Victorieux à Sepang, Zarco règne sur la planète Moto2

Le pilote français a remporté avec la manière le Grand Prix de Malaisie, lui permettant de décrocher un nouveau titre mondial. Ses adversaires reconnaissent sa supériorité.

L'issue de la course est connue de tous les fanatiques de sport moto : Johann Zarco passant sur la ligne d'arrivée en wheeling, le point rageur. Mais comment cette image a-t-elle pu se réaliser ?

La domination du Français avait débuté samedi, lors des qualifications. Sur une piste détrempée, le pilote porteur du numéro 5 est parvenu à claquer une pole position avec une avance remarquable de deux secondes sur Franco Morbidelli ! Auteurs des cinquième et 23e temps, la tâche s'annonçait bien compliquée pour Thomas Lüthi et Álex Rins, ses adversaires directs dans la conquète d'un deuxième titre mondial.

Les conditions météorologiques étaient identiques le lendemain, jour de course. Certains craignaient un naufrage du Français, comme à Brno où il avait terminé 11e, mais en eurent pour leur argent. Le futur pilote Tech3 en MotoGP n'a jamais été classé moins bien que troisième pendant la course. Un temps dépassé par son prochain équipier en catégorie reine, Jonas Folger, Zarco s'est ensuite blotti dans le sillage de Morbidelli.

Après une première tentative infructueuse à sept tours du but, la manœuvre était accomplie quelques minutes plus tard. Et pour bien démontrer qu'il est le patron du Moto2, Zarco a enchaîné les meilleurs tours, pour se bâtir une marge de plus de trois secondes sous le drapeau à damier ! C'est sa 14e victoire dans la catégorie, la sixième cette saison.

Parmi les nombreuses déclarations du double Champion du monde, celle-ci permet de comprendre son soulagement : "Ce titre a été plus excitant que l'an passé, car la situation est différente. C'était plus difficile, et j'avais plus de pression sur les épaules. Maintenant, il est temps de célébrer tout ça avec mes proches, et d'aller à Valence sans la moindre pression !"

 

Personne n'a donc pu résister à l'ogre Zarco, pas même Morbidelli. L'Italien termine pour la quatrième fois sur la deuxième marche du podium. La victoire se refuse à lui, mais le pensionnaire du team Marc VDS et de la VR46 Riders Academy prend cette mauvaise chance avec le sourire. "C'est la première fois que j'assiste de mes propres yeux à une fête de titre mondial ! Je veux féliciter Zarco, car la course a été très difficile." Morbidelli pourrait même subtiliser la troisième place finale du championnat à Álex Rins à Valence, car seulement six unités les séparent !

Rins et Lüthi félicitent Zarco

Rins justement, n'a pas pesé sur la physionomie de l'épreuve. Certes, sa remontée du désespoir est louable (il finit 14e), mais insuffisante pour préserver ses chances de couronne. "Zarco et son équipe méritent ce titre. Il a été très constant durant toute l'année", reconnaît l'Espagnol. "Nous avons eu une course compliquée, j'ai perdu toutes mes sensations quand la piste a commencé à sécher."

L'homme fort de cette tournée outre-mer, Thomas Lüthi, aurait aimé prolonger le suspense jusqu'en Espagne, mais l'adhérence au guidon de sa Kalex n'était pas idéale. Arrivé sixième, le Suisse devra retenter sa chance l'an prochain. "Ce qu'a fait Johann hier et aujourd'hui est remarquable. Il mérite un immense coup de chapeau, sa saison a été remarquable et ce week-end, il était nettement le meilleur."

La dernière marche du podium est revenue à Jonas Folger, qui signe son cinquième podium en 2016. Mais, un peu plus loin dans le classement, le prix de la combativité est revenu à Xavi Vierge. : sur sa Mistral Tech3, l'Espagnol est remonté du 25e au huitième rang final !

Parmi les déceptions, on retrouve à nouveau le nom de Sam Lowes dans la liste des abandons. Un temps en lice pour le titre, l'Anglais est encore allé à terre après deux tours, pour inscrire son quatrième score blanc sur les cinq dernières manches ! "Je suis subitement tombé, et je ne sais pas pourquoi. Je suis vraiment désolé", commentait-il de manère laconique.

Moto2 - Sepang - Course

PosPiloteMotoÉcart
1  Johann Zarco  Kalex 45'51.036
2  Franco Morbidelli  Kalex 3.256
3  Jonas Folger  Kalex 3.689
4  Lorenzo Baldassarri Kalex 21.428
5  Hafizh Syahrin  Kalex 24.700
6  Thomas Luthi  Kalex 26.184
7  Alex Marquez  Kalex 28.177
8  Xavi Vierge  Tech 3 28.855
9  Luca Marini  Kalex 29.247
10  Isaac Viñales  Tech 3 29.969
11  Simone Corsi  Speed Up 30.866
12  Ramdan Rosli  Kalex 31.260
13  Remy Gardner  Kalex 31.793
14  Alex Rins  Kalex 34.697
15  Xavier Simeon  Speed Up 46.669
16  Jesko Raffin  Kalex 49.126
17  Sandro Cortese  Kalex 49.293
18  Danny Kent  Kalex 51.610
19  Edgar Pons  Kalex 54.949
20  Marcel Schrötter  Kalex 55.461
21  Takaaki Nakagami  Kalex 1'08.613
22  Iker Lecuona  Kalex 1'16.574
23  Mattia Pasini  Kalex 1'25.838
24  Ratthapark Wilairot  Kalex 2'01.635
Ab.   Alessandro Nocco  Kalex 7 tours

Ab. 

 Robin Mulhauser  Kalex 14 tours
Ab.   Axel Pons  Kalex 18 tours
Ab.   Sam Lowes  Kalex 18 tours
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Moto2
Événement Sepang
Sous-évènement Course
Circuit Sepang International Circuit
Type d'article Résumé de course