Essais de Jerez - Arbolino devance Bastianini et Martín sur le fil

Tony Arbolino a pris le dessus lors de la dernière journée de tests à Jerez sur ses deux adversaires, créant la surprise chez les quarts de litre.

Essais de Jerez - Arbolino devance Bastianini et Martín sur le fil
Tony Arbolino, Marinelli Rivacold Snipers Team
Tony Arbolino, Marinelli Rivacold Snipers Team
Enea Bastianini, Leopard Racing
Enea Bastianini, Leopard Racing
Jorge Martín, Del Conca Gresini Racing Moto3
Jorge Martín, Del Conca Gresini Racing Moto3
Niccolò Antonelli, SIC58 Squadra Corse
Philipp Oettl, Schedl GP Racing
Marco Bezzecchi, MC Saxoprint
Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Nicolo Bulega, Sky Racing Team VR46
Fabio Di Giannantonio, Del Conca Gresini Racing Moto3
Tatsuki Suzuki, SIC58 Squadra Corse
Gabriel Rodrigo, RBA Racing Team
Andrea Migno, Aspar Team

Tout comme leurs homologues du Moto2, les pilotes du Moto3 ont participé en début de semaine à leur deuxième séance d'essais de l'année sur le tracé de Jerez, devançant ainsi leurs "grands frères" du MotoGP, qui pour leur part ne passeront la deuxième que demain sur le circuit de Buriram, en Thaïlande.

Et comme dans la catégorie intermédiaire, c'est à une bataille opposant Italiens et Espagnols à laquelle on a assisté, à la différence près que cette fois-ci, le vainqueur final n'a pas été ibérique, avec le meilleur temps absolu glané par Tony Arbolino.

Martín esseulé au milieu d'un quatuor d'Italiens

Une petite surprise, tant la décision a semblé se jouer entre Enea Bastianini et Jorge Martín à l'issue des deux premières journées. Le dernier cité, dans la droite lignée des essais de Valence, s'est en effet emparé du meilleur temps lundi, avant de céder sous les assauts de son rival transalpin dès le lendemain, tout en se maintenant cependant dans le top 3 jusqu'à l'issue des tests.

Au final, celui qui a signé neuf pole positions l'an dernier a bouclé ces essais de Jerez à la troisième place, au milieu de quatre italiens : Arbolino et Bastinianini donc, et derrière lui le Champion en titre du FIM CEV Repsol Moto3, Dennis Foggia, ainsi que Niccolò Antonelli.

Il faut donc descendre à la sixième place pour trouver le premier pilote non latin, avec l'Allemand Philipp Oettl, sixième comme la semaine dernière à Valence. Marco Bezzecchi termine quant à lui septième, et confirme ses bonnes dispositions déjà entrevues lors des précédents tests.

Le troisième homme de la saison 2017, Aron Canet, est pour sa part resté tapi dans l'ombre, et a quitté le circuit andalou à la huitième place finale, devant Nicolo Bulega, pas encore totalement remis de sa blessure contractée lors du Grand Prix de Valence en novembre dernier. Son compatriote Fabio di Giannantonio, qui s'était lui aussi fait une belle frayeur lors de la dernière manche du précédent championnat, boucle pour sa part le top 10.

Enfin, à noter que chez les rookies, c'est Alonso Lopez qui s'est montré le plus rapide avec le 19e temps final, juste devant le Kazakh Makar Yurchenko. Le vainqueur de la dernière édition de la Red Bull Rookies Cup, Kazuki Masaki, doit de son côté se contenter de l'avant-dernière place (25e).

Moto3 - Essais de Jerez - Temps combinés

Pos.PiloteMotoTemps/écarts
1  Tony Arbolino Honda 1:45.498
2  Enea Bastianini Honda 0.132
3  Jorge Martín Honda 0.287
4  Dennis Foggia KTM 0.445
5  Niccolò Antonelli Honda 0.574
6  Philipp Oettl KTM 0.589
7  Marco Bezzecchi KTM 0.619
8  Aron Canet Honda 0.621
9  Nicolo Bulega KTM 0.635
10  Fabio Di Giannantonio Honda 0.663
11  Tatsuki Suzuki Honda 0.738
12  Gabriel Rodrigo KTM 0.740
13  Andrea Migno KTM 0.765
14  Lorenzo Dalla Porta Honda 0.775
15  Jakub Kornfeil KTM 0.926
16  Jaume Masia KTM 0.933
17  Marcos Ramirez KTM 0.945
18  Livio Loi KTM 1.019
19  Alonso Lopez Honda 1.031
20  Makar Yurchenko KTM 1.202
21  Albert Arenas KTM 1.250
22  John McPhee KTM 1.355
23  Darryn Binder KTM 1.540
24  Kaito Toba Honda 1.637
25  Kazuki Masaki KTM 1.811
26  Nakarin Atiratphuvapat Honda 1.882

partages
commentaires
Essais Valence - Martín démarre 2018 comme il avait fini 2017
Article précédent

Essais Valence - Martín démarre 2018 comme il avait fini 2017

Article suivant

Essais de Jerez 2 - Meilleur temps, Martín dans la même ligne que 2017

Essais de Jerez 2 - Meilleur temps, Martín dans la même ligne que 2017
Charger les commentaires