Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
35 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
C
Bahrain
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
02 Heures
:
36 Minutes
:
32 Secondes
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

8H de Suzuka : Yamaha déjoue les problèmes et s'impose à nouveau

partages
commentaires
8H de Suzuka : Yamaha déjoue les problèmes et s'impose à nouveau
Par :
Co-auteur: Rachit Thukral
30 juil. 2018 à 11:10

Cette édition 2018 de la célèbre course d'endurance n'a pas été épargnée par les événements, notamment du fait des typhons qui ont perturbé le week-end.

La pole position avait été décrochée par Kawasaki, samedi, néanmoins c'est Yamaha qui est une nouvelle fois sorti vainqueur des emblématiques 8 Heures de Suzuka, si chères au cœur des constructeurs japonais.

Le départ

Dès le départ de la course, il est apparu que la victoire se jouerait entre les trois équipages de tête : la Kawasaki de Rea, Haslam et Watanabe, la Honda de Nakagami, Jacobsen et Takahashi, et la Yamaha de Van der Mark, Lowes et Nakasuga. Et pourtant, ces derniers ont dû affronter l'épreuve dans un contexte un peu particulier, sachant que le pilote japonais est apparu indisponible pour la course… clavicule cassée en qualifications ! Il restait donc à Lowes et Van der Mark, par ailleurs coéquipiers en World Superbike, la lourde tâche de se partager les huit heures de course à eux deux. Pour ne rien arranger, la météo a continué à faire des siennes et c'est sur une piste mouillée que le départ a été donné.

Lire aussi :

Si Takumi Takahashi (Honda #33) s'est illustré en début de course, son passage plus tardif par les stands pour monter les pneus slicks a permis à la Kawasaki #11 de prendre le relai aux commandes, en bagarre contre la Yamaha #21. Au duel Rea-Van der Mark a fait suite celui de Haslam contre Lowes après le deuxième changement de pilote. Alors que la Yamaha venait de prendre l'avantage sur la Kawasaki, le Safety Car a fait son entrée en scène dans la troisième heure de course, après que la Honda #88 a pris feu. Une fois cette période délicate terminée, Haslam et Lowes sont entrés au stand dans le même tour pour confier à nouveau les motos à Rea et Van der Mark respectivement, un exercice dans lequel Kawasaki a brillé, ce qui lui a permis de repasser en tête.

 

Chute et panne d'essence pour Rea

C'est pourtant un pitstop, le suivant, qui a causé la perte de la #11 : retardant son retour au stand d'un tour, Rea a fait son entrée dans la pitlane au ralenti, en manque de carburant ! Yamaha de retour en tête avec Lowes, Kawasaki glissait à la troisième place derrière la Honda #33. Les soucis n'étaient pas finis, car le retour de la pluie et du Safety Car a causé bien des difficultés aux équipages encore chaussés de pneus slicks, poussant notamment Rea à la faute. Le Champion du monde Superbike est parvenu à ramener sa ZX-10R au stand pour la réparer, chaussant par ailleurs les pneus pluie à cette occasion, tout comme la Yamaha #12 et la Honda #33.

Lire aussi :

Lorsque le Safety Car a une nouvelle fois lâché les fauves, Michael van der Mark a remporté sa confrontation contre PJ Jacobsen, lui aussi habituellement engagé en World Superbike, et a commencé à se creuser une avance… jusqu'à une autre intervention de la voiture de sécurité au bout de dix minutes seulement, lorsque les conditions se sont nouvellement dégradées.

La course a repris ses droits dans l'avant-dernière heure. Ayant pris le relai de son coéquipier, Lowes s'est montré plus rapide que ses adversaires sur une piste désormais séchante. Il a passé la ligne d'arrivée avec 30 secondes d'avance sur la Honda, pourtant bien revenue dans la bagarre en fin de course.

 

Yamaha est donc invaincu sur les 8 Heures de Suzuka depuis 2015 et c'est un quatrième succès consécutif pour Nakasuga malgré son absence en course. Alex Lowes gagne, lui, pour la troisième année de suite et Michael van der Mark signe ce qui est son quatrième succès (il en a conquis deux avec Honda), ce qui fait de lui le pilote européen le plus victorieux sur cette épreuve emblématique.

"Je pense que ce furent pour moi les 8 Heures de Suzuka les plus difficiles, compte tenu de toutes les conditions que nous avons rencontrées : ça n'arrêtait pas de changer très vite. Le premier relais était, je crois, un relais et demi. Je pensais avoir passé le plus difficile, mais quand j'ai fait le troisième, je suis resté sur la moto pendant 1h40 avec les voitures de sécurité, la pluie puis le sec… C'était vraiment dur", commente Van der Mark.

"C'était bien d'avoir une moto rapide et solide, cela a facilité les dépassements en course", souligne quant à lui Lowes. "Bien entendu, la course a été assez stressante par moments, il y a eu beaucoup de Safety Cars et des conditions météo très difficiles, mais tout a eu l'air d'arriver quand Michael pilotait la moto et j'ai assurément eu une course beaucoup plus simple que la sienne, alors un immense merci à lui pour les efforts qu'il a fournis."

#11 Kawasaki Team GREEN, #21 YAMAHA FACTORY RACING TEAM
#11 Kawasaki Team Green: Jonathan Rea, Kazuma Watanabe, Leon Haslam
#33 RedBull Honda

Le pilote MotoGP Takaaki Nakagami en termine à la deuxième place, associé à PJ Jacobsen et Takumi Takahashi, pour ce qui était la première participation d'une Honda officielle depuis 2008. Quant au trio de la Kawasaki #11 (Rea-Haslam-Watanabe), il termine troisième à un tour après les nombreux soucis rencontrés à la mi-course.

La première Suzuki est celle de l'équipage #95, qui se classe quatrième. Un temps en tête, après que Sylvain Guintoli a été le premier à passer en slicks après le départ, la Suzuki #12 a perdu du temps à la suite de l'accrochage de Bradley Ray avec un retardataire dans la deuxième heure et en termine finalement à la dixième place.

Lire aussi :

Par ailleurs, cette épreuve a marqué le couronnement en Championnat du monde d'Endurance de l'équipage #5 F.C.C. TSR Honda France de Josh Hook, Freddy Foray et Alan Techer, classé cinquième.

8 Heures de Suzuka - top 10

Pos.

#

Pilotes

Team

Écart

1

21

Michael van der Mark

Katsuyuki Nakasuga

Alex Lowes

Yamaha Factory Racing Team

 

2

33

Takaaki Nakagami

Takumi Takahashi

PJ Jacobsen

Red Bull Honda with Japan Post

30.974

3

11

Jonathan Rea

Leon Haslam

Kazuma Watanabe

Kawasaki Team Green

1 tour

4

95

Kazuki Watanabe

Tommy Bridewell

Hideyuki Ogata

S-Pulse Dream Racing IAI

3 tours

5

5

Josh Hook

Freddy Foray

Alan Techer

F.C.C. TSR Honda France

3 tours

6

94

David Checa

Niccolò Canepa

Mike Di Meglio

GMT94 Yamaha

3 tours

7

22

Muhammad Zaghwan Zaidi

Troy Herfoss

Andi Farid Izdihar

Honda Asia-Dream Racing

4 tours

8

19

Ryuichi Kiyonari

Yuki Takahashi

Ratthapark Wilairot

KYB Moriwaki Motul Racing

4 tours

9

111

Erwan Nigon

Sebastien Gimbert

Yonny Hernandez

Honda Endurance Racing

5 tours

10

12

Takuya Tsuda

Sylvain Guintoli

Bradley Ray

Yoshimura Suzuki Motul Racing

5 tours

Article suivant
8 Heures de Suzuka - Troisième succès pour Yamaha, le titre pour le GMT !

Article précédent

8 Heures de Suzuka - Troisième succès pour Yamaha, le titre pour le GMT !

Article suivant

La Fédération française de motocyclisme célèbre son bilan sportif 2018

La Fédération française de motocyclisme célèbre son bilan sportif 2018
Charger les commentaires