Nouvelle victoire pour Bagnaia en Thaïlande, Oliveira troisième !

partages
commentaires
Nouvelle victoire pour Bagnaia en Thaïlande, Oliveira troisième !
Par : Willy Zinck
8 oct. 2018 à 10:55

L'Italien a signé un nouveau succès ce week-end et prend ses distances au championnat face à son rival portugais, qui doit pour sa part se contenter de la dernière marche du podium.

Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Steven Odendaal, RW Racing
Niki Tuuli, SIC Racing Team
Tetsuta Nagashima, Idemitsu Honda Team Asia
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
La chute de Marcel Schrotter, Dynavolt Intact GP
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Joe Roberts, RW Racing
Sam Lowes, Swiss Innovative Investors
Sam Lowes, Swiss Innovative Investors
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Mattia Pasini, Italtrans Racing Team
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46 Wins,
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Luca Marini, Sky Racing Team VR46
Xavi Cardelus, Team Stylobike

Bien sûr, rien n'est encore joué en Moto2 entre Francesco Bagnaia et Miguel Oliveira pour l'obtention du titre, mais avec sa victoire dimanche en Thaïlande, le premier cité a pris une bonne option sur le sacre 2018.

Son adversaire portugais a en effet certes terminé à la troisième place, mais rend neuf nouveaux points à l'Italien, qui a désormais fait le break au championnat et détient 28 unités d'avance. Un petit matelas qui va lui permettre d'aborder les quatre dernières manches de la saison avec sérénité.

Mais tout n'a pas été facile pour le pilote du Sky Racing Team VR46, qui a dû remonter le terrain après un départ depuis la sixième place sur la grille. Auteur de sa deuxième pole cette saison, Lorenzo Baldassarri a dans un premier temps pris les commandes de la course, devant Álex Márquez et Luca Marini.

Un trio de tête isolé

Bagnaia n'a cependant pas perdu trop de temps à tailler la route jusqu'à la première place, position atteinte au début du deuxième tour. Dès lors, un groupe de tête composé de trois pilotes s'est détaché, l'Italien emmenant dans sa roue les deux pilotes KTM Ajo, Miguel Oliveira et Brad Binder. 

Les trois hommes ont fait le trou aux avant-postes, tout en s'échangeant la tête de course à plusieurs reprises. Bagnaia a cependant pris ses distances une fois passée la mi-course. Derrière lui, l'affaire s'est moins bien terminée pour ses deux rivaux, qui ont cédé face à Luca Marini, auteur d'une fin d'épreuve tout en attaque.

L'Italien, d'abord aux prises avec Fabio Quartararo, s'en est finalement défait avant de prendre le dessus sur Binder dans les dernières encablures, et de profiter d'un écart d'Oliveira dans l'ultime boucle. Marini assure ainsi un doublé pour le Sky Racing Team VR46, et permet à son coéquipier de prendre un peu plus le large au classement.

Lire aussi :

"C'était une course très difficile pour tout le monde, je savais qu'à la fin je serais fort car en pneus usés hier, j'étais très fort", a réagi à chaud l'Italien. "Mon problème était que mon pneu surchauffait derrière d'autres pilotes. Sur le pneu avant c'était difficile aussi, je ne pouvais pas entrer dans les virages comme en qualifications, mais j'ai compris tour après tour comment piloter la moto. Au final j'ai vu que les KTM avaient du mal avec l'avant alors que j'étais très fort avec, j'avais plus de problèmes avec l'arrière. J'ai attaqué très fort, en pensant à Pecco aussi, il se bat pour le championnat, et j'ai aussi essayé de l'aider car c'est important pour l'équipe de gagner le titre et l'an prochain on essaiera de nouveau."

Derrière, les premiers kilomètres ont été particulièrement animés, avec en point d'orgue un accrochage qui n'a pas manqué d'envoyer trois pilotes au tapis, à savoir Joan Mir, Augusto Fernández et Marcel Schrötter. Márquez est quant à lui parti à la faute, laissant Quartararo s'immiscer dans le top 5. Le Français termine d'ailleurs cinquième de l'épreuve devant Mattia Pasini. 

Bagnaia prend ses distances au championnat

Au championnat, ce septième succès de l'année permet à Bagnaia d'envisager le reste de la saison d'un meilleur œil, après un été particulièrement disputé face à Oliveira. Au Parc Fermé, le transalpin était très satisfait de la prestation accomplie. "Je suis très content, car ce matin j'avais un peu de mal, et quand j'ai commencé à attaquer en course, j'ai vu qu'avec des conditions plus chaudes c'était plus simple pour moi d'aller vite", a-t-il ainsi déclaré. "Quand j'ai vu qu'Oliveira a commencé à avoir du mal je l'ai dépassé et j'ai tenté d'imprimer mon rythme, je crois que j'ai gagné avec 1"5 d'avance. Je suis très content car cette victoire est très importante, mon objectif était de commencer la tournée asiatique avec 25 points d'avance, maintenant j'en ai 28, et c'est très important pour l'équipe."

Lire aussi :

Pour Oliveira en revanche, les sentiments étaient bien sûr plus mitigés après la course :  "J'aurais préféré obtenir la victoire aujourd'hui, j'ai beaucoup attaqué dès le début de la course, sur certains tours j'ai eu un problème avec le frein avant", a-t-il ainsi expliqué. "Le levier était parfois trop loin, parfois trop près, donc je ne pouvais pas prédire comment l'ajuster. Je glissais aussi pas mal en sortie et en entrée de virages, on dirait que les quelques degrés supplémentaires ne m'ont pas aidés aujourd'hui ! Mais bon, c'est un podium, il reste encore quatre longues courses, donc je ne vais rien lâcher."

La première d'entre elles sera au Japon, sur le circuit de Motegi dans deux semaines.

Avec Michaël Duforest

Thailand Moto2 - Buriram - Course
Pos. Pilote Moto Trs Temps/Écart
1 Italy Francesco Bagnaia  Kalex 24 39'00.009
2 Italy Luca Marini  Kalex 24 1.512
3 Portugal Miguel Oliveira  KTM 24 1.651
4 South Africa Brad Binder  KTM 24 1.808
5 France Fabio Quartararo  Speed Up 24 6.260
6 Italy Mattia Pasini  Kalex 24 11.784
7 Spain Iker Lecuona  KTM 24 15.290
8 Japan Tetsuta Nagashima  Kalex 24 16.903
9 Italy Andrea Locatelli  Kalex 24 18.608
10 Italy Simone Corsi  Kalex 24 21.181
11 Spain Xavi Vierge  Kalex 24 22.021
12 Australia Remy Gardner  Tech 3 24 23.957
13 United States Joe Roberts  NTS 24 24.668
14 Netherlands Bo Bendsneyder  Tech 3 24 26.302
15 Finland Niki Tuuli  Kalex 24 26.817
16 Switzerland Dominique Aegerter  KTM 24 30.758
17 Spain Jorge Navarro  Kalex 24 34.782
18 Thailand Thitipong Warokorn  Kalex 24 38.315
19 Spain Edgar Pons  Kalex 24 40.294
20 France Jules Danilo  Kalex 24 40.845
21 Malaysia Khairul Pawi  Kalex 24 41.349
22 Andorra Xavi Cardelus  Kalex 24 43.908
23 South Africa Steven Odendaal  NTS 24 57.257
24 Spain Isaac Viñales  Suter 24 59.207
25 Italy Federico Fuligni  Kalex 24 59.383
Ab. United Kingdom Sam Lowes  KTM 23 1 tour
Ab. Italy Lorenzo Baldassarri  Kalex 10 14 tours
Ab. Spain Álex Márquez  Kalex 6 18 tours
Ab. Italy Stefano Manzi  Suter 1 23 tours
Ab. Spain Augusto Fernandez  Kalex    
Ab. Germany Marcel Schrötter  Kalex    
Ab. Spain Joan Mir  Kalex    
Prochain article Moto2
Binder signe une deuxième victoire, Bagnaia capitalise

Article précédent

Binder signe une deuxième victoire, Bagnaia capitalise

Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto2
Événement Buriram
Lieu Chang International Circuit
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résumé de course