Coup d'essai et coup de maître pour Öncü à Valence !

partages
Coup d'essai et coup de maître pour Öncü à Valence !
Par : Willy Zinck
19 nov. 2018 à 14:55

Le pilote turc participait à sa première course en Moto3 en Espagne ce dimanche. Qualifié en quatrième position, il a profité des déboires de ses adversaires et notamment du poleman Tony Arbolino pour signer sa première victoire !

Une grid girl
Tony Arbolino, Marinelli Snipers Moto3
Tony Arbolino, Marinelli Snipers Moto3
Tony Arbolino, Marinelli Snipers
Raul Fernandez, Angel Nieto Team
Niccolo Antonelli, SIC58 Squadra Corse
Nakarin Atiratphuvapat, Idemitsu Honda Team Asia, Enea Bastianini, Leopard Racing, Fabio Di Giannantonio, Del Conca Gresini Racing Moto3
Raul Fernandez, Angel Nieto Team
Miguel Oliveira et Can Oncu, Red Bull KTM Ajo, fêtent leur victoire respective en Moto2 et Moto3
Marcos Ramirez, Bester Capital Dubai
Marco Bezzecchi, Prustel GP après sa chute
Les dégâts sur la moto de Marco Bezzecchi, Prustel GP
La chute de Raul Fernandez, Angel Nieto Team
Kazuki Masaki, RBA Racing Team
Kaito Toba, Idemitsu Honda Team Asia
John McPhee, CIP Green Power
John McPhee, CIP Green Power
Jakub Kornfeil, Prustel GP
Izam Ikmal, Petronas Sprinta Racing après sa chute
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing

La course Moto3 a donné le ton dimanche sur le circuit Ricardo Tormo de Valence, avec une épreuve spectaculaire qui a vu de nombreux pilotes se faire piéger par une piste détrempée.

Parti en pole position, sa deuxième de l'année après celle obtenue en début de saison en Argentine, Tony Arbolino est parvenu à faire le holeshot devant un Marco Bezzecchi auteur d'un départ canon, et qui s'est ainsi propulsé de la sixième place sur la grille à la deuxième en sortie du premier virage.

Lire aussi :

De nombreux accidents

L'Italien, deuxième du championnat, a finalement été victime d'une chute dans le troisième tour, dans le virage 4. Mais ce ne fut pas le seul engagé à se faire piéger, loin de là : dès le premier tour, plusieurs accidents furent à déplorer dans le peloton, le premier consistant en un accrochage entre Aron Canet, Tatsuki Suzuki, le second en une chute d'Alonso Lopez.

Can Öncü profitait de l'aubaine pour progresser en deuxième position. Une formidable performance pour sa première course dans la catégorie ! Le Turc restait cependant à bonne distance du leader Arbolino, qui enchaînait les tours de façon très régulière et sans commettre le moindre impair.

Lire aussi :

Ce ne fut pas le cas de tout le monde, Dennis Foggia puis Albert Arenas et Izam Ikmal partant tous les trois à la faute. Le Champion en titre, Jorge Martín, passait entre les gouttes pour effectuer une belle remontée depuis la 13e position sur la grille, et pointait ainsi à la quatrième place au tiers de l'épreuve.

À cet instant, Arbolino restait fermement accroché à sa première place, avec une avance confortable et stabilisée à deux secondes et demie sur Öncü. Le deuxième groupe, emmené par Fabio Di Giannantonio, Martín et McPhee, était quant à lui relégué à plus de huit secondes du leader.

Chute pour Arbolino

Un leader qui allait finalement chuter dans le 11e tour, victime d'un high-side qui laissait seul en tête Öncü qui n'en demandait sans doute pas tant pour sa première ! Avec plus de six secondes d'avance sur Di Giannantonio et Martín, le Turc allait devoir serrer les dents pendant 12 boucles qui promettaient d'être très longues !

Lire aussi :

Mais ce dernier profitait à merveille de la bataille que se livraient derrière lui ses deux adversaires pour la deuxième place, l'Espagnol prenant le dessus sur l'Italien à l'entrée du dernier tiers de course. À l'arrivée, le tenant du titre ne pouvait que constater les conditions difficiles dans lesquelles la catégorie a été contrainte d'évoluer. "Les conditions ont été très difficiles, et j'aimerais d'abord me souvenir de Luis Salom, je lui dédie une partie de mon titre. La course était difficile, car il fallait vraiment réfléchir. Au final j'ai pu m'échapper par rapport à mes deux rivaux et finir deuxième ; terminer ma carrière en Moto2 comme ça, c'est bien."

Di Giannantonio allait même laisser filer le podium dans les derniers tours en cédant face aux coups de boutoir de McPhee, qui allait décrocher son second podium de la saison quelques boucles plus tard. "Je suis absolument ravi", a déclaré le Britannique après coup. "Ce matin après le warm-up, j'étais désolé car je trouvais que ça ne fonctionnait pas pour moi, on a eu du mal toute l'année sous la pluie. Je tire mon chapeau à l'équipe, ils ont travaillé toute la nuit, on a tenté une autre chose après le warm-up et ça a fonctionné, j'ai retrouvé de bonnes sensations."

Frayeur de dernière minute pour Öncü

Öncü, lui, a profité des batailles derrière lui pour mettre les bouchées doubles pour porter son avantage à plus de huit secondes sur la concurrence, et voguer, au sens figuré et quasiment au sens propre, vers son premier succès. "C'est un sentiment incroyable, gagner avec ma première wild-card !" a réagi à l'arrivée Öncü. "Je suis vraiment très content, je suis dans la meilleure équipe, merci à tout le monde, et à la Dorna. J'espère refaire ça de nouveau l'an prochain !"

Ce n'est que dans les trois derniers tours, et sous l'insistance de son équipe massée sur le muret des stands, qu'Öncü s'est finalement décidé à baisser de rythme. Cela ne l'a pas empêché de subir une grosse frayeur dans le tout dernier tour, évitant de peu le high-side avant de franchir, quelques virages plus loin, la ligne d'arrivée en grand vainqueur de ce Grand Prix de Valence Moto3 ! Un résultat qui clôt de très belle manière la saison 2018 de la catégorie.

Avec Michaël Duforest

Spain GP de Valence - Course
Pos. Pilote Moto Trs Temps/Écart
1  Can Öncü  KTM 23 43'06.370
2 Spain Jorge Martín  Honda 23 4.071
3 United Kingdom John McPhee  KTM 23 6.130
4 Italy Fabio Di Giannantonio  Honda 23 12.897
5 Italy Enea Bastianini  Honda 23 14.735
6 Spain Jaume Masia  KTM 23 21.984
7 Italy Niccolò Antonelli  Honda 23 26.641
8 Thailand Nakarin Atiratphuvapat  Honda 23 30.758
9 Spain Marcos Ramírez  KTM 23 33.411
10 Celestino Vietti  KTM 23 39.008
11 Japan Ayumu Sasaki  Honda 23 42.332
12 Italy Stefano Nepa  KTM 23 48.931
13 Spain Raul Fernandez  KTM 23 54.434
14 Italy Andrea Migno  KTM 23 54.585
15 Czech Republic Jakub Kornfeil  KTM 23 56.424
16 Japan Kazuki Masaki  KTM 23 57.222
17 Argentina Gabriel Rodrigo  KTM 23 1'00.541
18 Italy Lorenzo Dalla Porta  Honda 23 1'35.093
19 South Africa Darryn Binder  KTM 22 1 tour
20 Italy Marco Bezzecchi  KTM 22 1 tour
Ab. Spain Vicente Perez  KTM 21 2 tours
Ab. Germany Philipp Oettl  KTM 15 8 tours
Ab. Italy Tony Arbolino  Honda 11 12 tours
Ab. Malaysia Izam Ikmal  Honda 7 16 tours
Ab. Spain Albert Arenas  KTM 6 17 tours
Ab. Japan Kaito Toba  Honda 4 19 tours
Ab. Italy Dennis Foggia  KTM 1 22 tours
Ab. Spain Aron Canet  Honda    
Ab. Spain Alonso Lopez  Honda    
Ab. Japan Tatsuki Suzuki  Honda    
Article suivant
Le palmarès complet de la saison 2018 de MotoGP, Moto2 et Moto3

Article précédent

Le palmarès complet de la saison 2018 de MotoGP, Moto2 et Moto3

Article suivant

Thaïlande et France, les GP ayant attiré le plus de public en 2018

Thaïlande et France, les GP ayant attiré le plus de public en 2018

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement Valence
Catégorie Course
Auteur Willy Zinck