Formule 1
25 sept.
Événement terminé
MotoGP
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Prochain événement dans
10 jours
24 Heures du Mans WRC
18 sept.
Événement terminé
C
Rally de Sardaigne
08 oct.
Prochain événement dans
9 jours
WSBK
18 sept.
Événement terminé
02 oct.
Prochain événement dans
3 jours
WEC
13 août
Événement terminé
12 nov.
Prochain événement dans
44 jours
Formule E
12 août
Événement terminé

Bastianini signe sa première victoire en Moto2

partages
commentaires
Bastianini signe sa première victoire en Moto2
Par :

Son premier succès dans la catégorie permet à Enea Bastianini de se rapprocher de la tête du championnat, alors que le leader était diminué par une blessure pour cette troisième manche.

Vice-Champion du monde Moto3 il y a quatre ans, Enea Bastianini a ouvert son compteur de victoires dans la catégorie intermédiaire en remportant le Grand Prix d'Andalousie, à Jerez.

Qualifié en première ligne après en être passé par la Q1, le pilote Italtrans est rapidement parvenu à prendre l'avantage sur le poleman Marco Bezzecchi, pourtant auteur du meilleur envol, et à se creuser une avance de quelques dixièmes dès le premier tour. Le pilote VR46 a également été dépassé dès ces premiers instants de la course par son coéquipier Luca Marini, vainqueur du Grand Prix d'Espagne une semaine plus tôt.

Dès lors, un duel à distance s'est installé entre les deux leaders, finalement assez comparable à celui qui avait opposé Marini et Nagashima lors de la première course de Jerez. Cette fois, cependant, c'est le jeune frère de Valentino Rossi qui était en position de chasseur et, malgré un rapprochement à la mi-course, son effort s'est révélé vain. Bastianini et parvenu à maintenir son rythme plus longuement et à faire ainsi passer sa marge au-dessus de la seconde dans le 16e des 22 tours. La messe était dite et l'écart allait ensuite grossir irrémédiablement, menant Bastianini vers une solide victoire.

Lire aussi :

"Je suis vraiment content", se réjouit le pilote italien, qui avait obtenu un podium la saison dernière alors qu'il faisait ses débuts en Moto2, mais ne s'était plus imposé depuis le Grand Prix de Catalogne 2018, qu'il avait disputé dans la catégorie Moto3. "Pour la course, je pensais au fond de moi que j'allais pouvoir gagner parce que j'étais rapide. Après avoir attaqué dès les premiers tours, j'ai maintenu une certaine avance sur Marini dans les dix derniers tours. C'est une super course, la moto était vraiment incroyable !"

Luca Marini, Sky Racing Team VR46

Une fois passé par les deux leaders, Marco Bezzecchi s'est retrouvé aux prises avec Sam Lowes, qu'il est parvenu à contenir pour aller chercher son premier podium dans la catégorie. Ce trio 100% italien est historique en Moto2, du jamais-vu plus globalement dans la catégorie intermédiaire depuis 1998 !

Les deux pilotes du team VR46 ont toutefois bien failli gâcher la fête, puisqu'ils se sont accrochés après le drapeau à damier, alors qu'ils rapprochaient leurs motos l'une de l'autre, à vitesse réduite, pour se saluer. L'incident les a menés dans le bac à gravier, mais tous deux en sont sortis indemnes et ont donc pu finir de se congratuler en riant de leur bévue.

Voir aussi :

Pénalisé par son mauvais départ, Sam Lowes a tout de même empoché les gros points de la quatrième place, nettement à l'abri de ses poursuivants alors que l'ordre des quatre premiers est resté inchangé du premier au dernier tour. Le meilleur des autres a été Aron Canet, qui a devancé Jorge Martín, puis Tom Lüthi. Plus loin, Xavi Vierge s'est imposé dans son groupe pour rallier l'arrivée à la huitième place devant la MV Agusta de Stefano Manzi, qui a réussi à piéger Marcel Schrötter dans le final.

Tetsuta Nagashima est parvenu à marquer suffisamment de points pour conserver la tête du championnat, mais c'est boitillant qu'il a pris le départ de la course à la suite d'une lourde chute samedi. Seulement 15e sur la grille, le pilote japonais n'a finalement pu faire mieux que 11e à l'arrivée. Vainqueur au Qatar et sur le podium lors de la première course de Jerez, il conserve les rênes de la hiérarchie générale avec désormais deux points d'avance sur Bastianini et cinq sur Marini.

Grand Prix d'Andalousie Moto2

P. Pilote Moto Temps Écart
1 Italy Enea Bastianini Kalex 39'23.922  
2 Italy Luca Marini Kalex 39'26.075 2.153
3 Italy Marco Bezzecchi Kalex 39'27.165 3.243
4 United Kingdom Sam Lowes Kalex 39'27.739 3.817
5 Spain Arón Canet Speed Up 39'33.077 9.155
6 Spain Jorge Martín Kalex 39'35.910 11.988
7 Switzerland Thomas Lüthi Kalex 39'37.779 13.857
8 Spain Xavi Vierge Kalex 39'43.512 19.590
9 Italy Stefano Manzi MV 39'44.121 20.199
10 Germany Marcel Schrötter Kalex 39'44.184 20.262
11 Japan Tetsuta Nagashima Kalex 39'44.369 20.447
12 Italy Nicolò Bulega Kalex 39'45.386 21.464
13 Spain Augusto Fernández Kalex 39'48.726 24.804
14 Australia Remy Gardner Kalex 39'50.292 26.370
15 Spain Marcos Ramírez Kalex 39'50.940 27.018
16 Spain Edgar Pons Kalex 39'51.048 27.126
17 United States Joe Roberts Kalex 39'54.150 30.228
18 Italy Fabio Di Giannantonio Speed Up 39'54.817 30.895
19 Netherlands Bo Bendsneyder NTS 40'05.600 41.678
20 Indonesia Andi Gilang Kalex 40'05.715 41.793
  Italy Lorenzo Baldassarri Kalex 34'37.213 3 Laps
  Italy Simone Corsi MV 33'00.063 4 Laps
  Malaysia Hafizh Syahrin Speed Up 20'49.157 11 Laps
  Spain Jorge Navarro Speed Up 15'31.181 14 Laps
  Thailand Somkiat Chantra Kalex 8'47.145 18 Laps
  Spain Hector Garzo Kalex 7'02.414 19 Laps
  Italy Lorenzo Dalla Porta Kalex 7'04.520 19 Laps
  Kasma Daniel Kalex 5'23.192 20 Laps
  United Kingdom Jake Dixon Kalex 3'37.019 21 Laps

Marini tient sa revanche, Nagashima confirme son leadership

Article précédent

Marini tient sa revanche, Nagashima confirme son leadership

Article suivant

Le MotoGP ne quittera pas l'Europe en 2020

Le MotoGP ne quittera pas l'Europe en 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto2
Événement GP d'Andalousie
Catégorie Course
Lieu Circuito de Jerez
Auteur Léna Buffa