Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
36 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
1 jour
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Arenas 11e vainqueur de la saison

partages
commentaires
Arenas 11e vainqueur de la saison
Par :
7 oct. 2019 à 15:45

Le Grand Prix de Thaïlande a consacré un nouveau vainqueur et pourrait s'avérer déterminant dans la course au titre, alors que Dalla Porta se détache de Canet et d'Arbolino.

À l'instar de celle de la catégorie Moto2, la course 3 de Buriram a consacré un nouveau vainqueur dans cette saison Moto3 tout en permettant au leader du championnat d'augmenter son avance alors que son dauphin n'a pas marqué de points. Les similitudes s'arrêtent là toutefois, car Lorenzo Dalla Porta s'en est mieux sorti qu'Álex Márquez en jouant la gagne jusqu'à la toute fin de la course.

Lire aussi :

Disputée en paquet, cette épreuve est restée indécise jusqu'au bout, voyant se succéder plusieurs leaders. Une cassure s'est opérée à la fin de l'avant-dernier tour avec la chute d'Andrea Migno, après quoi Dalla Porta, en tête depuis six tours, n'avait plus pour rivaux réellement menaçants que Alonso Lopez et Albert Arenas. Tous deux ont trouvé l'ouverture dans le dernier tour, mais c'est bien le pilote du team Ángel Nieto qui a réussi la manœuvre décisive alors que dans le même temps Lopez élargissait sa trajectoire et lui offrait une fenêtre inespérée. Dalla Porta a bien tenté de reprendre la tête dans le dernier virage, mais en vain.

"Je savais que j'avais un rythme solide et je me suis senti très à l'aise en course", commente le vainqueur. "J'ai abattu toutes mes cartes. Il y avait quelques endroits sur la piste où j'étais fort et d'autres où je ne l'étais pas, alors j'ai géré cela de la meilleure façon possible. Le dernier virage a été brutal : j'ai stoppé la moto un peu plus fort, j'ai pris l'intérieur et ça a fonctionné ! Le début de la saison a été difficile, mais maintenant il est temps de s'amuser."

Si Lorenzo Dalla Porta a malgré tout marqué de gros points, Arón Canet a quant à lui connu une troisième course à problème en quatre manches. C'est dans le huitième tour, alors qu'il se trouvait dans le groupe de tête, que l'Espagnol a été envoyé au tapis dans un contact avec Darryn Binder, qui a aussi fait pour victimes John McPhee et Tatsuki Suzuki, l'un des premiers leaders. Après un autre accrochage à Silverstone et un problème mécanique à Misano, Canet connaît donc un nouveau coup dur très dommageable pour ses espoirs de titre, car même s'il a pu reprendre la piste il a terminé la course en dehors des points.

Revenu très fort au championnat cet été, Tony Arbolino lui aussi perd du terrain après un incident incongru, puisqu'un problème de gant l'a obligé à soudain s'écarter du groupe de tête peu après la mi-course, perdant 15 places d'un coup. "Malheureusement, ma main s'est engourdie, surtout les trois premiers doigts : je ne pouvais plus utiliser l'index et le majeur pour freiner, je ne pouvais le faire qu'avec l'auriculaire", a expliqué le pilote italien. Bien qu'il soit remonté à la dixième place, il ne marque que six points et se trouve à présent à 43 unités du leader.

Si la victoire lui a échappé de peu, le jeune Alonso Lopez peut se réjouir de signer son premier podium. Il devance Marcos Ramírez, heurté par Migno en fin de course mais qui marque tout de même suffisamment de points pour se hisser au quatrième rang du championnat devant McPhee. Dennis Foggia s'est quant à lui classé à la cinquième place et gagne deux positions au championnat, tandis que Celestino Vietti, sixième en course, prend l'avantage sur Jaume Masia dans la hiérarchie générale. Il devançait de peu à l'arrivée Kaito Toba, premier vainqueur de la saison et que l'on n'avait plus vu dans les points depuis le Grand Prix de France. Le jeune Stefano Nepa a obtenu quant à lui son premier top 15 de la saison en se classant à une belle huitième place.

Thailand Moto3 - GP de Thaïlande

P. # Pilote Moto Temps Écart
1 75 Spain Albert Arenas KTM 38'09.383  
2 48 Italy Lorenzo Dalla Porta Honda 38'09.614 0.231
3 21 Spain Alonso López Honda 38'09.705 0.322
4 42 Spain Marcos Ramírez Honda 38'09.842 0.459
5 7 Italy Dennis Foggia KTM 38'10.049 0.666
6 13 Italy Celestino Vietti Ramus KTM 38'10.549 1.166
7 27 Japan Kaito Toba Honda 38'10.611 1.228
8 82 Italy Stefano Nepa KTM 38'16.354 6.971
9 25 Spain Raúl Fernández KTM 38'18.478 9.095
10 14 Italy Tony Arbolino Honda 38'18.528 9.145
11 12 Czech Republic Filip Salač KTM 38'19.012 9.629
12 84 Czech Republic Jakub Kornfeil KTM 38'18.942 9.559
13 54 Italy Riccardo Rossi Honda 38'20.557 11.174
14 11 Spain Sergio García Dols Honda 38'23.407 14.024
15 76 Kazakhstan Makar Yurchenko KTM 38'30.426 21.043
16 32 Italy Davide Pizzoli Honda 38'32.689 23.306
17 3 Italy Kevin Zannoni Honda 38'33.160 23.777
18 22 Japan Kazuki Masaki KTM 38'33.249 23.866
19 53 Turkey Deniz Öncü KTM 39'05.187 55.804
20 40 South Africa Darryn Binder KTM 39'15.256 1'05.873
21 16 Italy Andrea Migno KTM 41'34.467 3'25.084
22 44 Spain Arón Canet KTM 38'37.887 4 Laps
  79 Japan Ai Ogura Honda 36'25.857 1 Lap
  69 United Kingdom Tom Booth-Amos KTM 36'38.403 1 Lap
  10 Spain Jose Garcia Honda 31'15.762 4 Laps
  71 Japan Ayumu Sasaki Honda 26'02.627 7 Laps
  24 Japan Tatsuki Suzuki Honda 16'39.335 13 Laps
  17 United Kingdom John McPhee Honda 12'10.399 15 Laps

Article suivant
Au GP d'Aragón, le plus faible nombre de chutes en 10 ans

Article précédent

Au GP d'Aragón, le plus faible nombre de chutes en 10 ans

Article suivant

Dalla Porta désormais à un cheveu du titre

Dalla Porta désormais à un cheveu du titre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement GP de Thaïlande
Catégorie Course
Lieu Chang International Circuit
Auteur Léna Buffa