Toyota révèle la défaillance qui lui a coûté la victoire au Mans

Quatre jours après le cauchemar vécu à trois minutes de l’arrivée des 24 Heures du Mans, Toyota a révélé quel était le problème qui avait immobilisé la TS050 Hybrid #5 à l’orée du dernier tour de course. 

Toyota révèle la défaillance qui lui a coûté la victoire au Mans
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
La voiture victorieuse #2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb passe devant la #5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima après le drapeau à damier
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Kazuki Nakajima with Rob Leupen, Toyota Motorsport after the checkered flag
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Kazuki Nakajima après le drapeau à damier
Arrêt au stand et dernier changement de pilote pour la #5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima à l'arrêt en piste au début du dernier tour
Charger le lecteur audio

C’est bien un problème avec le turbo du prototype japonais qui a causé la perte d’un succès qui lui semblait assuré, contraignant Kazuki Nakajima à boucler le dernier tour à un rythme très ralenti et privant le constructeur nippon de victoire, mais aussi de toute place au classement final pour cet équipage. 

"La voiture n°5 a souffert d’un défaut technique sur un connecteur sur la ligne d’air entre le turbocompresseur et l’échangeur, causant une perte de contrôle du turbo", a précisé Toyota. "L’équipe a tenté de modifier les options de contrôle pour restaurer la puissance et cela a finalement fonctionné, permettant à la voiture de boucler le dernier tour. Cependant, cela a été fait trop tard pour que le tour soit parcouru dans les six minutes requises."

D'autres analyses en cours

L’équipe doit toutefois encore enquêter pour comprendre précisément la raison qui a mené à cette défaillance, qui est clairement distincte de celle rencontrée à Spa-Francorchamps le mois dernier. 

"Actuellement, la raison pour laquelle cette défaillance est survenue n’est pas exactement claire, alors que nous avons vérifié la procédure utilisée pour produire la pièce, ici à Cologne", poursuit Toyota dans son communiqué. "De nouvelles analyses sont requises pour déterminer la cause."

"Il est clair que cela n’a aucun lien avec les problèmes moteur rencontrés à Spa plus tôt dans la saison. Des recherches sont en cours chez TMG afin de déterminer la raison précise de ce problème, avec l’objectif de mettre en place les mesures nécessaires afin d’éviter que cela se répète à l’avenir."

partages
commentaires
Les chiffres clés de la victoire de Porsche au Mans
Article précédent

Les chiffres clés de la victoire de Porsche au Mans

Article suivant

Panis-Barthez Compétition a atteint ses objectifs au Mans

Panis-Barthez Compétition a atteint ses objectifs au Mans
Charger les commentaires
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix Prime

Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix

En 1997 le programme Panoz GT n'apparaissait pas comme un choix attrayant pour un ex-pilote de Formule 1, McLaren constituant un bien meilleur pari. Mais contre toute attente, David Brabham fit le choix de la marque américaine pour former un duo gagnant pendant plusieurs années.

GT
25 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021