Johann Zarco, champion et "prêt à aller en MotoGP"

Vainqueur du Grand Prix de Malaisie, Johann Zarco s'est adjugé un deuxième titre de champion du monde Moto2 consécutif, un grand soulagement pour le pilote français.

C'est avant même la dernière manche de la saison, le Grand Prix de Valence, que le futur pilote Tech3 en MotoGP s'est assuré du titre, ses deux rivaux, Thomas Lüthi et Alex Rins, étant désormais trop loin pour le rattraper. En conférence de presse, le champion du monde était simplement heureux.

"Je dois simplement dire que je suis vraiment heureux, c'est un sentiment incroyable, une grande émotion car ces derniers mois n'ont pas été simples. Garder les commandes du championnat, parfois perdre des points, et au final, être champion du monde, merci !"

Dans des conditions difficiles, la pluie s'étant abattue avant le départ, le Français gérait dans la première moitié de l'épreuve, derrière l'insaisissable Franco Morbidelli. Mais une fois que la piste avait retrouvé un niveau d'adhérence correct, Zarco passait à l'attaque.

"C'était bien d'avoir une course sous la pluie, je m'attendais à ce que Jonas [Folger] soit vraiment fort dans ces conditions, mais on dirait que le circuit glissait plus qu'hier, et c'est Franco qui se sentait le mieux avec beaucoup d'eau sur la piste. J'étais déjà content de le suivre assez bien, même en faisant quelques erreurs, je gardais la deuxième place. Le titre était de toute manière assuré puisque Lüthi et Rins n'étaient pas sur le podium. Il fallait rester concentré, et tour après tour, la piste séchait, et c'était comme hier, des conditions que je préfère. Quand j'ai pris la tête, j'ai pris les mêmes références qu'hier et je me suis concocté un bon avantage pour gagner, c'était parfait pour moi."

Redoublant après son titre de 2015, Zarco a ressenti toute l'année une pression particulière, puisqu'il tentait de devenir le premier pilote à défendre son titre victorieusement dans la catégorie. Malgré la même équipe autour de lui, cette campagne s'avérait plus difficile que la précédente.

"J'étais très ému de remporter ce titre car j'ai senti un peu plus de pression, même si le but était clair toute l'année, devenir champion de nouveau après une campagne 2015 incroyable. Je n'ai pas bien commencé au Qatar, avec le départ volé. Je suis bien revenu ensuite, mais après la mi-saison j'ai perdu beaucoup de points. Je mène, je peux gagner le titre, je gagne des courses, mais ça n'est pas si simple. Je suis content de gagner de cette manière, c'était parfait de faire une deuxième saison en Moto2 et d'essayer de gagner un nouveau titre."

Comme on peut l'imaginer, le soulagement était énorme : "J'ai eu le temps de faire un joli wheeling, j'étais très content, et une fois que la roue avant a touché le sol, toutes les émotions sont venues car c'était une année difficile, et je suis content de ne plus avoir cette pression. Ces deux semaines à venir [avant le GP de Valence] seront plus relax !"

Et maintenant, le MotoGP

Champion, Johann Zarco peut maintenant envisager sereinement son passage en catégorie reine, où il s'alignera en 2017 au sein de l'écurie Tech3. Un cap qu'il aborde auréolé de deux titres, et avec un niveau de maturité ayant vraiment augmenté en 2016.

"Gagner un deuxième titre, ça m'a fait énormément grandir, je suis vraiment prêt à aller en MotoGP. On pouvait penser qu'une année avec la même équipe, la même moto, après un titre, ça aurait été facile, mais ça n'a pas été le cas. Ça m'a fait grandir car vous pensez qu'il suffit d'être sur la moto pour gagner des courses, mais non. J'ai beaucoup plus les pieds sur terre avec deux titres qu'avec un seul."

En MotoGP, Zarco retrouvera Jonas Folger, qui a été son équipier lors de sa saison victorieuse en Red Bull Rookies Cup en 2008. Les deux pilotes ont gardé une grande complicité tout au long de leurs carrières respectives.

"On a commencé ensemble avec Jonas en 2008, on dormait dans la même chambre ! On a commencé le championnat du monde ensemble, et lors de chacun de mes titres, il était sur le podium pour les fêter avec moi. Maintenant, on est dans la même équipe l'an prochain, c'est une belle histoire."

Le Français aura beau être rookie, il nourrit tout de même de beaux espoirs en voyant la saison folle qu'est 2016 en catégorie reine : "J'espère pouvoir finir sur un podium l'an prochain. Avec les changements électroniques et de pneus cette année, on a eu huit vainqueurs, et ça me fait rêver encore plus. On se dit que c'est possible pour plus de quatre pilotes. C'est un super moment pour aller en catégorie reine, on a de grands rêves car d'autres pilotes ont montré que c'est possible."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Moto2
Événement Sepang
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Johann Zarco
Équipes Ajo Motorsport
Type d'article Réactions
Tags sepang, titre