Bastianini renoue avec la victoire au terme d'une course à éliminations

partages
commentaires
Bastianini renoue avec la victoire au terme d'une course à éliminations
Par : Willy Zinck
18 juin 2018 à 15:30

Bastianini a réussi à s'imposer contre le courant de la course après avoir profité des accrochages devant lui. L'Italien renoue ainsi avec la victoire, qui lui échappait depuis 2016. Bezzecchi est l'autre bénéficiaire grâce à sa deuxième place.

Enea Bastianini, Leopard Racing mène
Enea Bastianini, Leopard Racing mène
Enea Bastianini, Leopard Racing
Enea Bastianini, Leopard Racing
Enea Bastianini, Leopard Racing
Enea Bastianini, Leopard Racing
Enea Bastianini, Leopard Racing
Marco Bezzecchi, Prustel GP
Marco Bezzecchi, Prustel GP
Marco Bezzecchi, Prustel GP
Gabriel Rodrigo, RBA Racing Team
Gabriel Rodrigo, RBA Racing Team
John McPhee, CIP Green Power
John McPhee, CIP Green Power
Tatsuki Suzuki, SIC58 Squadra Corse
Tatsuki Suzuki, SIC58 Squadra Corse
Tatsuki Suzuki, SIC58 Squadra Corse
Fabio Di Giannantonio, Del Conca Gresini Racing Moto3
Fabio Di Giannantonio, Del Conca Gresini Racing Moto3

Ce n'est pas exactement une traversée du désert qu'aura connue Enea Bastianini, mais cela y ressemble fortement : plus d'un an et demi après son dernier succès en Moto3, lors du Grand Prix du Japon 2016, l'Italien a renoué avec la victoire.

Un triomphe qui ne doit rien au hasard ou à la chance puisque celui-ci s'était montré le plus rapide dès les qualifications, avec là aussi une première pole position alors qu'il n'était plus parti depuis la première place depuis 2016.

Pourtant, et à l'image d'un Quartararo en Moto2, le pilote du Leopard Racing a réalisé un départ pour le moins calamiteux puisque celui-ci a chuté jusqu'en sixième position, laissant les coudées franches notamment à Jorge Martín, qualifié en deuxième position.

Ce dernier a ainsi pris les devants devant Tatsuki Suzuki, Arón Canet et John McPhee. Jaume Masia a quant à lui réalisé un départ canon pour grimper jusqu'en troisième position après quelques tours, alors qu'il s'était élancé depuis la 17e place.

Nouvel abandon pour Martín

Devant, Martín a semblé tenir la corde en tête pour effectuer un bon coup au championnat. Las, l'Espagnol, qui s'était plaint tout le week-end d'un manque de confiance dans l'avant de sa machine, a perdu effectivement l'avant dans le virage 9 au neuvième tour.

Un nouveau résultat blanc donc pour le pilote Del Conca Gresini, une troisième chute dans le week-end et au total un troisième abandon en sept courses pour le Madrilène, qui connaît une saison en dents de scie.

Le retrait de l'Ibère a permis à Suzuki de prendre momentanément la tête, avant que Masia ne pousse son avantage pour s'emparer de la première place à l'entrée de la seconde partie de course.

Pas pour très longtemps, puisque Nicolò Bulega s'est empressé de lui damer le pion quelques instants plus tard. Il faut dire que le pilote italien avait une formidable carte à jouer en Catalogne, alors qu'il n'a toujours pas inscrit le moindre point au championnat après sept manches.

Multiples accrochages en fin de course

La joie de mener la course a en effet été de courte durée pour le Transalpin, qui a perpétué sa série noire avec un nouvel abandon faisant suite à un spectaculaire accrochage dans le virage 4 avec Aron Canet et Albert Arenas.

Autant de pilotes en mesure de contester la victoire en moins pour Bezzecchi, McPhee et Bastianini, qui profitaient quelques instants plus tard d'un autre accrochage, cette fois-ci excluant Andrea Migno et Jaume Masia.

 

La lutte finale s'est donc jouée entre les trois premiers cités, et c'est au poleman, Bastianini, qu'est revenu le dernier mot. Bezzecchi termine deuxième, devant Gabriel Rodrigo qui signe son premier podium dans la catégorie, après une dernière attaque sur McPhee.

"C'est incroyable. J'en perds les mots, car c'était très difficile d'arriver ici, et je pense que tous les autres gars [son équipe] le méritent autant que moi", a ainsi déclaré l'Argentin après la course. "Ce résultat, c'est pour Andreas [Pérez, pilote de Moto3 espagnol décédé plus tôt dans la semaine], Luis Salom, pour tous les pilotes qui ont été avec nous, et qui ne sont plus là. Ce podium, c'est pour eux."

Bezzecchi, plus régulier, accroît son avantage

Au championnat, Bezzecchi profite de l'infortune de la quasi-totalité de ses rivaux pour le titre pour afficher désormais une avance de 19 unités sur Fabio Di Giannantonio, seulement septième dimanche.

"Cette course a été la pire de ma vie, car durant tout le week-end nous avons eu beaucoup de difficultés, et la moto était tout sauf OK", a expliqué le leader du classement. "Au final, j'ai essayé de rester dans le groupe, et j'ai vu Martín et Suzuki s'échapper. Mais nous étions rapides. Martín a fait une erreur et nous avons pu rattraper Suzuki. Le groupe était lent, car il y avait beaucoup de dépassements, mais j'ai essayé de rester dans les premières positions dans le groupe, et dans le dernier virage j'ai attaqué comme un diable, mais au final c'est la deuxième place, un résultat que je veux dédier à la famille d'Andreas Pérez."

Jorge Martín reste quant à lui troisième, à 23 points, alors que le vainqueur de la course Bastianini grimpe au quatrième rang. "C'est une sensation incroyable", s'est réjoui le vainqueur du jour. "Je suis très content d'être là. Cela a pris du temps pour obtenir cette victoire. J'ai dû batailler aujourd'hui, car il y avait beaucoup de pilotes, et dans le dernier tour j'ai attaqué au-delà de mes limites. Cette victoire, c'est important, elle est pour Andreas [Pérez]."

 Grand Prix de Catalogne - Moto3

Pos.PiloteMotoTrsTemps/écarts
1 italy Enea Bastianini  Honda 21 38'36.883 
2 italy Marco Bezzecchi  KTM 21 0.167
3 spain Gabriel Rodrigo  KTM 21 0.170
4 united_kingdom John McPhee  KTM 21 0.257
5 japan Tatsuki Suzuki  Honda 21 0.639
6 japan Kaito Toba  Honda 21 6.801
7 italy Fabio Di Giannantonio  Honda 21 6.872
8 spain Alonso Lopez  Honda 21 6.600
9 italy Dennis Foggia  KTM 21 7.315
10 spain Raul Fernandez  KTM 21 7.507
11 czech_republic Jakub Kornfeil  KTM 21 7.638
12 kazakhstan Makar Yurchenko  KTM 21 8.263
13 malaysia Adam Norrodin  Honda 21 15.256
14 thailand Nakarin Atiratphuvapat Honda 21 26.621
15 belgium Livio Loi  KTM 21 28.559
16 germany Philipp Oettl  KTM 21 32.980
17 italy Lorenzo Dalla Porta  Honda 19 2 tours
Ab. spain Jaume Masia  KTM 17 4 tours
Ab.  italy Andrea Migno  KTM 17 4 tours
Ab.  spain Aron Canet  Honda 15 6 tours
Ab.  italy Nicolò Bulega  KTM 15 6 tours
Ab.  spain Albert Arenas  KTM 15 6 tours
Ab.  italy Tony Arbolino  Honda 15 6 tours
Ab.  japan Ayumu Sasaki  Honda 15 6 tours
Ab.  spain Marcos Ramírez  KTM 14 7 tours
Ab.  spain Jorge Martín  Honda 8 13 tours
Ab.  japan Kazuki Masaki  KTM 4 17 tours
Ab.  south_africa Darryn Binder  KTM 0  
Prochain article Moto3
Martín renoue avec la victoire au terme d'un final épique

Article précédent

Martín renoue avec la victoire au terme d'un final épique

Article suivant

Martín gagne à Assen et reprend la tête du championnat

Martín gagne à Assen et reprend la tête du championnat
Load comments

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement Barcelone
Catégorie Course
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résumé de course