La Vaillante Rebellion perd son podium aux 24 Heures du Mans !

Coup de théâtre au classement général des 24 Heures du Mans ! La Vaillante Oreca #13 a été disqualifiée, laissant sa troisième place à l'autre voiture du Jackie Chan DC Racing !

La Vaillante Rebellion perd son podium aux 24 Heures du Mans !
#13 Vaillante Rebellion Racing Oreca 07 Gibson: Mathias Beche, David Heinemeier Hansson, Nelson Piquet Jr.
#13 Vaillante Rebellion Racing Oreca 07 Gibson: Mathias Beche, David Heinemeier Hansson, Nelson Piquet Jr.
#13 Vaillante Rebellion Racing Oreca 07 Gibson: Mathias Beche, David Heinemeier Hansson, Nelson Piquet Jr.
Podium : les vainqueurs Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley, Porsche Team, les deuxièmes, Ho-Pin Tung, Oliver Jarvis, Thomas Laurent, DC Racing, les troisièmes, Mathias Beche, David Heinemeier Hansson, Nelson Piquet Jr., Vaillante Rebellion Racing
#13 Vaillante Rebellion Racing Oreca 07 Gibson: Mathias Beche, David Heinemeier Hansson, Nelson Piquet Jr.
#13 Vaillante Rebellion Racing Oreca 07 Gibson: Mathias Beche, David Heinemeier Hansson, Nelson Piquet Jr.
Mathias Beche, Vaillante Rebellion Racing Oreca 07 Gibson
#13 Vaillante Rebellion Racing Oreca 07 Gibson : Mathias Beche, David Heinemeier Hansson, Nelson Piquet Jr.
#13 Vaillante Rebellion Racing Oreca 07 Gibson : Mathias Beche, David Heinemeier Hansson, Nelson Piquet Jr.
#13 Vaillante Rebellion Racing Oreca 07 Gibson: Mathias Beche, David Heinemeier Hansson, Nelson Piquet Jr.
#13 Vaillante Rebellion Racing Oreca 07 Gibson: Mathias Beche, David Heinemeier Hansson, Nelson Piquet Jr.
#13 Vaillante Rebellion Racing Oreca 07 Gibson: Mathias Beche, David Heinemeier Hansson, Nelson Piquet Jr.
#13 Vaillante Rebellion Racing Oreca 07 Gibson: Mathias Beche, David Heinemeier Hansson, Nelson Piquet Jr.
#13 Vaillante Rebellion Racing Oreca 07 Gibson: Mathias Beche, David Heinemeier Hansson, Nelson Piquet Jr.

G.N., Le Mans - Comme quoi les 24 Heures du Mans ne sont jamais terminées. Après les rebondissements nombreux de la course, voici que le classement final de la course est modifié, et pas à n'importe quel niveau, puisqu'il s'agit de la troisième place du classement général.

L'Oreca 07 du Team Vaillante Rebellion a été disqualifiée après course par le collège des commissaires des 24 Heures du Mans. L'équipe suisse aurait, sur la #13, réalisé un orifice dans le capot, sur le côté droit. Cet espace servait à atteindre le solénoïde du démarreur, permettant à la voiture de démarrer plus facilement. La Vaillante Rebellion #13 a en effet connu de nombreux problèmes de démarreur tout au long de la course.

Le communiqué des Commissaires est clair : "Les Commissaires ont déterminé que l’image et la vidéo montrent clairement un trou qui a été fait par le concurrent sur le côté droit du capot moteur. Le concurrent a admis que c’était le cas, et que le trou avait été fait dans un second set de carrosserie, qui a été installé pendant un arrêt au stand pour que le concurrent puisse avoir accès au démarreur sans avoir à retirer la section arrière de carrosserie et l’aileron, et ensuite retirer le capot moteur à chaque fois qu’ils s’arrêtaient pour actionner le solénoïde du démarreur qui fonctionnait mal."

C'est par le biais d'une vidéo d'arrêt au stand que l'astuce de Rebellion Vaillante a été remarquée : "La vidéo démontre l’utilité de la modification qui a été faite sur la carrosserie homologuée, et que la voiture a quitté son stand pour continuer la course avec la carrosserie modifiée, qui ne correspondait pas à l’homologation."

"Les Commissaires ont en conséquence déterminé que la voiture du concurrent a délibérément participé à une partie de la course avec une carrosserie en violation de l’homologation, [et] qu’aucun dégât issu d’un accident ou qu’aucune autre cause ne peut constituer une circonstance atténuante."

En conséquence, le classement des 24 Heures du Mans a été modifié, la seconde ORECA 07 du Jackie Chan DC Racing passe ainsi troisième au général et deuxième en LMP2, offrant la quatrième place finale à l'Alpine #35 de Ragues-Panciatici-Negrao. Une Ligier, celle du United Autosport termine cinquième. 

 24 Heures du Mans 2017

  # Cat. Équipe Pilotes Tours
1 2 LMP1
 Porsche Team

Brendon Hartley
Earl Bamber
Timo Bernhard

367

2 38 LMP2
 Jackie Chan DC Racing

Ho-Pin Tung
Thomas Laurent
Oliver Jarvis

366

3 37 LMP2
 Jackie Chan DC Racing

Alex Brundle

Tristan Gommendy

David Cheng

363

4 35 LMP2
 Signatech Alpine Matmut

Nelson Panciatici

Pierre Ragues

André Negrão

362

5 32 LMP2
 United Autosport

Filipe Albuquerque
Hugo De Sadeleer
William Owen

362

[...]          
17 97 GTE Pro
 Aston Martin Racing

Darren Turner

Jonathan Adam

Daniel Serra

340

[...]          
26 84 GTE Am
 JMW Motorsport

Robert Smith

Will Stevens

Dries vanthoor

partages
commentaires
L'improbable cause de l'abandon de la Toyota #7 expliquée par Vasselon
Article précédent

L'improbable cause de l'abandon de la Toyota #7 expliquée par Vasselon

Article suivant

Les regrets de Capillaire : "C'était une marque d'encouragement"

Les regrets de Capillaire : "C'était une marque d'encouragement"
Charger les commentaires
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix Prime

Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix

En 1997 le programme Panoz GT n'apparaissait pas comme un choix attrayant pour un ex-pilote de Formule 1, McLaren constituant un bien meilleur pari. Mais contre toute attente, David Brabham fit le choix de la marque américaine pour former un duo gagnant pendant plusieurs années.

GT
25 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021