Vaillante Rebellion renonce à faire appel de sa disqualification

L'écurie suisse a choisi d'accepter la sanction qui la prive de son podium décroché aux 24 Heures du Mans.

L'équipe Vaillante Rebellion a décidé de ne pas faire appel de sa disqualification des 24 Heures du Mans, qui la prive du podium décroché au classement général et de sa deuxième place de la catégorie LMP2. L'équipage de l'ORECA #13, composé de Nelson Piquet Jr, David Heinemeier Hansson et Mathias Beche, avait terminé à trois tours de la Porsche victorieuse le week-end dernier, avant d'être disqualifiée lundi.

Les commissaires ont découvert qu'un trou avait été percé dans la coque afin d'accéder plus facilement à un démarreur défectueux lors des arrêts au stand, et que les règles du parc fermé avaient été enfreintes.

Après s'être donné le temps de la réflexion, l'équipe suisse a choisi de ne pas contester la sanction et d'assumer sa "responsabilité pour ce qui s'est passé" tout en acceptant les conséquences. "Les institutions sportives doivent être respectées", a réagi l'équipe dans un communiqué. "Les valeurs de l'équipe sont le courage et la bravoure, et cette erreur de jugement ne doit pas les affecter."

Président de Rebellion, Alexandre Pesci a lui aussi tenu à commenter la situation. "Je voudrais remercier personnellement tous nos fans pour leur soutien inconditionnel, et exprimer ma plus profonde gratitude envers nos partenaires pour leur confiance, et pour avoir rendu cette aventure si particulière. L'équipe aura l'opportunité de prouver qu'elle est professionnelle lors de la prochaine manche du WEC au Nürburgring."

Au championnat, le trio Piquet Jr-Heinemeier Hansson-Beche conserve la deuxième place du LMP2, avec un écart qui grimpe toutefois à 40 points par rapport à l'équipage du Jackie Chan DC Racing formé par Ho-Pin Tung, Oliver Jarvis et Thomas Laurent.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans , WEC
Événement 24 Heures du Mans
Circuit Le Mans
Pilotes Nelson Piquet Jr. , Mathias Beche , David Heinemeier Hansson
Équipes Rebellion Racing
Type d'article Actualités
Tags endurance, lmp2