Clap de fin pour Yonny Hernández et son team Moto2

Après une première moitié de championnat décevante, le pilote colombien et son équipe, AGR, se séparent.

Alors engagé en MotoGP depuis 2012, Yonny Hernández a dû se résoudre à reprendre le chemin du Moto2 en fin d'année dernière, son guidon chez Aspar étant revenu à Karel Abraham pour 2017.

C'était la fin de cinq ans passés en catégorie reine pour le pilote colombien, qui a défendu les couleurs de quatre équipes, obtenant pour meilleur classement la 14e place du championnat 2015. En course, il s'est illustré en menant l'épique GP des Pays-Bas 2016 avant de chuter, et a obtenu pour meilleur résultat une septième place en Malaisie en 2014.

C'est au sein du team AGR qu'il avait trouvé refuge, cependant leur histoire commune s'arrête prématurément, la séparation étant actée alors que l'on vient tout juste de passer le cap de la mi-saison.

Le Colombien avait pris en charge seul le programme du team dans la catégorie intermédiaire, mais ses neuf premiers Grands Prix au guidon de sa Kalex ne l'ont pas vu se hisser plus haut que la neuvième place, à Jerez, et il n'occupe actuellement que le 20e rang du championnat.

AGR a décidé de promouvoir l'Américain, Joe Roberts, déjà aligné par le team espagnol en CEV. "J'ai été surpris d'obtenir cette opportunité si tôt", reconnaît le Californien, âgé de 20 ans. "Depuis que je suis gamin, courir en Championnat du monde est mon rêve et j'espérais obtenir une opportunité pour l'année prochaine, alors c'est génial pour moi de l'obtenir cette année. Mes attentes sont, globalement, de continuer à apprendre autant que possible et, je l'espère, de faire de gros progrès en roulant avec ces pilotes incroyables, qui sont parmi les meilleurs au monde."

"Nous sommes très heureux d'avoir Joe Roberts avec nous pour cette seconde moitié du championnat", se félicite Iker Burutxaga, team manager. "Après ses performances sur les premières courses du CEV, nous avons estimé qu'il frappait à la porte du championnat [du monde]. Nous pensons qu'il s'agit d'un pilote dont le niveau est suffisamment élevé pour faire partie des meilleurs et que plus tôt il franchira cette étape, mieux ce sera pour tout le monde."

"Bien entendu, nous voulons remercier Yonny Hernández pour le travail qu'il a réalisé durant la première moitié de l'année et nous lui souhaitons bonne chance pour ses projets futurs," conclut Iker Burutxaga.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Moto2
Pilotes Yonny Hernández , Joe Roberts
Équipes AGR Team
Type d'article Actualités