Webber - "La préparation est absolument cruciale pour Le Mans"

Après y avoir fait son retour l'an passé, en même temps que Porsche, Mark Webber participera pour la deuxième année consécutive aux 24 Heures du Mans dans quelques jours. Dimanche, l'Australien sera en piste dans la Sarthe avec l'armada du constructeur allemand à l'occasion de la Journée Test.

Contraint à l'abandon après avoir mené la course à quelques heures du but l'an passé, l'équipage resté inchangé du trio Hartley-Bernhard-Webber sera l'un de ceux qui visera la victoire finale le week-end des 13 et 14 juin prochains. Porsche se présentera avec trois prototypes 919 Hybrid.

Photos : L'édition 2014 des 24 Heures du Mans

Engagé à plein temps dans le Championnat du Monde d'Endurance, Webber insiste sur la préparation mentale qui entoure une participation à une course aussi rude et longue que les 24 Heures du Mans.

"C'est très important. Il faut être assez détendu et calme à chaque fois que l'on monte dans la voiture, comprendre quels sont les scénarios et réfléchir à la meilleure manière de gérer ces choses-là en pilotant à la limite", explique-t-il dans une interview réalisée pour Red Bull.

"Je crois que la préparation est absolument cruciale. Si vous avez une mauvaise préparation, que ce soit du point de vue de l'hydratation ou par le fait d'être distrait dans la voiture, ce sont des domaines qui vous viennent ensuite à l'esprit quand vous pilotez, et ces distractions affectent vos performances."

Tenir le corps et l'esprit éveillés

Du point de vue de la récupération, Le Mans est là aussi un véritable défi. Webber évoque deux exemples clairs quant à la nécessité de savoir être en forme, pleinement concentré et éveillé quand il le faut pour les pilotes.

"Il y a deux aspects dans une course de 24 Heures. Si vous avez fait, par exemple, un relais de 3h40 ou 3h50, vous devez garder la concentration et être certain de rester alerte, de ne pas être trop blasé par la situation", précise-t-il. "Vous devez gérer la totalité du relais avec le respect maximal."

"Le défi suivant qui peut vous exposer aux erreurs est la manière dont vous êtes alerte après une phase de repos. Si vous réussissez à dormir un peu, vous vous sentez un peu à plat, mais ensuite vous devez essayer de vous réveiller et de retrouver la concentration avant de revenir dans la voiture."

Une motivation à entretenir

A 38 ans, l'ancien pilote de F1 est passé dans une nouvelle phase de sa carrière depuis son arrivée chez Porsche en 2014. Un programme sportif de très haut niveau, qui lui permet néanmoins d'adopter un rythme de vie moins contraignant que celui imposé par la Formule 1. A coup sûr le secret pour rester motivé pour atteindre des objectifs ambitieux?

"Durant mon adolescence puis lorsque j'avais une vingtaine d'années, la motivation n'était pas un problème", se souvient Webber. "Quand vous êtes un peu plus âgé et que vous voyagez beaucoup, que vous faites attention à votre alimentation pendant 11 mois, année après année pendant 12 ou 13 ans, vous commencez à regarder d'autres choses qui vous donnent davantage de satisfaction ou plus de plaisir. Des choses comme dormir un peu plus, oublier un peu votre régime…"

"Maintenant j'ai un agenda un peu plus léger, mais j'ai toujours la chance de courir au plus haut niveau, ce que j'aime faire. Je suis désormais dans une position où j'ai beaucoup d'expérience et je prends du plaisir à piloter ces voitures rapides. Ce nouvel environnement est parfait pour moi et la course est quelque chose que j'aime faire."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans , WEC
Pilotes Mark Webber
Équipes Porsche Team
Type d'article Actualités
Tags le mans, mental, objectifs, porsche, preparation