Première pour Dalla Porta, Martín récupère la tête du championnat

partages
commentaires
Première pour Dalla Porta, Martín récupère la tête du championnat
Par : Willy Zinck
10 sept. 2018 à 16:38

Lorenzo Dalla Porta a remporté son premier succès en Moto3 dimanche à Misano, devant Jorge Martín, qui reprend les rênes au classement général face à Marco Bezzecchi, qui a pour sa part chuté en toute fin de course.

Di Gainnantonio, Lorenzo Dalla Porta, Leopard Racing, Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Gabriel Rodrigo, RBA Racing Team
Marco Bezzecchi, Prustel GP
Marco Bezzecchi, Prustel GP
Kaito Toba, Idemitsu Honda Team Asia
Nicolo Bulega, Sky Racing Team VR46
Andrea Migno, Ángel Nieto Team Moto3
Albert Arenas, Ángel Nieto Team Moto3
Darryn Binder, Red Bull KTM Ajo
Lorenzo Dalla Porta, Leopard Racing, Fabio Di Giannantonio, Del Conca Gresini Racing Moto3
Nakarin Atiratphuvapat, Idemitsu Honda Team Asia
Nakarin Atiratphuvapat, Idemitsu Honda Team Asia
Nakarin Atiratphuvapat, Idemitsu Honda Team Asia
Kaito Toba, Idemitsu Honda Team Asia
Darryn Binder, Red Bull KTM Ajo
Adam Norrodin, Petronas Sprinta Racing
Kaito Toba, Idemitsu Honda Team Asia
Kaito Toba, Idemitsu Honda Team Asia
Adam Norrodin, Petronas Sprinta Racing
Lorenzo Dalla Porta, Leopard Racing

Le destin ne tient parfois à pas grand-chose. Pour Lorenzo Dalla Porta, il s'est précisément joué pour 58 millièmes de seconde, soit l'écart le séparant sur la ligne d'arrivée de son dauphin, et nouveau leader du championnat, Jorge Martín !

L'Italien signe ainsi son premier succès en Moto3, pour ce qui constitue sa deuxième saison complète seulement chez les quarts de litre ! Une issue heureuse après avoir rudement ferraillé au cœur d'un groupe de tête composé de cinq pilotes, mais dont il a su sortir vainqueur aux forceps !

Parmi ses rivaux a donc figuré Martín, auteur le samedi de sa septième pole position de l'année. Un avantage tout relatif cependant quand on connaît les courses en peloton de la catégorie. Dès le premier tour, les changements de leadership ont été multiples, Gabriel Rodrigo, posté sur la première ligne de la grille, s'emparant de la tête dès le premier virage, avant de s'en faire déposséder par Fabio Di Giannantonio et Marco Bezzecchi.

Masia chute et emmène avec lui plusieurs pilotes 

Rapidement, un quatuor de tête allait ainsi se détacher devant, avant qu'une chute, celle de Jaume Masia à la fin de la deuxième boucle, ne permette à ces quatre de prendre encore plus le large. Ce dernier emmenait dans sa perte une série de pilotes qui pouvaient eux aussi prétendre à un résultat de bonne facture à Misano, et parmi lesquels Aron Canet ou bien encore Enea Bastianini. 

Seul Lorenzo Dalla Porta tirait profit de l'affaire et accrochait le bon wagon, après avoir pris le départ depuis la huitième position sur la grille. Une opération capitale pour le Transalpin, qui allait dorénavant pouvoir se projeter sur les avant-postes. 

Car les pilotes placés devant lui allaient par la suite se livrer à une véritable foire d'empoigne, se succédant en tête sans jamais parvenir à véritablement faire le break et s'échapper. Une grosse bataille qui allait comme souvent se jouer sur un coup tactique, et c'est finalement Dalla Porta qui allait le mieux se positionner pour décrocher son premier succès dans la catégorie, non sans avoir réchappé à une autre chute, celle du désormais ancien leader du championnat, Marco Bezzecchi.

L'Italien perdait en effet le contrôle de sa machine à l'approche du dernier tour, dans le virage 15, et voyait la tête du général lui échapper au profit de Martín, finalement deuxième. Le Madrilène allait en effet se casser les dents sur la belle résistance d'un autre Italien, Dalla Porta donc, qui filait vers son premier succès. 

Dalla Porta, une résistance de tous les instants face à Martín

Au Parc Fermé, celui-ci a d'ailleurs eu du mal à cacher son émotion avec ce triomphe acquis avec la manière : "Quels sentiments ! Une première victoire, avec ces gens, c'est fantastique, c'est un très bon moment pour moi. J'ai attaqué si fort toute la course, j'ai fait quelques petites erreurs mais je suis content de ce résultat, c'est incroyable. Je suis trop content pour le moment !" 

Mais l'essentiel est sans doute ailleurs pour celui qui figure de nouveau en tête du classement, même si son avantage est là aussi tout relatif, son avance n'étant que de quatre points sur son adversaire italien. "Je suis très content de ça, il y a eu pas mal de chutes pendant la course, je n'avais pas de grip sur le pneu arrière, donc c'était difficile", a expliqué Martín à l'arrivée. "J'ai essayé de rester calme, de reprendre de l'énergie à la fin, et puis j'ai vu Enea chuter, aussi [un autre nom incompréhensible], donc je voulais reprendre des points. Et puis j'ai vu la chute de Bezzecchi, je pensais que j'allais chuter aussi, mais j'ai eu un peu de chance que je n'ai jamais [d'habitude]. Je suis content des points repris, et je suis de nouveau en tête, et on va essayer de reprendre d'autres points à la prochaine course."

Lire aussi :

Sur la troisième marche du podium, on retrouve Di Giannantonio, qui aurait lui aussi pu avoir des vues sur la victoire, mais doit finalement se contenter d'un résultat qui semblait déjà lui apporter toute satisfaction. "Le podium à domicile est magnifique", s'est-il ainsi exclamé, avant d'énumérer ses performances. "Mugello, Misano l'an dernier, Mugello de nouveau, c'est toujours spécial en Italie car on est à domicile, tous les amis sont là, c'est génial. En course j'ai attaqué très fort car je voyais que je n'étais pas aussi rapide que les premiers, donc j'ai essayé d'être là, et d'attaquer un peu plus à chaque virage. J'ai tenté dans le dernier virage mais au final je termine troisième, mais ça va, je suis content, je veux dire merci à tous mes partenaires et ma famille car ils sont les meilleurs, ils m'aident tellement."

La performance de l'Italien à Misano lui permet par ailleurs de continuer à entretenir des espoirs au championnat, alors qu'il évolue en troisième position du classement, à désormais moins d'une victoire de Bezzecchi. De quoi laisser augurer d'un dernier tiers de championnat palpitant en Moto3 !

Avec Michaël Duforest

Italy Moto3 - Misano - Course
Pos. Pilote Moto Trs Temps/Écart
1 Italy Lorenzo Dalla Porta Honda 23 39'38.684
2 Spain Jorge Martín Honda 23 0.058
3 Italy Fabio Di Giannantonio  Honda 23 0.122
4 Argentina Gabriel Rodrigo  KTM 23 0.822
5 Czech Republic Jakub Kornfeil  KTM 23 6.553
6 Spain Albert Arenas KTM 23 6.859
7 Italy Dennis Foggia  KTM 23 7.315
8 South Africa Darryn Binder  KTM 23 7.380
9 Italy Andrea Migno  KTM 23 8.608
10 Italy Niccolò Antonelli  Honda 23 8.853
11 Italy Tony Arbolino  Honda 23 10.408
12 Malaysia Adam Norrodin Honda 23 10.783
13 Japan Kaito Toba  Honda 23 27.817
14 Spain Vicente Perez  KTM 23 27.897
15 Japan Kazuki Mazaki  KTM 23 28.062
16 Spain Marcos Ramírez  KTM 23 47.155
17 Italy Stefano Nepa  KTM 23 34.385
18 Thailand Nakarin Atiratphuvapat  Honda 23 47.510
19 Italy Yari Montella  Honda 23 47.577
20 Italy Kevin Zannoni  TM Racing 22 1 Lap
Ab. Italy Marco Bezzecchi KTM 21 2 Laps
Ab. Japan Tatsuki Suzuki Honda 19 4 Laps
Ab. United KingdomJohn McPhee KTM 11 12 Laps
Ab. Spain Jaume Masia  KTM 1 22 Laps
Ab. Spain Aron Canet  Honda 1 22 Laps
Ab. Japan Ayumu Sasaki  Honda 1 22 Laps
Ab. Italy Enea Bastianini  Honda 1 22 Laps
Ab. Italy Nicolò Bulega  KTM 1 22 Laps
Ab. Spain Alonso Lopez  Honda 1 22 Laps
Prochain article Moto3
Bezzecchi s'impose et se donne de l'air au championnat

Article précédent

Bezzecchi s'impose et se donne de l'air au championnat

Article suivant

Canal+ devient diffuseur du MotoGP ; le GP de France gratuit sur C8

Canal+ devient diffuseur du MotoGP ; le GP de France gratuit sur C8
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement Misano
Catégorie Course
Lieu Misano
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résumé de course