La surprise pour Quartararo, la bonne opération pour Oliveira

partages
commentaires
La surprise pour Quartararo, la bonne opération pour Oliveira
Par : Willy Zinck
18 juin 2018 à 14:30

La relève de Johann Zarco en Moto2 est bien assurée ! Dominateur, Quartararo a en effet signé son premier succès dans la catégorie, après s'être élancé depuis la pole position.

Race winner Fabio Quartararo, Speed Up Racing
Fabio Quartararo, Speed Up Racing, Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Fabio Quartararo, Speed Up Racing, Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Race winner Fabio Quartararo, Speed Up Racing
Fabio Quartararo, Speed Up Racing
Fabio Quartararo, Speed Up Racing
Fabio Quartararo, Speed Up Racing
Fabio Quartararo, Speed Up Racing
Fabio Quartararo, Speed Up Racing
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Alex Marquez, Marc VDS
Alex Marquez, Marc VDS
Alex Marquez, Marc VDS
Alex Marquez, Marc VDS
Marcel Schrotter, Dynavolt Intact GP
Marcel Schrötter, Dynavolt Intact GP
Marcel Schrötter, Dynavolt Intact GP
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46, Brad Binder, Red Bull KTM Ajo
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

Pour faire taire les critiques, rien ne vaut une bonne victoire, surtout lorsque celle-ci est pour le moins inattendue, et certains illustres pilotes en MotoGP peuvent en dire quelque chose suite aux dernières courses.

C'est le cas également en Moto2, avec la première victoire en Grand Prix de Fabio Quartararo, en Catalogne, après un week-end dominé de main de maître avec une première pole position dans la catégorie le samedi, suivie d'un succès confortable le lendemain face à une concurrence de premier ordre composée entre autres de Miguel Oliveira et d'Álex Márquez.

Grâce à ce triomphe, le Français a ainsi fait retentir la Marseillaise sur le podium pour la première fois depuis la dernière victoire de Johann Zarco en guise d'adieux à la catégorie intermédiaire, lors du Grand Prix de Valence 2016.

Une vraie bouffée d'air frais pour le Niçois, qui a pu contredire bon nombre de ses contempteurs à Montmeló. Mais avant de l'emporter, il a dû faire preuve de patience suite à un départ qui l'a vu chuter à la quatrième place. Tout le contraire en somme de celui qui allait être son dauphin sous le drapeau à damier, le numéro 2 au championnat, Oliveira.

Oliveira, de 17e à 1er en trois tours !

Le Portugais, de nouveau qualifié à une très lointaine position sur la grille, a effectué ce qui restera sans doute comme l'un des envols les plus spectaculaires de la discipline. Parti 17e, le pilote du team KTM Ajo était en effet déjà en sixième position à la fin du premier tour, puis quatrième à la fin du deuxième !

La remontée d'Oliveira a cependant connu un coup d'arrêt en tombant justement sur Quartararo qui, bien décidé à ne plus céder de terrain, s'est au contraire mis en tête de se projeter aux avant-postes et reprendre le leadership. Sa forte expérience du circuit de Montmeló, acquise notamment dans les différents championnats nationaux auxquels il a participé par le passé, lui a été d'une très grande aide dans la poursuite de cet objectif.

Il s'est ainsi défait dans un premier temps de Marcel Schrötter après quelques boucles. Quartararo et Oliveira ont ensuite roulé de concert pour rattraper le terrain perdu sur un Márquez qui, toujours dépourvu de la moindre victoire en 2018, entendait bien réitérer sa performance de l'an dernier lorsqu'il s'était imposé en Catalogne.

L'Espagnol n'a pas réussi cependant à se maintenir en tête, cédant sous les coups de butoir d'Oliveira au tiers de la course. Quartararo n'allait pas tarder à passer lui aussi à l'offensive, dans le neuvième tour dans le virage de la Caixa, avant de se défaire dans le tour suivant d'Oliveira au virage 4 pour reprendre la première place.

"Je suis ici [dans le parc fermé], mais je n'arrive pas à croire que j'ai remporté la course", s'est esclaffé le Français à la descente de sa moto. "J'ai besoin d'un peu de temps pour réaliser. Je suis si content, cela a été un week-end parfait : la pole position, et nous en sommes là, à la fin de la course !"

Oliveira plus qu'à un point de Bagnaia

Le Français a en effet pu prendre la poudre d'escampette jusqu'au franchissement de la ligne d'arrivée, terminant les 22 tours de course avec deux secondes et demie d'avance sur Oliveira. Le Portugais a par ailleurs été victime d'un accident dans son tour de décélération qui aurait pu s'avérer dramatique, lorsqu'en pleine célébration, il a été percuté par Simone Corsi.

Plus de peur que de mal, et Oliveira, désormais revenu à une petite unité seulement de Francesco Bagnaia (huitième au terme de cette course après un problème de pneu) au championnat, a pu rejoindre ses camarades sur le podium et prendre part aux festivités. Pour Corsi, c'est un peu plus compliqué puisque l'Italien a été sanctionné et partira par conséquent de la dernière place sur la grille lors de la prochaine course, à Assen.

"Honnêtement, j'espérais ne pas avoir à faire cela [une telle remontée], mais comme je vous l'ai dit, la course s'annonçait difficile", a déclaré Oliveira à l'arrivée. "Il y a eu beaucoup d'accidents. Je savais que je devais prendre un solide départ, et ensuite j'ai vu que je pouvais me battre pour la victoire, mais Fabio était un peu devant nous, et il a pris le meilleur sur moi et a pu s'échapper. Cela a été un week-end incroyablement difficile, et je suis très content de la deuxième place."

Devant, Márquez doit quant à lui se contenter de la troisième marche du podium, devant l'autre pilote qui partait en première ligne, Marcel Schrötter. "Dès le départ j'ai essayé d'attaquer, mais aujourd'hui les conditions ont beaucoup changé, nous avons pas mal souffert", a expliqué Márquez après la course. "Durant toute la course, j'ai essayé de survivre. J'ai eu beaucoup de problèmes sur l'avant, mais je crois que toutes les Kalex ont souffert aujourd'hui. J'ai essayé d'être le plus régulier possible, c'est donc un bon podium, et de bons points de repris sur les leaders. Il faut que nous continuons à attaquer comme cela."

Si Márquez et  Schrötter aspiraient sans doute à mieux en Catalogne, ils peuvent toujours se féliciter d'avoir vu la fin d'une course d'attrition, au cours de laquelle Joan Mir et Mattia Pasini ont chuté. Si dans le cas du premier cité cela signifie simplement l'arrêt d'une belle série de deux podiums, pour le second il s'agit en revanche d'un troisième résultat vierge de suite. Pasini voit ainsi ses chances de titre considérablement réduite après la Catalogne.

 GP de Catalogne - Moto2 - Course

Pos.PiloteMotoTrsTemps/écarts
1 france Fabio Quartararo  Speed Up 22 38'22.059 
2 portugal Miguel Oliveira  KTM 22 2.492
3 spain Álex Márquez  Kalex 22 3.485
4 germany Marcel Schrötter  Kalex 22 4.398
5 spain Xavi Vierge  Kalex 22 4.687
6 south_africa Brad Binder  KTM 22 7.637
7 italy Lorenzo Baldassarri  Kalex 22 7.724
8 italy Francesco Bagnaia  Kalex 22 10.611
9 united_kingdom Sam Lowes  KTM 22 13.909
10 spain Iker Lecuona  KTM 22 15.124
11 italy Andrea Locatelli  Kalex 22 15.983
12 italy Simone Corsi  Kalex 22 16.405
13 japan Tetsuta Nagashima  Kalex 22 18.995
14 spain Augusto Fernandez  Kalex 22 20.241
15 australia Remy Gardner  Tech 3 22 20.409
16 spain Edgar Pons  Kalex 22 24.538
17 italy Luca Marini  Kalex 22 27.609
18 south_africa Steven Odendaal  NTS 22 28.226
19 malaysia Khairul Pawi  Kalex 22 28.640
20 switzerland Dominique Aegerter KTM 22 29.217
21 united_kingdom Danny Kent  Speed Up 22 30.295
22 united_states Joe Roberts  NTS 22 37.600
23 france Jules Danilo  Kalex 22 38.649
24 indonesia Dimas Ekky Pratama Honda 22 44.604
25 brazil Eric Granado  Suter 22 49.491
Ab.   spain Isaac Viñales  Kalex 18 4 tours
Ab.   italy Romano Fenati  Kalex 16 6 tours
Ab.   italy Mattia Pasini  Kalex 14 8 tours
Ab.   spain Joan Mir  Kalex 12 10 tours
Ab.   italy Federico Fuligni  Kalex 12 10 tours
Ab.   spain Jorge Navarro  Kalex 7 15 tours
Ab.   netherlands Bo Bendsneyder  Tech 3 0  
Ab.   finland Niki Tuuli  Kalex 0  
Ab.   italy Stefano Manzi  Suter 0  
Prochain article Moto2
Quartararo : "Je ne me suis jamais senti comme ça sur une moto"

Article précédent

Quartararo : "Je ne me suis jamais senti comme ça sur une moto"

Article suivant

Fabio Quartararo remporte sa première course en Moto2 !

Fabio Quartararo remporte sa première course en Moto2 !

À propos de cet article

Séries Moto2
Événement Barcelone
Catégorie Course
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résumé de course