Bagnaia vainqueur au milieu de l'hécatombe

Quatorze abandons, c'est la statistique étonnante de la course Moto3, interrompue au drapeau rouge et remportée par la Mahindra de Pecco Bagnaia.

Les passionnés de sport moto qui se sont levés de bonne heure dimanche ont pu croire à un mauvais rêve en regardant l'épreuve Moto3, marquée par 17 chutes, 14 abandons et un drapeau rouge exposé après 14 des 18 tours initialement prévus.

Est-ce une conséquence de la chaleur malaisienne ? Toujours est-il que les esprits se sont échauffés avant même la première séance d'essais ! En effet, l'Italien Fabio Spiranelli a été victime d'un accident lors de ses reconnaissances en scooter le jeudi, ce qui lui vaudra d'être forfait pour le week-end. Il a ainsi rejoint sur la liste des pilotes indisponibles John McPhee et Enea Bastianini, blessés dans l’impressionnant accident du Grand Prix d'Australie.

Grosse chute dès le départ

La course a été jalonnée de nombreuses chutes, 17 au total. Si Binder, parti en pole, est parvenu à garder la tête après les premières courbes, c'en était déjà fini des espoirs d'Andrea Migno, qui percutait Juanfran Guevara au deuxième virage. Quelques hectomètres plus loin, c'était le local de l'étape, Ayumu Susuki qui partait à la faute. Le Malais, remplaçant d'un Enea Bastiannini qui se remet de ses fractures à une vertèbre et une côte, ne gardera pas un souvenir impérissable de son premier GP.

Et ce n'était pas tout. Au détour d'une courbe négociée plein gaz, un carambolage impressionnant est intervenu dans la première moitié de tableau. Jorge Martin est parti en highside hors de la trajectoire, avant de revenir en milieu de piste et de provoquer l'accrochage d'Aron Canet, Nicolò Bulega et Philipp Oettl. Martin, percuté par une moto en perdition, a dû être emmené à l’hôpital le plus proche par hélicoptère pour passer un scanner de la tête et s'en est, heureusement, tiré sans la moindre blessure. Bulega est quant à lui touché à l'épaule et au genou, et Oettl au scaphoïde.

Passée l'hécatombe du premier tour, la course a suivi son cours chaotique. Quelques minutes plus tard, c'est Norrodin qui tâtait du gravier. Mais après être revenu sur la piste, le Malais chutait une seconde fois. A-t-il déposé de l'huile sur la piste ? C'est ce que l'on peut penser au vu de la chute inattendu de Joan Mir, Brad Binder, Fabio Di Giannantonio et Lorenzo Dalla Porta ! Le Champion du monde est malgré tout parvenu à mener sa KTM au stand pour mener des réparations de fortune et reprendre la piste, avec trois tours de retard.

"Je pense que j'avais la vitesse pour la gagne", estimait le Sud-Africain, titré en Aragón. "Je ne saurais remercier suffisamment mon équipe pour tout le travail qu'ils ont réalisé. En cinq minutes la moto était prête à repartir ! Je peux m'estimer heureux car tout au long de cette saison nous avons été chanceux, et cette chute se produit alors que le championnat est déjà joué."

"La plus belle course de ma vie"

Tous ces incidents ont donné une physionomie de course plutôt originale. Francesco Bagnaia était désormais isolé à l'avant, avec cinq secondes d'avance sur le groupe de chasse, et l'on retrouvait en quatrième position Fabio Quartararo. Le Français allait cependant descendre jusqu'au huitième rang, avant de profiter de la chute de Niccolò Antonelli, pour débuter une remontée probante.

À l'avant, Bagnaia continuait de prendre la poudre d'escampette, jusqu'à la chute de Maria Herrera au 14e des 18 tours. L'Espagnole, après avoir touché l'arrière Livio Loi, est violemment retombée sur son épaule. Herrera était relevée avec la clavicule gauche cassée. Une énième chute qui était de trop pour la Direction de course, qui décidait d'arrêter les frais.

Bagnaia pouvait donc célébrer la deuxième victoire de sa carrière en Moto3, la précédente étant intervenue à Assen. "C'est, je pense, la meilleure course de ma vie", estimait le vainqueur, aligné par le team Aspar. "Ce n'est jamais évident de rouler en solo. Il faut apprendre où se situe la limite, tout en essayant de rester aussi rapide que possible. Maintenant je suis troisième au championnat, avec six podiums cette saison. Nous pouvons penser à Valence, où après un pari avec mon équipe, qui consistait à gagner deux épreuves, je vais pouvoir piloter la Ducati Aspar de MotoGP !"

Derrière Bagnaia, le pensionnaire de l'équipe du circuit de Sepang, Jakub Kornfeil, est monté sur la deuxième marche du podium. "Cette saison a été faite de hauts et de bas, mais je suis heureux d'inscrire 20 points ! Je ne peux pas y croire !"  s'exclamait le Tchèque, qui signe son meilleur résultat cette année.

Bo Bendsneyder a terminé troisième, confirmant sa montée en puissance en cette seconde moitié d'année, lui qui a également terminé troisième à Silverstone, cet été. "C'est dommage qu'il y ait eu le drapeau rouge, car j'avais dépassé Kornfeil juste avant l'interruption. Mais le règlement stipule que le classement soit arrêté au tour précédent, alors je suis troisième. Néanmoins, être sur le podium sur un circuit où je n'avais roulé auparavant, c'est incroyable !" se réjouit le rookie néerlandais.

Quartararo se classe quatrième et finit l'année sur une dynamique positive après avoir montré une belle vitesse en Australie. "Je ne me sentais pas à l'aise à cause de la présence d'huile sur une certaine portion du tracé. Puis, j'ai pris mon rythme, et je ne comprends pas pourquoi il y a eu ce drapeau rouge ; c'est dommage car je pouvais me battre pour un podium", regrette-t-il.

L'autre Français du plateau, Jules Danilo, a été contraint à l'abandon sur chute, comme tant d'autres pilotes durant cette course. Tous auront l'occasion de se rattraper à Valence, la semaine prochaine, lors de la finale de la saison.

Moto3 - Sepang - Course

PosPiloteMotoÉcart
1  Francesco Bagnaia  Mahindra 29'29.351
2  Jakub Kornfeil  Honda 7.108
3  Bo Bendsneyder  KTM 7.253
4  Fabio Quartararo  KTM 8.469
5  Andrea Locatelli  KTM 12.414
6   Marcos Ramirez  Mahindra 12.706
7  Gabriel Rodrigo  KTM 13.387
8  Khairul Pawi  Honda 13.506
9  Livio Loi  Honda 14.445
10  Darryn Binder  Mahindra 38.777
11   Hafiq Azmi  Peugeot 45.827
12  Niccolò Antonelli  Honda 48.899
13  Stefano Valtulini  Mahindra 49.648
14   Lorenzo Petrarca  Mahindra 49.842
15  Fabio Di Giannantonio Honda 1'15.163
16   Lorenzo dalla Porta  KTM 1 tour
17  Brad Binder  KTM 3 tours
Ab.   Maria Herrera  KTM -
Ab.   Jules Danilo  Honda 7 tours
Ab.   Jorge Navarro  Honda 8 tours
Ab.   Albert Arenas  Peugeot 10 tours
Ab.  Joan Mir  KTM 11 tours
Ab.  Tatsuki Suzuki  Mahindra 11 tours
Ab.  Andrea Migno  KTM 11 tours
Ab.  Nicolò Bulega  KTM 12 tours
Ab.   Jorge Martin  Mahindra  
Ab.  Aron Canet  Honda  
Ab.  Philipp Oettl  KTM  
Ab.   Juanfran Guevara  KTM  
Ab.  Adam Norrodin  Honda  
Ab.   Ayumu Sasaki  Honda  
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Moto3
Événement Sepang
Sous-évènement Course
Circuit Sepang International Circuit
Type d'article Résumé de course