas compromettre notre budget de développement. Une autre course signifie avoir une autre spécification aéro et plusieurs autres choses, donc naturellement c’est un gros problème pour les équipes."

Un proto entièrement nouveau

Toyota changera de motorisation l’an prochain sur son prototype LMP1, puisque le V8 atmosphérique sera remplacé par un nouveau moteur turbo, qui a déjà tourné sur le banc d’essais de Cologne. En matière d’hybridation, le constructeur nippon délaissera son super-condensateur pour passer à un système de batterie pour le stockage de l'énergie. La future TS050 Hybrid, comme elle devrait être baptisée, passera de la classe 6MJ à la classe 8MJ. 

"Début octobre, nous avons fait tourner le moteur au banc d’essai, tout comme le nouveau système hybride qui sera connecté au nouveau moteur, donc nous sommes heureux d’être mieux préparés pour 2016", précise Leupen, qui ajoute que le châssis sera "entièrement nouveau" l’année prochaine.

Avec Sam Smith

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Équipes Toyota Racing
Auteur Basile Davoine