Lüthi secoue le championnat en gagnant en Australie

partages
commentaires
Lüthi secoue le championnat en gagnant en Australie
Par : Léna Buffa
24 oct. 2016 à 10:15

La catégorie Moto2 est la seule à ne pas avoir encore désigné son champion, cette saison. Or, l'ordre établi a pris un sérieux revers avec le nouveau succès de Thomas Lüthi en Australie.

Podium : le vainqueur Thomas Lüthi, Interwetten, le deuxième Franco Morbidelli, Marc VDS, le troisième Sandro Cortese, Dynavolt IntactGP
Thomas Lüthi, Interwetten
Thomas Lüthi, Interwetten
Axel Pons, AGR Team
Thomas Lüthi, Interwetten, fête sa victoire sur le podium
Marcel Schrötter, AGR Team, devant Johann Zarco
Alex Rins, Paginas Amarillas HP 40
Johann Zarco, Ajo Motorsport, Xavier Simeon, QMMF Racing Team
Deuxième place pour Franco Morbidelli, Marc VDS
Franco Morbidelli, Marc VDS
Mattia Pasini, Italtrans Racing Team
Podium : troisième place pour Sandro Cortese, Dynavolt IntactGP
Jesko Raffin, SAG Team
Chute de Mattia Pasini, Italtrans Racing Team
Alex Rins, Paginas Amarillas HP 40
Mattia Pasini, Italtrans Racing Team

Le pilote suisse n'avait encore jamais remporté deux courses d'affilée, c'est désormais chose faite ! Lui qui a été victime d'une lourde chute pendant l'été, le voici revenu au premier plan, au plus haut niveau qu'il ait jamais connu si l'on en juge par sa capacité à performer lorsque ses rivaux marquent le pas.

À Phillip Island, le leader du championnat, Johann Zarco, n'a pu faire mieux que 12e, bloqué dans le peloton. "Cette course a été difficile", reconnaît-il. "Je voulais attaquer pour de meilleures places, mais j'ai trouvé ma limite dans ces conditions sèches et je n'ai pas pu attaquer plus. J'ai vu que Rins était tombé, c'était une bonne journée pour marquer des points, mais j'étais à la limite."

Si l'on voit le verre à moitié plein, le Français augmente son avance d'un point, puisqu'en dépit de la performance de Lüthi, il profite effectivement de l'abandon d'Álex Rins, piégé alors qu'il était sixième. Voilà qui lui offre une première chance de remporter le titre dès la prochaine manche. Si l'on voit l'aspect plus inquiétant, en revanche, il n'a plus gagné depuis deux mois et a collecté entre-temps 50 points face aux 98 de Lüthi, pourtant forfait sur l'une de ces courses.

La partition parfaite de Lüthi

Le Suisse a réussi le week-end parfait en Australie. Ce fut pourtant très complexe, pour la catégorie Moto2 comme pour les autres, car il a fallu passer au travers de conditions très variables et ne compter que sur le warm-up pour préparer les motos en configuration de temps sec. Parti de la pole position, Lüthi a fait l'admiration de son team en prenant la tête au départ, puis en laissant Morbidelli passer devant pour pouvoir l'analyser et se préparer à l'attaquer. Quant à cette attaque, intervenue dans la dernière ligne droite, elle a valu au pilote Interwetten une victoire à la photo-finish, dernier ingrédient d'une recette épicée à souhait.

"Mon départ a été très bon, j'ai essayé de partir en roulant à mon rythme, mais Pasini, puis Morbidelli, se sont accrochés", raconte le Suisse. "À chaque passage devant mon stand de signalisation, je voyais que l'écart était toujours minime : un dixième, deux dixièmes, peut-être une fois trois dixièmes… Ce fut une course très serrée. Comme j'avais mené le plus clair du temps, je savais que Morbidelli connaissait toutes mes petites faiblesses et moi, je ne savais pas grand-chose de lui ; donc je l'ai volontairement laissé passer, pour étudier et j'ai compris qu'il y avait une ouverture si j'arrivais à sortir très fort du dernier virage, je pouvais le passer sur la ligne."

Avec cette victoire, Tom Lüthi se hisse en deuxième position au championnat et ne compte plus que 22 points de retard sur Zarco. Assez pour permettre au Français de coiffer la couronne s'il se montre régulier sur les deux manches à venir, mais trop peu pour l'autoriser à commettre le moindre faux-pas.

Morbidelli et Pasini passent tout près

Franco Morbidelli a donc une nouvelle fois manqué la victoire de peu - un centième cette fois, difficile de faire plus serré ! Et pourtant, l'Italien conserve son sourire, heureux de clore ce week-end compliqué sur le podium alors qu'il a subi plusieurs lourdes chutes qui n'ont en rien facilité la tâche de son équipe.

Son compatriote Mattia Pasini a plus de regrets. Sept ans après ses derniers succès dans le championnat, l'Italien semblait enfin en mesure de retrouver les honneurs, grâce à une excellente qualification à la deuxième place. Lui aussi a fait le show dans le groupe de tête et pouvait espérer être enfin récompensé. C'était sans compter sur une chute, qui l'a laissé bredouille à trois tours de l'arrivée.

Dans ces circonstances, c'est Sandro Cortese qui a complété le podium - le premier pour lui depuis un an -, au terme d'une course en force qui l'a vu sortir vainqueur d'une bagarre enlevée dans le peloton et se détacher de ses rivaux pour revenir à une demi-seconde des hommes de tête. Lorenzo Baldassarri et Takaaki Nakagami ont, eux, vaincu le binôme Jonas Folger - Simone Corsi pour se classer dans le top 5.

Quant à Sam Lowes, qui fut un temps l'un des leaders de la saison, il a connu un chute décisive - la cinquième du week-end - qui l'a définitivement exclu de la course au titre et a permis à Morbidelli de s'emparer de la quatrième place au championnat.

À noter, enfin, le forfait d'Alex Márquez, blessé dans un contact avec Julian Simon samedi. L'Espagnol a passé la nuit en observation à l'hôpital de Melbourne, pour des douleurs à l'abdomen, au dos et au poignet gauche, et doit passer de nouveaux examens dans la semaine.

Moto2 - Phillip Island - Course

Cla#PiloteMotoÉcart
1 12  Thomas Luthi  Kalex 39'15.891
2 21  Franco Morbidelli  Kalex 0.010
3 11  Sandro Cortese  Kalex 0.530
4 7  Lorenzo Baldassarri  Kalex 3.081
5 30  Takaaki Nakagami  Kalex 3.815
6 94  Jonas Folger  Kalex 11.087
7 24  Simone Corsi  Speed Up 13.291
8 49  Axel Pons  Kalex 16.411
9 23  Marcel Schrötter  Kalex 17.650
10 97  Xavi Vierge  Tech 3 17.665
11 19  Xavier Simeon  Speed Up 17.762
12 5  Johann Zarco  Kalex 17.796
13 2  Jesko Raffin  Kalex 31.575
14 57  Edgar Pons  Kalex 34.670
15 14  Ratthapark Wilairot  Kalex 40.454
16 10  Luca Marini  Kalex 47.707
17 70  Robin Mulhauser  Kalex 1'34.470
18 93  Ramdan Rosli  Kalex 1 tour
Ab. 20  Alessandro Nocco  Kalex 2 tours
Ab. 54  Mattia Pasini  Kalex 3 tours
Ab. 52  Danny Kent  Kalex 3 tours
Ab. 87  Remy Gardner  Kalex 12 tours
Ab. 60  Julian Simon  Speed Up 16 tours
Ab. 27  Iker Lecuona  Kalex 16 tours
Ab. 40  Alex Rins  Kalex 19 tours
Ab. 22  Sam Lowes  Kalex 23 tours
Ab. 55  Hafizh Syahrin  Kalex  
Article suivant
Yonny Hernández reprend la direction du Moto2

Article précédent

Yonny Hernández reprend la direction du Moto2

Article suivant

La FIM officialise les équipes inscrites en Moto2 et Moto3 pour 2017

La FIM officialise les équipes inscrites en Moto2 et Moto3 pour 2017
Charger les commentaires