Formule E
14 févr.
-
15 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
EL2 dans
3 jours
WSBK
C
Phillip Island
28 févr.
-
01 mars
SBK EL1 dans
1 jour
C
Losail
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
15 jours
MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
9 jours
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
21 jours
Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
15 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
23 jours
WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé
18 mars
-
20 mars
Prochain événement dans
20 jours
WRC
12 févr.
-
16 févr.
Événement terminé
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
14 jours

Moto2 - Trois hommes au-dessus du lot, la pole pour Sam Lowes

partages
Moto2 - Trois hommes au-dessus du lot, la pole pour Sam Lowes
Par :
28 mars 2015 à 22:37

Tito Rabat, Marc VDS
Tito Rabat, Marc VDS
Alex Marquez, Marc VDS
Xavier Siméon, Gresini Moto2

La première pole position de la saison Moto2 a été décrochée par Sam Lowes, leader de chacune des séances disputées depuis l'entame du week-end au Qatar. L'Anglais, qui dispute cette année sa deuxième saison dans cette catégorie, ne jouit toutefois pas d'une domination sans partage et il a eu fort à faire pour venir à bout de Johann Zarco et Tito Rabat.

Depuis jeudi, Lowes et Zarco n'ont eu de cesse d'animer le haut du classement. Les voir un temps figurer en tête de la première séance d'essais libres avec précisément le même chrono était annonciateur d'un duel incessant. Ils seront rejoints dans cette bagarre par le Champion du Monde en titre, Tito Rabat, le seul à défendre sa couronne depuis la création de cette catégorie. Plutôt adepte des longs runs là où ses adversaires brillent sur le tour lancé, l'Espagnol aura son mot à dire dimanche dans les 20 tours de course.

Cette émulation fournit depuis le début de ce Grand Prix un spectacle électrisant. Dès la première séance, Sam Lowes battait tous les records de la piste et devenait le premier pilote Moto2 à tourner à Losail en moins de deux minutes. Depuis, les références n'ont eu de cesse de s'abaisser.

Une pole position record

Les pilotes Moto2 avaient 45 minutes pour se qualifier ce samedi, mais certains n'attendaient pas pour affoler le chronomètre. Dès leur premier tour lancé, Johann Zarco et Sam Lowes étaient les seuls à tourner en 2'00, bientôt rejoints par Tito Rabat qui comptait cependant une demi-seconde de retard sur ce premier temps de référence, détenu par le Français. En enchaînant avec deux tours dans la fenêtre des 1'59, Zarco établissait un nouveau record - provisoire - de la pole position. Et ce n'était que le début !

Alors que Zarco et Lowes alternaient les courtes séries de tours et les passages aux stands, Rabat suivait sa stratégie habituelle et réalisait un run plutôt long dès l'entame de la séance. Il le terminait en passant en tête avec 24 millièmes d'avance sur Zarco et pouvait à son tour rejoindre son box, satisfait du rythme qu'il peut afficher sur la durée.

Lowes s'installait à son tour en tête et réalisait trois boucles en 1'59.6, pour afficher plus de quatre dixièmes d'avance sur Rabat et Zarco qui, eux, tardaient à améliorer. Si sa position de tête n'était pas inquiétée, l'Anglais souhaitait malgré tout défendre son rang et reprenait la piste pour les dernières minutes de la séance. Une chute au virage n°4 allait cependant le contraindre à assister depuis les stands aux ultimes assauts de ses adversaires.

Brièvement délogé de la première ligne par Sandro Cortese, Zarco remontait à la deuxième place, en devançant Rabat de 0.058s. Avec encore 0.332s de retard sur Lowes, il poursuivait son effort, imité par l'Espagnol. Mais les efforts des deux hommes seront vains, malgré leur dernier tour respectif en 1'59.7 et 1'59.8. Son chrono record de 1'59.423 vaut donc à Sam Lowes, Champion du Monde Supersport en 2013, une première pole position en Moto2.

"Je suis très heureux de cette pole position," commente le poleman. "L'équipe a abattu un travail formidable depuis la fin de la saison dernière. Ils m'ont fourni une moto fantastique. Je savais moi aussi ce qu'il me fallait pour progresser et j'ai bien travaillé cet hiver. Je suis désolé d'avoir commis une petite faute et d'être tombé, j'étais juste trop lent avec des pneus froids. En tout cas, je suis vraiment très heureux parce qu'on a été rapide tout le week-end et je sais que demain je pourrais me battre pour mon premier podium, voire ma première victoire en Moto2. Merci beaucoup à tout le monde."

Ce Grand Prix du Qatar est bien plus compliqué pour certains concurrents, à l'image de Luis Salom qui enchaîne depuis jeudi les soucis techniques et les excursions hors-pistes. Des soucis également pour Mika Kallio, l'un des trois pilotes trentenaires du plateau. Vice Champion du Monde en titre, son changement d'équipe peine pour l'instant à porter ses fruits.

A noter encore que le Français Louis Rossi a chuté pendant les qualifications. Indemne, il a décroché la treizième place.

Un plateau relevé

Trente concurrents s'aligneront dimanche sur la grille de départ du Grand Prix du Qatar Moto2, et non des moindres. Avec le Champion du Monde en titre Tito Rabat, ce sont quatorze des pilotes classés l'an dernier dans le top 15 de la discipline qui retentent leur chance - le seul qui manque à l'appel est Maverick Viñales, passé en MotoGP avec Suzuki. Il faut ajouter deux des pilotes classés l'an dernier dans le top 3 du Moto3, qui intègrent cette saison la catégorie supérieure.

Beaucoup ont l'expérience de la victoire, voire des titres mondiaux, et ils sont nombreux à défendre leurs chances au guidon de la même machine, une Kalex. C'est le cas du Français Johann Zarco, qui passe sur Kalex et intègre par la même occasion l'équipe Ajo, débutante en Moto2. Cela ne l'empêche pas de figurer parmi les prétendants au titre et de viser demain la première victoire de l'année.

Article suivant

Article suivant

Moto2 - Folger vainqueur après une longue domination de Zarco

Moto2 - Folger vainqueur après une longue domination de Zarco