Résumé de course

Les favoris à la faute, Arbolino saisit sa chance

Tony Arbolino a remporté sa première victoire dans la catégorie Moto2, au terme d'une course marquée par plusieurs chutes parmi les favoris.

Ça avait commencé comme un rêve américain. Le public du COTA a retrouvé un champion qu'il connaît bien, Cameron Beaubier, longuement parmi les hommes forts du MotoAmerica avant de rejoindre les Grands Prix l'an dernier. Et le Californien a fait honneur à son épreuve en devenant samedi le premier poleman américain d'un Grand Prix sur le sol national dans la catégorie intermédiaire depuis John Kocinski, à Laguna Seca en 1989.

Le rêve a pourtant tourné au cauchemar dimanche. Dès l'entrée dans le premier virage, Beaubier s'est fait chiper la première place par celui qui s'annonçait comme l'autre favori, le leader du championnat Celestino Vietti. Avant la fin du premier tour, Arón Canet et Tony Arbolino ont fait rétrograder le héros local encore un peu plus, puis Ai Ogura, Pedro Acosta et Jake Dixon l'ont encore repoussé jusqu'à la septième place.

Dès lors écarté de la lutte pour la victoire, Beaubier a tenté de sauver l'honneur. Il a repris quelques positions au fil des tours, à la faveur de chutes devant lui, et semblait en passe de décrocher son meilleur résultat en Moto2 lorsqu'il a pris la quatrième place à Marcel Schrötter à cinq tours de l'arrivée. C'était sans compter sur un ultime revers : sa chute à la fin du dernier tour.

Vietti et Canet laissent un boulevard à Arbolino

Ce qui avait permis à Beaubier de remonter dans la hiérarchie, ce sont des chutes inattendues aux avant-postes. Il y eut notamment celle de Vietti, parti à la faute dès le cinquième tour alors qu'il avait été attaqué par Canet, passé en tête dans le troisième tour et légèrement détaché en quelques instants. La lutte aurait pu être belle entre les deux hommes de tête du championnat, mais la chute du pilote VR46 a scellé la fin d'un week-end qui s'était révélé compliqué pour lui.

Canet n'a pas longtemps profité de sa première place en course et de sa place de leader virtuel du championnat, entraînée par l'abandon de l'Italien, car lui-même s'est fait désarçonner par sa machine dans le huitième tour. C'est alors Tony Arbolino qui a fait main basse sur la première place, lui qui était déjà lancé vers son premier podium dans la catégorie.

Une fois que le pilote Marc VDS a été aux commandes, et malgré d'évidentes gênes causées par le vent, le trio de tête s'est stabilisé. Arbolino a réussi à se détacher de façon décisive, laissant Ai Ogura seul en deuxième position. Jake Dixon s'est quant à lui installé en troisième position pour aller chercher également un premier podium dans la catégorie.

Lire aussi :

Dix secondes plus loin, Schrötter a obtenu la quatrième place, devant Jorge Navarro, Jeremy Alcoba et Bo Bendsneyder. Le public américain n'a pu se consoler qu'avec la huitième place de Joe Roberts.

On notera également que Pedro Acosta vivait ce qui était jusqu'ici son meilleur Grand Prix dans la catégorie Moto2 lorsqu'il est tombé dans le quatrième tour, alors qu'il occupait la cinquième place. Un autre accident a particulièrement marqué cette course, une chute collective survenue avant la fin du premier tour et qui impliquait notamment Sam Lowes, dont le début de championnat va de mal en pis. C'était un accident en deux temps, qui a commencé par l'accrochage de Somkiat Chantra avec la moto de l'Anglais dans le virage 12 (le Thaïlandais a par la suite été pénalisé), avant que Fermin Aldeguer, Gabriel Rodrigo et Zonta Van der Goorbergh ne soient à leur tour envoyés au tapis au même endroit. Tous ont heureusement pu se relever de cette impressionnante chute.

Malgré sa chute, Celestino Vietti conserve la tête du championnat avec 14 points d'avance sur Ai Ogura et 16 sur Tony Arbolino.

United States GP des Amériques Moto2

P. Pilote Temps Écart Intervalle
1 Italy Tony Arbolino 39'06.552    
2 Japan Ai Ogura 39'09.991 3.439 3.439
3 United Kingdom Jake Dixon 39'11.339 4.787 1.348
4 Germany Marcel Schrötter 39'21.081 14.529 9.742
5 Spain Jorge Navarro 39'22.899 16.347 1.818
6 Spain Jeremy Alcoba 39'23.940 17.388 1.041
7 Netherlands Bo Bendsneyder 39'24.183 17.631 0.243
8 United States Joe Roberts 39'26.336 19.784 2.153
9 Spain Augusto Fernández 39'31.147 24.595 4.811
10 Belgium Barry Baltus 39'36.843 30.291 5.696
11 Spain Albert Arenas 39'40.027 33.475 3.184
12 Spain Marcos Ramírez 39'41.337 34.785 1.310
13 Spain Manuel Gonzalez 39'41.540 34.988 0.203
14 Czech Republic Filip Salač 39'44.338 37.786 2.798
15 Italy Romano Fenati 39'44.960 38.408 0.622
16 Italy Lorenzo Dalla Porta 40'26.551 1'19.999 41.591
17 Sean Dylan 40'30.989 1'24.437 4.438
  United States Cameron Beaubier 37'09.125 1 Lap 1 Lap
  Italy Niccolò Antonelli 27'27.034 6 Laps 5 Laps
  Spain Arón Canet 15'09.416 11 Laps 5 Laps
  Italy Celestino Vietti Ramus 8'40.972 14 Laps 3 Laps
  Spain Pedro Acosta 6'32.821 15 Laps 1 Lap
  Italy Alessandro Zaccone 6'48.352 15 Laps 15.531
  Italy Simone Corsi 4'30.176 16 Laps 1 Lap
  Spain Fermin Aldeguer 18 laps    
  United Kingdom Sam Lowes 18 laps    
  Thailand Somkiat Chantra 18 laps    
  Netherlands Zonta van den Goorbergh 18 laps    
  Argentina Gabriel Rodrigo 18 laps    

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Vietti enfonce le clou, Aldeguer à terre
Article suivant Le chaos en Moto2 avant une victoire historique de Roberts

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France