Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
39 jours
MotoGP
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
73 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
80 jours
WRC
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
73 jours
C
Rallye de Nouvelle-Zélande
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
101 jours
WSBK
C
Donington Park
03 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
39 jours
21 août
-
23 août
Prochain événement dans
88 jours
WEC
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
80 jours
C
Bahreïn
19 nov.
-
21 nov.
Prochain événement dans
178 jours

Nagashima signe une première victoire surprise dans l'émotion

partages
commentaires
Par :
9 mars 2020 à 10:19

Dix ans après le regretté Shoya Tomizawa, Tetsuta Nagashima a signé un succès émouvant à Losail, sorti vainqueur d'une course endiablée où les favoris ont tour à tour mis un genou à terre.

Tetsuta Nagashima a remporté dimanche une victoire surprise au Qatar, où couraient les catégories Moto2 et Moto3. Parti 14e après avoir commis une petite erreur en qualifications, le Japonais s'est emparé des commandes dans les derniers tours et s'est creusé un écart décisif en affichant en fin de course un rythme survolté, pour aller chercher sa première victoire, lui qui n'avait encore jamais fait mieux que cinquième.

Un succès riche en émotions, sachant qu'il l'a dédié à son compatriote et ami Shoya Tomizawa, vainqueur du premier Grand Prix de l'ère Moto2 il y a dix ans sur cette même piste et décédé quelques mois plus tard à Misano. "Shoya est comme un frère pour moi. Quand j'ai commencé à courir, on a toujours été ensemble. Il m'a beaucoup appris et je me souviens quand il a gagné la course ici. Je n'arrive pas à y croire, je gagne pour la première fois au même endroit, c'est incroyable", commentait-il à l'arrivée, en larmes.

Pour s'imposer, Nagashima a réalisé une remontée irrésistible et il a été primé dans les deux derniers tours pour sa gestion pneumatique, paramètre déterminant dimanche dans le désert qatari. Luca Marini, au contraire, en a fait les frais, lui qui s'était placé en tête au départ et avait réussi à résister jusqu'à six tours de l'arrivée. Seulement, ses efforts pour se mettre à l'abri de ses poursuivants, et notamment de Joe Roberts, ont fini par lui coûter cher. Le calvaire du pilote italien a même été jusqu'à l'abandon à la suite d'un contact avec Jake Dixon alors que l'arrivée était en vue.

Joe Roberts, déjà très en vue vendredi lors des premiers essais libres, a confirmé tout le week-end qu'il faudrait compter sur lui cette saison. Auteur d'une pole position retentissante, la première d'un Américain dans la catégorie intermédiaire depuis, là aussi, dix ans (et celle de Kenny Noyes au Mans), il n'a finalement manqué le podium que de peu. Après avoir joué les premiers rôles durant toute la course, il a obtenu avec la quatrième place ce qui est, de loin, son meilleur résultat dans la catégorie.

Lire aussi :

Si la récompense a échappé de peu au protégé de John Hopkins, c'est qu'une bagarre acharnée a été observée pour les deux places restantes sur le podium, un duel d'Italiens entre Lorenzo Baldassarri, remonté de la neuvième place, et Enea Bastianini, troisième sur la grille. Et c'est le pilote Flexbox HP 40 qui a eu le dernier mot, pour 81 millièmes seulement, lui qui n'était plus monté sur le podium depuis sa série de trois victoires en début de saison dernière.

Remy Gardner et Jorge Navarro ont réussi à confirmer les performances affichées pendant les essais, se classant respectivement cinquième et sixième avec une avance de deux secondes sur leurs poursuivants, un binôme Marcel Schrötter-Arón Canet revenu de loin.

Après avoir subi deux chutes samedi, Tom Lüthi a terminé à la dixième place, encadré par Xavi Vierge et Bo Bendsneyder. Marco Bezzecchi, un temps bien placé, a dû se contenter de la 12e position, aussi en difficulté que son coéquipier Luca Marini dans les dernières encablures. Il a devancé de peu Fabio Di Giannantonio et Jake Dixon, tandis que le dernier point est revenu à Stefano Manzi, victime involontaire d'un contact avec Augusto Fernández.

Lire aussi :

Qatar Moto2 - GP du Qatar

P. # Pilote Moto Temps Écart
1 45 Japan Tetsuta Nagashima Kalex 40'00.192  
2 7 Italy Lorenzo Baldassarri Kalex 40'01.539 1.347
3 33 Italy Enea Bastianini Kalex 40'01.620 1.428
4 16 United States Joe Roberts Kalex 40'01.751 1.559
5 87 Australia Remy Gardner Kalex 40'02.093 1.901
6 9 Spain Jorge Navarro Speed Up 40'02.573 2.381
7 23 Germany Marcel Schrötter Kalex 40'04.682 4.490
8 44 Spain Arón Canet Speed Up 40'04.895 4.703
9 97 Spain Xavi Vierge Kalex 40'07.310 7.118
10 12 Switzerland Thomas Lüthi Kalex 40'09.096 8.904
11 64 Netherlands Bo Bendsneyder NTS 40'09.922 9.730
12 72 Italy Marco Bezzecchi Kalex 40'11.602 11.410
13 21 Italy Fabio Di Giannantonio Speed Up 40'12.893 12.701
14 96 United Kingdom Jake Dixon Kalex 40'12.909 12.717
15 62 Italy Stefano Manzi MV 40'16.400 16.208
16 57 Spain Edgar Pons Kalex 40'16.448 16.256
17 40 Spain Hector Garzo Kalex 40'17.061 16.869
18 11 Italy Nicolò Bulega Kalex 40'17.124 16.932
19 55 Malaysia Hafizh Syahrin Speed Up 40'19.831 19.639
20 88 Spain Jorge Martín Kalex 40'20.854 20.662
21 24 Italy Simone Corsi MV 40'27.483 27.291
22 27 Andi Izdihar Kalex 40'34.706 34.514
23 2 Switzerland Jesko Raffin NTS 40'34.856 34.664
24 19 Italy Lorenzo Dalla Porta Kalex 40'46.042 45.850
25 35 Thailand Somkiat Chantra Kalex 41'25.034 1 Lap
  10 Italy Luca Marini Kalex 38'10.149 1 Lap
  99 Kasma Daniel Kalex 16'21.449 12 Laps
  37 Spain Augusto Fernández Kalex 4'07.783 18 Laps
  42 Spain Marcos Ramírez Kalex 3'03.297 19 Laps
Diapo
Liste

Tetsuta Nagashima (Red Bull KTM Ajo)

Tetsuta Nagashima (Red Bull KTM Ajo)
1/12

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Tetsuta Nagashima (Red Bull KTM Ajo)

Tetsuta Nagashima (Red Bull KTM Ajo)
2/12

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Joe Roberts (American Racing)

Joe Roberts (American Racing)
3/12

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Lorenzo Baldassarri (Pons HP40) et Tetsuta Nagashima (Red Bull KTM Ajo)

Lorenzo Baldassarri (Pons HP40) et Tetsuta Nagashima (Red Bull KTM Ajo)
4/12

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Tetsuta Nagashima (Red Bull KTM Ajo)

Tetsuta Nagashima (Red Bull KTM Ajo)
5/12

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Lorenzo Baldassarri (Pons HP40) et Tetsuta Nagashima (Red Bull KTM Ajo)

Lorenzo Baldassarri (Pons HP40) et Tetsuta Nagashima (Red Bull KTM Ajo)
6/12

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Lorenzo Baldassarri (Pons HP40)

Lorenzo Baldassarri (Pons HP40)
7/12

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Enea Bastianini (Italtrans Racing Team)

Enea Bastianini (Italtrans Racing Team)
8/12

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Joe Roberts (American Racing)

Joe Roberts (American Racing)
9/12

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Xavi Vierge (SIC Racing Team) et Luca Marini (Sky Racing Team VR46)

Xavi Vierge (SIC Racing Team) et Luca Marini (Sky Racing Team VR46)
10/12

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Tetsuta Nagashima (Red Bull KTM Ajo)

Tetsuta Nagashima (Red Bull KTM Ajo)
11/12

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Podium : le vainqueur Tetsuta Nagashima (Red Bull KTM Ajo), le deuxième Lorenzo Baldassarri (Pons HP40) et le troisième Enea Bastianini (Italtrans Racing Team)

Podium : le vainqueur Tetsuta Nagashima (Red Bull KTM Ajo), le deuxième Lorenzo Baldassarri (Pons HP40) et le troisième Enea Bastianini (Italtrans Racing Team)
12/12

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Article suivant
John Hopkins, un coach sur mesure pour Joe Roberts

Article précédent

John Hopkins, un coach sur mesure pour Joe Roberts

Article suivant

Le GP d'Argentine sera reporté "s'il y a le moindre doute"

Le GP d'Argentine sera reporté "s'il y a le moindre doute"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto2
Événement GP du Qatar
Catégorie Course
Lieu Losail International Circuit
Auteur Léna Buffa