Johann Zarco remporte sa première victoire en Moto2 en Argentine

Après avoir signé la pole sans être réellement menacé hier, Johann Zarco s'élançait en favori lors de la course de Moto2 disputée en Argentine sur le circuit Termas de Río Hondo. Le Français a confirmé ce statut en s'imposant devant Alex Rins, qui monte sur son deuxième podium de la saison, et Sam Lowes, dont c'est le deuxième Top 3 également cette année.

Rabat vite éliminé de la course à la victoire

Au départ, Tito Rabat et Johann Zarco se disputent le leadership et s'échangent la position lors des deux premiers virages. Au moment de négocier le troisième, le Français est à l'intérieur, mieux placé et récupère son bien. Seulement, il conduit Rabat à élargir un petit peu sa trajectoire. L'Espagnol sort de la piste et revient en course en fond de peloton. Difficile de dire si Zarco est réellement responsable; quoi qu'il en soit, le pilote catalan se retrouve contraint à remonter ses adversaires pour sauver le plus de points possible au championnat.

Les premiers tours voient un quatuor s'échapper, composé de Xavier Siméon, qui a parfaitement négocié son envol depuis la troisième ligne, Zarco, Lowes et Mika Kallio. Le groupe de chasse est mené par Rins, qui devance Sandro Cortese et Tom Lüthi. Très tôt dans la course, l'un des outsiders est éliminé sur chute, il s'agit de Simone Corsi.

Sans tarder, les deux favoris de l'épreuve (Rabat étant hors jeu), Zarco et Lowes, se placent aux deux premières positions, avec un avantage de l'ordre d'une seconde pour le Français par rapport à son rival britannique.

Zarco ne se laisse pas menacer

Après six tours, le pilote tricolore possède une marge d'une seconde et demie sur un quatuor, car Rins est parvenu à rejoindre Lowes, Siméon et Kallio. Pour la sixième place, la lutte concerne Franco Morbidelli, Cortese, Lorenzo Baldassari et Lüthi. Pendant ce temps, Rabat doit composer avec le trafic et est remonté en dix-septième position à quinze tours de l'arrivée.

Au sein du groupe de chasse qui tente de recoller à Zarco, Siméon commet une erreur et se voit relégué en cinquième position, tandis que Kallio doit céder face à Rins. A mi-course, le quatuor s'est divisé en deux duos: Lowes et Rins semblent bien partis pour se disputer les deux dernières marches du podium, pendant que la quatrième place se joue entre Kallio et Siméon.

Malheureusement pour le pilote belge, il part à la faute au moment d'aborder le dernier tiers de l'épreuve et laisse son rival scandinave à l'abri du danger.

Dès lors, l'intérêt se porte sur le duel entre Lowes et Rins, qui finit par tourner à l'avantage de l'espagnol, qui, après une quatrième place au Qatar et une troisième à Austin, fait donc encore mieux lors de ce rendez-vous argentin.

Zarco a franchi un cap

Pour la victoire en revanche, Zarco n'est pas inquiété et s'impose donc. Il s'agit de sa première victoire en catégorie intermédiaire. Le Français est bien évidemment soulagé après cette manche argentine: "Je savais après les essais que j'avais le rythme pour rouler en tête. J'ai réussi à créer un écart d'une seconde et demi, ce qui est peu et beaucoup à la fois. J'étais mieux sur la moto qu'à Austin, et il n'était pas question cette fois que Sam me reprenne. J'ai fait en sorte de rester bien concentré, comme au Qatar. Il ne fallait pas faire d'erreur. Et puis à quatre tours de l'arrivée, c'est lui qui a faibli et m'a donné de l'air."

Tout le monde attendait cette victoire depuis longtemps

Johann Zarco

Il mentionne ensuite son évolution et le travail avec son équipe, qui porte donc ses fruits aujourd'hui: "Tout le monde attendait cette victoire depuis longtemps. C'est vrai qu'il m'a fallu plus de trois ans pour l'obtenir, mais chacun avance à sa vitesse. J'ai commencé à courir plus tard que certains pilotes espagnols... Je sais que j'ai franchi un cap depuis le début de l'année. Je m'en suis rendu compte au Qatar en menant la course jusqu'à ce que mon sélecteur ne m'oblige à lâcher l'affaire. Je suis mieux sur la Kalex, je travaille mieux avec mes techniciens. Ma victoire est le résultat de tout cela."

Rins continue d'apprendre... et engrange de gros points

L'an passé, l'écurie Moto2 de Sito Pons avait pu compter sur un rookie, à savoir Maverick Viñales, récent Champion de Moto3, pour figurer aux avant-postes. Cette saison, le scénario semble se reproduire, à la différence près que le rookie qui ramène les points importants n'a pas été titré dans la catégorie inférieure.

En trois courses, Alex Rins a toujours terminé dans le Top 4, mais en Argentine, il a obtenu son meilleur résultat en catégorie Moto2, avec cette deuxième place acquise face à l'un des hommes forts du plateau, Sam Lowes. 

L'Espagnol a déclaré après course: "Je suis très content de ce résultat. Lors de la première journée, nous étions un peu en retrait et en travaillant dur, nous sommes parvenus à réduire la différence avec les plus rapides petit à petit pour finalement effectuer une course amusante avec le groupe de tête. J'ai réalisé ce qui est peut-être le meilleur départ que j'ai pris lors de mes trois courses en Moto2 et cela m'a aidé à envisager les choses de façon plus calme. Maintenant nous arrivons à Jerez, qui est la première des courses à domicile, où il est toujours spécial de courir devant les fans."

Rabat fait ce qu'il peut et attend que la chance revienne

Quant à Tito Rabat, il doit finalement se contenter de la douzième place en Argentine, et perd des plumes au classement général. Le Champion du Monde en titre de la catégorie fait le bilan de sa manche argentine: "Evidemment, je ne suis pas heureux en finissant douzième car je suis sûr que j'avais le rythme pour me battre pour le podium. J'ai pris un très bon départ et je me battais avec Zarco quand il a plongé devant moi au virage 3 et j'ai dû sortir de la piste."

Il complète en précisant: "A partir de là, il s'agissait de limiter les dégâts et je suis content de n'être qu'à une demie-seconde du dixième. La chance n'est pas avec nous en ce moment mais je suis sûr que cela va changer bientôt et j'espère une bonne course devant mes fans à la maison, à Jerez, la prochaine fois."

Au classement général du championnat Moto2, l'Espagnol compte, après ces trois premières manches de la saison, 36 points de retard sur Zarco, nouveau leader avec 53 points. Derrière le pilote Ajo, figurent Rins et Lowes avec respectivement 49 et 41 points.

 

Moto2 - Grand Prix d'Argentine - Course

 

    Nº   Pilote   Moto   Trs   Ecart 
5 Johann Zarco Kalex/Honda 23  
40 Alex Rins Kalex/Honda 23 2.715
22 Sam Lowes Speed Up/Honda 23 4.161
36 Mika Kallio Kalex/Honda 23 5.310
21 F.Morbidelli Kalex/Honda 23 7.958
12 Thomas Lüthi Kalex/Honda 23 9.408
11 Sandro Cortese Kalex/Honda 23 9.926
7 L.Baldassarri Kalex/Honda 23 10.028
94 Jonas Folger Kalex/Honda 23 10.152
10  55 Hafizh Syahrin Kalex/Honda 23 11.316
11  39 Luis Salom Kalex/Honda 23 11.764
12  1 Esteve Rabat Kalex/Honda 23 11.872
13  77 D.Aegerter Kalex/Honda 23 14.005
14  95 Anthony West Speed Up/Honda 23 20.788
15  73 Álex Márquez Kalex/Honda 23 21.321
16  23 Marcel Schrötter Tech 3/Honda 23 25.693
17  25 Azlan Shah Kalex/Honda 23 26.537
18  88 Ricard Cardús Tech 3/Honda 23 26.686
19  44 Steven Odendaal Kalex/Honda 23 27.397
20  30 Takaaki Nakagami Kalex/Honda 23 27.779
21  4 R.Krummenacher Kalex/Honda 23 28.559
22  19 Xavier Simeon Kalex/Honda 23 35.988
23  70 Robin Mulhauser Kalex/Honda 23 36.457
24  10 T.Warokorn Kalex/Honda 23 46.710
25  66 Florian Alt Suter/Honda 23 47.522
26  60 Julián Simón Speed Up/Honda 23 1'02.910
27  51 Zaqhwan Zaidi Suter/Honda 23 1'06.741
28  2 Jesko Raffin Kalex/Honda 23 1'06.839
96 Louis Rossi Tech 3/Honda 18  
3 Simone Corsi Kalex/Honda 1
A propos de cet article
Séries Moto2
Événement Termas de Rio Hondo
Circuit Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Anthony West , Thomas Lüthi , Xavier Siméon , Julián Simón , Mika Kallio , Johann Zarco , Maverick Viñales , Álex Rins , Hafizh Syahrin , Sam Lowes , Louis Rossi , Marcel Schrötter , Ricard Cardus , Robin Mulhauser , Luis Salom , Florian Alt , Zaqhwan Zaidi , Franco Morbidelli , Takaaki Nakagami , Tito Rabat , Azlan Shah , Jonas Folger , Lorenzo Baldassarri , Simone Corsi , Sandro Cortese , Jesko Raffin
Équipes Ajo Motorsport
Type d'article Résumé de course
Tags Johann Zarco, argentine, moto2