Marc VDS garde Arbolino pour "le préparer du mieux possible" au MotoGP

Tony Arbolino a prolongé son contrat avec l'équipe Marc VDS en Moto2. Une façon, selon Marc van der Straten, de préparer au mieux le passage en MotoGP qui l'attend "inévitablement".

Tony Arbolino, Marc VDS Racing Team

Comme nous l'annoncions hier, Tony Arbolino a prolongé son contrat avec l'équipe Marc VDS en Moto2, ce que l'équipe vient d'officialiser. Bien que son nom ait circulé depuis plusieurs semaines pour intégrer la catégorie reine via le team Gresini, le pilote italien semble donc faire le choix de patienter un an de plus avant de faire le grand saut.

Ce nouvel accord avec la formation belge ne ferme pas totalement les portes, mais cela obligerait toute équipe intéressée par ses services en MotoGP à s'acquitter de frais de rupture de contrat. Et s'il reste bel et bien en Moto2 comme le prévoit le contrat, Arbolino sera assurément l'un des hommes les plus en vue de la saison prochaine, lui qui est actuellement opposé à Pedro Acosta dans la lutte pour le titre.

Marc van der Straten sait bien la qualité du pilote qu'il aligne et il voit cette prolongation comme la possibilité de finaliser sa préparation avant qu'il rejoigne le MotoGP. "Je suis personnellement ravi que Tony reste dans la famille Marc VDS en 2024", commente le patron de l'équipe. "Il mérite complètement ce nouveau contrat car il montre son talent à chaque Grand Prix. Je suis convaincu que nous pouvons donner à Tony ce dont il a besoin pour atteindre ses objectifs, mais aussi lui offrir la meilleure plateforme avant qu'il passe à l'étape suivante dans sa carrière."

"De mon point de vue, Tony a fait le bon choix en restant avec nous en Moto2 pour une année de plus. Nous allons le préparer du mieux possible pour le moment où, inévitablement, il passera en MotoGP à l'avenir. Lorsqu'il franchira cette étape, il le fera de la meilleure façon et sur la meilleure moto, une moto dont les qualités répondront à son talent", ajoute le patron de l'équipe belge.

"Cela m'aurait ennuyé qu'il réédite la situation vécue par Álex Márquez quand il est parti pour le MotoGP fin 2019, peut-être trop tôt", ajoute Marc van der Straten, qui avait vu l'Espagnol lui échapper, enrôlé par Repsol Honda très tardivement dans la saison lorsque Jorge Lorenzo avait rompu son contrat et pris sa retraite. "S'il peut être Champion du monde du monde cette année, je suis certain qu'il aura l'élan et la détermination pour le faire une deuxième fois. C'est une personne merveilleuse de tous les points de vue et je suis très content qu'il reste."

Cela m'aurait ennuyé qu'il réédite la situation vécue par Álex Márquez quand il est parti pour le MotoGP fin 2019, peut-être trop tôt.

Marc van der Straten

À 23 ans, Tony Arbolino est lui aussi persuadé que de beaux jours lui attendent, quitte à patienter un peu plus. "C'est formidable de savoir que je vais rester chez Marc VDS en 2024", commente le vice-Champion du monde Moto3 en 2020, qui compte cinq victoires dans la catégorie intermédiaire. "Ça n'a pas été une décision difficile pour moi, car ce projet et les personnes impliquées m'ont aidé à me développer en tant que pilote et tant que personne, et je pense que le meilleur est à venir."

Lui aussi cité pour une arrivée en MotoGP, Jake Dixon a également prolongé son contrat avec son équipe Moto2, le team Aspar, alors qu'il occupe la troisième place du championnat.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Arbolino et Dixon renouvellent leurs contrats en Moto2
Article suivant Jake Dixon reste en Moto2 avec le titre pour mission en 2024

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France