Incendie dans un stand au circuit de Motegi

Un feu s'est déclenché dans le stand de l'équipe Marc VDS, entre ceux d'Aprilia et de Suzuki, à la veille des premiers essais du Grand Prix du Japon à Motegi. Il a été rapidement maîtrisé.

Incendie dans un stand au circuit de Motegi
Charger le lecteur audio

Le retour du MotoGP au Japon est décidément quelque peu mouvementé. Après le changement de programme qui a dû être mis en place pour permettre l'arrivée du fret et l'installation des équipes dans les temps, alors qu'elles se trouvaient en Espagne le week-end dernier, puis un typhon qui a fait craindre un instant que l'épreuve puisse être annulée, c'est un incendie qui a marqué les esprits jeudi, à la veille des premiers essais.

Plus de peur que de mal, heureusement. Il semble que le feu soit parti d'un démarreur dans le box numéro 12 du circuit de Motegi, celui qui est alloué au team de Moto2 Marc VDS et se trouve entre les stands des équipes MotoGP Aprilia et Suzuki.

"Des analyses approfondies ont montré que le feu s'est déclaré à cause de l'entrée de pluie dans le garage et sur le sol, ce qui a provoqué un court-circuit dans un chargeur", a expliqué l'équipe sur les réseaux sociaux. "Cela a généré quelques étincelles, qui ont rapidement provoqué un incendie."

Une partie du matériel de l'équipe belge ainsi que des dalles de sol utilisées pour installer le box ont pris feu, provoquant un large nuage de fumée qui s'est répandu dans la voie des stands. Le feu a été rapidement éteint par les pompiers du circuit et il n'y a eu aucun blessé. L'équipe Marc VDS évoque des dégâts "restreints au minimum" et salue l'intervention rapide du personnel de Motegi et des membres du team, qui a permis de mettre à l'abri les motos de Tony Arbolino et Sam Lowes (ce dernier a justement reçu ce jeudi l'accord des médecins pour faire son retour à la compétition après une blessure).

Le team Marc VDS a confirmé la bonne issue de l'incident dans un bref message publié sur ses réseaux sociaux : "Heureusement, tous les membres de l'équipe vont bien et sont en sécurité malgré le feu qui s'est déclaré dans notre box. Un grand merci à tous ceux qui se soucient de nous et surtout à ceux qui, sur place, aident à contrôler la situation."

On se souvient qu'en novembre 2018, le MotoGP a déjà connu un incendie dans l'un de ses stands. Il s'agissait à l'époque de celui de Suzuki lors du Grand Prix de Malaisie, à Sepang. Une des motos de l'équipe japonaise avait pris feu devant le box, là aussi heureusement sans faire de blessés.

En 2019, c'est la catégorie MotoE qui avait été touchée, un grand nombre des motos électriques ayant été détruites dans un incendie survenu pendant les essais de pré-saison, à Jerez, ce qui avait provoqué le report de la première manche de cette nouvelle discipline.

En Argentine, c'est en l'absence du paddock qu'un incendie important s'était déclaré au circuit de Termas de Río Hondo en 2021, entraînant à l'époque de gros dégâts sur les infrastructures qui avaient nécessité d'importants travaux avant que le championnat puisse y faire son retour cette année.

Lire aussi :

Cliquez sur les flèches ci-dessous pour passer d'une photo à l'autre.

Le feu dans le stand de l'équipe Marc VDS
Le feu dans le stand de l'équipe Marc VDS
1/4

Photo de: Oriol Puigdemont

Le feu dans le stand de l'équipe Marc VDS
Le feu dans le stand de l'équipe Marc VDS
2/4

Photo de: Oriol Puigdemont

Le feu dans le stand de l'équipe Marc VDS
Le feu dans le stand de l'équipe Marc VDS
3/4
Le feu dans le stand de l'équipe Marc VDS
Le feu dans le stand de l'équipe Marc VDS
4/4

Photo de: Oriol Puigdemont

partages
commentaires
Acosta renoue avec la victoire après sa blessure
Article précédent

Acosta renoue avec la victoire après sa blessure

Article suivant

Une victoire qui fera date pour Ai Ogura

Une victoire qui fera date pour Ai Ogura