24 Heures du Mans
18 sept.
Événement terminé
MotoGP
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
Warm-up dans
08 Heures
:
32 Minutes
:
16 Secondes
WRC
04 sept.
Événement terminé
18 sept.
Étape 3 dans
05 Heures
:
42 Minutes
:
16 Secondes
Formule 1
11 sept.
Événement terminé
WSBK
04 sept.
Événement terminé
18 sept.
SBK Warm-up dans
08 Heures
:
12 Minutes
:
16 Secondes
WEC
13 août
Événement terminé
12 nov.
Prochain événement dans
53 jours
Formule E
12 août
Événement terminé

Tenu au repos par les médecins, Syahrin promet de revenir à Misano

partages
commentaires
Par :

Son accident glaçant dimanche dernier n'a pas entamé la motivation d'Hafizh Syahrin, qui a tenté de disputer le Grand Prix de Styrie, mais n'a finalement pas obtenu le feu vert des médecins.

Hafizh Syahrin a fait un retour remarqué au circuit jeudi, quatre jours après sa terrifiante chute pendant la première course Moto2 disputée sur le Red Bull Ring.

Le pilote malaisien avait été pris dans une dynamique que chacun craint à chaque fois qu'une moto accidentée reste en piste, puisqu'il avait heurté de plein fouet la machine à terre d'Enea Bastianini, sur laquelle il est arrivé à pleine vitesse à la sortie du virage 1, où la piste autrichienne forme une bosse. Propulsé dans les airs avec une violence inouïe, Syahrin avait créé l'effroi dans le paddock avant que des nouvelles rassurantes soient rapidement transmises, attestant d'un état général satisfaisant.

"J'ai vu Bastianini tomber et courir vers la droite, mais je n'ai pas réalisé que la moto était au milieu", explique Syahrin auprès du site officiel du MotoGP. "J'essayais de comprendre où elle était, et quand je l'ai vue au milieu, je n'ai pas coupé l'accélération, je n'ai pas freiné, et j'ai tiré tout droit à fond."

"Dès que j'ai heurté la moto, j'ai relevé les mains car si j'avais tenu fort [le guidon] je me serais cassé les deux bras. Heureusement je n'ai rien de cassé, mais avec l'impact j'ai quand même eu cette sensation", poursuit-il. "Quand je suis arrivé au centre médical, ils ont coupé ma combinaison et je ne sentais pas mes jambes. Il m'a fallu quelques minutes avant de les sentir. J'ai donc eu de la chance de ne rien me casser, mais la douleur était très forte."

Lire aussi :

Alors qu'une contusion pelvienne lui a été diagnostiquée, Hafizh Syahrin a témoigné dans les jours qui ont suivi, via ses réseaux sociaux, d'une souffrance encore tenace, lui permettant à peine de faire quelques pas à l'aide de béquilles. Malgré tout, il a souhaité passer le contrôle médical jeudi, afin de tenter de disputer le Grand Prix de Styrie ce week-end. Les médecins l'ont vite ramené à la raison.

"Je suis déçu de ne pas pouvoir courir ce week-end, car si vous me demandez quelles sont mes sensations je voudrais être en piste. Mais quand les médecins m'ont testé, ils ont appuyé sur les muscles qui me font mal et la douleur a été très forte. Ils m'ont demandé de marcher quelques mètres sans les béquilles et j'étais très lent. Ils m'ont donc dit non, qu'il valait mieux que je me remette", explique-t-il. "J'ai fait de mon mieux pour pouvoir courir, mais c'était très court de dimanche à jeudi, et puis c'était une lourde chute. C'est allé mieux de jour en jour, mais je ne suis pas encore à 100% et c'est la raison pour laquelle je ne peux pas courir ce week-end."

"Je serai assurément à 100% à Saint-Marin", affirme l'ancien pilote Tech3. "La situation s'améliore de jour en jour. Ça prendra encore peut-être quatre ou cinq jours pour que je puisse marcher sans les béquilles, plus vite, et que je puisse faire quelque chose."

Miraculeusement peu touché malgré la violence de l'accident, Hafizh Syahrin n'a pas non plus perdu son sourire. Il a toutefois conscience qu'il a eu beaucoup de chance : "C'est le pire accident de ma vie. J'allais à 160 km/h, je n'ai pas coupé l'accélération ni touché les freins, je suis allé tout droit à fond et j'ai volé sur peut-être 70 mètres. Heureusement personne ne m'a heurté en piste. Mais ce sont des choses qui arrivent parfois en course, on ne peut rien y faire. Ça arrive très vite. J'espère que ce qui m'est arrivé n'arrivera plus."

Jorge Martín s'impose pour la première fois, devant Luca Marini

Article précédent

Jorge Martín s'impose pour la première fois, devant Luca Marini

Article suivant

Bezzecchi s'offre une première victoire sur tapis… vert

Bezzecchi s'offre une première victoire sur tapis… vert
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto2
Événement GP de Styrie
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Hafizh Syahrin
Équipes Aspar Team
Auteur Léna Buffa