Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
37 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
2 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Toyota : "Vu le rythme, ce sont des concurrents sérieux"

partages
commentaires
Toyota : "Vu le rythme, ce sont des concurrents sérieux"
Par :
3 juin 2018 à 17:40

La machine Toyota a déroulé son programme lors de la Journée Test, tout en surveillant de près une concurrence emmenée par Rebellion. "Ce qui est certain, c'est que nous ne pouvons pas nous reposer !" lance Pascal Vasselon.

#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sebastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso, Jose Maria Lopez, Anthony Davidson
#1 Rebellion Racing Rebellion R-13: Andre Lotterer, Neel Jani, Bruno Senna
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sebastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso, Jose Maria Lopez, Anthony Davidson
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez, Fernando Alonso, Anthony Davidson
#11 SMP Racing BR Engineering BR1: Mikhail Aleshin, Vitaly Petrov, Jenson Button
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sebastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso, Jose Maria Lopez, Anthony Davidson
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sebastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso, Jose Maria Lopez, Anthony Davidson
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sebastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso, Jose Maria Lopez, Anthony Davidson
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sebastien Buemi
#3 Rebellion Racing Rebellion R-13: Mathias Beche, Gustavo Menezes, Thomas Laurent
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Jose Maria Lopez
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez, Fernando Alonso, Anthony Davidson
#11 SMP Racing BR Engineering BR1: Jenson Button
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez, Fernando Alonso, Anthony Davidson

B.D., Le Mans - Toyota était arrivé au Mans avec l'ambition d'y dérouler une Journée Test sans accroc : mission accomplie. Les prototypes TS050 Hybrid ont enchaîné plus de 200 tours à eux deux pour obtenir toutes les informations précieuses en vue de la course. L'autre objectif était de permettre à Fernando Alonso de découvrir sereinement le Circuit de la Sarthe, ce que l'Espagnol a accompli en parcourant à lui seul 40 boucles et en s'offrant le meilleur chrono.

Un meilleur temps en 3'19"066 qui satisfait l'ensemble de l'équipe japonaise, puisqu'il va même légèrement au-delà des attentes initiales. Ainsi, Toyota semble avoir déjà la certitude de disposer aujourd'hui d'un meilleur rythme de course au Mans que l'an dernier.

"En termes de travail, tout a bien fonctionné : pas d'interruptions, pas de problèmes", résume le directeur technique Pascal Vasselon. "Nous avons fait beaucoup de tours, accumulé beaucoup de kilomètres avec les pneus. C'était une très bonne préparation pour la course. Les chronos étaient meilleurs que prévu. Comme l'année dernière, nous n'avons pas fait de runs de qualifications, nous avons fait de la préparation de course. En matière de rythme de course, nous sommes significativement plus rapides que l'année dernière." 

Les bons temps signés aujourd'hui proviennent sans doute également des excellentes conditions de piste que les pilotes ont fait remonter aux ingénieurs. L'incertitude réside en partie dans la manière dont évoluera la piste au cours des quinze jours à venir. Quant aux chronos, les prototypes nippons avaient la capacité évidente de les faire chuter davantage, mais il n'est pas question de travailler des runs de qualifications.

"En runs de qualifications, nous aurions fait 3'17 car nous sommes plus rapides que l'an dernier en rythme de course. Nous aurions fait 3'17 sur une Journée Test, car après le circuit évolue toujours jusqu'à la course", estime Pascal Vasselon.

Une EoT "assez juste" selon Buemi

Le rythme de Toyota étant ce qu'il est et sans surprise majeure, les réponses attendues se situaient surtout du côté de la concurrence difficile à cerner dans les rangs du LMP1 non hybride. Rebellion a surgi comme l'adversaire a priori le plus redoutable, avec un temps à seulement six dixièmes de celui d'Alonso.

"Vu le rythme d'aujourd'hui, ce sont des concurrents sérieux", admet Pascal Vasselon. "Ce que nous avons vu et qui nous intéresse, ce sont les progrès. Bien sûr, nos concurrents ne sont pas stabilisés, ils ont beaucoup de marge de développement et nous avons vu d'énormes progrès aujourd'hui. C'est le cas pour Rebellion mais aussi pour SMP. Ce qui est certain, c'est que nous ne pouvons pas nous reposer ! Nous attaquons tout le temps, et nous devrons trouver quelques dixièmes supplémentaires."

Un rythme pris au sérieux mais qui ne semble pas constituer de source d'inquiétude. Aux yeux de Sébastien Buemi, le chrono signé par Mathias Beche avec la R13 #3 n'est même "pas du tout" surprenant : "Par rapport à ce qu'ils faisaient à Spa, on savait qu'ils allaient être beaucoup plus proches ici, puisqu'on a beaucoup moins d'électrique par kilomètre."

Et le Suisse salue d'ailleurs le travail des organisateurs avec la gestion de l'EoT (équivalence de technologie), qui pourrait cependant être corrigée d'ici la semaine prochaine. "La FIA et l'ACO ont un bon règlement, il est assez juste", estime Buemi auprès de Motorsport.com. "Tout va dépendre de ce que l'ACO va décider, en mettant plus ou moins de puissance [pour les privés]. Disons qu'on s'attendait à des résultats comme ça."

Article suivant
Alonso : "Toujours différent quand on prend la piste"

Article précédent

Alonso : "Toujours différent quand on prend la piste"

Article suivant

Button a d'abord trouvé le circuit du Mans "déconcertant"

Button a d'abord trouvé le circuit du Mans "déconcertant"
Charger les commentaires