WEC
22 févr.
-
23 févr.
Course dans
02 Heures
:
57 Minutes
:
50 Secondes
18 mars
-
20 mars
Prochain événement dans
23 jours
WSBK
C
Phillip Island
28 févr.
-
01 mars
SBK EL1 dans
4 jours
C
Losail
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
18 jours
Formule E
14 févr.
-
15 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
3 jours
MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
11 jours
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
24 jours
Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
18 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
25 jours
WRC
12 févr.
-
16 févr.
Événement terminé
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
17 jours

Une deuxième victoire sur le fil pour Canet cette saison !

partages
commentaires
Une deuxième victoire sur le fil pour Canet cette saison !
Par :
27 juin 2017 à 16:50

Le pilote Marc VDS a remporté son deuxième succès cette année après une arrivée à la photo-finish face à Romano Fenati. John McPhee, auteur d'une fantastique remontée, complète le podium.

Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Podium : le vainqueur Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Romano Fenati, Marinelli Rivacold Snipers
Romano Fenati, Marinelli Rivacold Snipers
Romano Fenati, Marinelli Rivacold Snipers
Romano Fenati, Marinelli Rivacold Snipers
John McPhee, British Talent Team
John McPhee, British Talent Team
John McPhee, British Talent Team
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Jules Danilo, Marinelli Rivacold Snipers
Jules Danilo, Marinelli Rivacold Snipers
Jules Danilo, Marinelli Rivacold Snipers

Au terme d'une course mouvementée, Aron Canet a signé à Assen son second succès de la saison, après celui obtenu à Jerez, et se relance ainsi au championnat pour occuper de nouveau la deuxième place du général derrière Joan Mir après sa déconvenue de Barcelone il y a deux semaines.

Mais comme cela commence à devenir une habitude, c'est un autre Espagnol, en l'occurrence Jorge Martin, qui s'est illustré le samedi lors de qualifications qui se sont déroulées sous la pluie, pour signer sa sixième pole position de la saison, la cinquième consécutive – si on fait abstraction de sa pénalité concédée lors du Grand Prix de France, où il avait perdu le bénéfice de sa première place après avoir dépassé les limites de la piste lors de son tour lancé.

Une première place sur la grille acquise avec la manière, le pilote madrilène reléguant son plus proche poursuivant, le local de l'étape Bo Bendsneyder, à plus de huit dixièmes de seconde, pour ce qui a constitué la meilleure qualification en catégorie reine d'un pilote néerlandais depuis Jurgen van den Goorbergh, à Brno en 1999.

Sixième pole de l'année pour Martin

Martin a donc emmené, sous un ciel menaçant, un peloton déchaîné derrière lui et, à la différence de Montmeló, a pu évoluer à cette position une bonne partie de la course avant que Canet ne revienne des tréfonds du classement après un départ catastrophique qui l'a vu dégringoler de la sixième place sur la grille à la 15e à l'issue de la première boucle !

Les deux positions de tête inchangées lors des premiers tours de course, c'est le leader du championnat, Joan Mir, qui s'est illustré dans les premières encablures pour remonter rapidement de la septième place à la troisième, après s'être défait des surprenants Tatsuki Suzuki et Adam Norrodin

Le pilote espagnol, qui évoluera l'an prochain en Moto2 chez Marc VDS, a emmené avec lui un Romano Fenati qui s'est bien rattrapé après une séance de qualifications difficile qui l'a vu prendre le départ de cette huitième manche de la saison depuis la 15e position.

Alors qu'une bataille à trois a commencé à se mettre en place entre Mir, Fenati et Bendsneyder, Martin a un temps paru en position de force pour filer vers la victoire. Durant une poignée de tours seulement, le poleman perdant tout le bénéfice de son leadership en se manquant complètement dans le premier virage à l'entame du cinquième tour, chutant ainsi en queue du peloton de tête, et plus précisément à la sixième place.

 

Retombé derrière Suzuki et Norrodin, celui-ci n'a pas mis beaucoup de temps pour faire son retour dans le quatuor de tête et rejoindre l'âpre lutte pour la tête de course, dans un combat à couteaux tirés qui a fait perdre beaucoup de plumes aux différents concurrents.

Remontée de Canet depuis la 15e place

Tout le contraire de Canet, revenu du diable Vauvert après avoir été obligé de couper un virage en début d'épreuve pour éviter de percuter Fabio Di Giannantonio. Ce dernier a flairé le bon coup et poursuivi son attaque pour combler son retard sur le groupe de tête à coup de dixièmes, enchaînant les meilleurs temps au tour dans la fenêtre des 1'43.

À ce rythme, le pilote espagnol n'a pas tardé à raccrocher le wagon de tête devant lui. Ce fut chose faite dans le douzième tour, lorsque le pilote Marc VDS a dépassé Norrodin, emmenant avec lui Marcos Ramírez et John McPhee et d'autres pilotes pour former un peloton de tête comprenant désormais pas moins de 11 pilotes !

Autant de prétendants pour la victoire finale, alors que les manœuvres de dépassement se sont faites plus rugueuses dans le money time. Revenu dans la lutte pour la tête après son erreur du début de course, Martin a ainsi fait les frais d'un contact à seulement cinq tours du but, qui l'a contraint à une nouvelle excursion hors-piste pour éviter la chute. 

Devant, c'est finalement Canet qui a réussi à s'imposer en se postant dans une position idéale à la sortie de la dernière chicane, pour parvenir à prendre in extremis l'aspiration de Fenati et devancer l'Italien de 35 millièmes de seconde sur la ligne d'arrivée. "Je pense que je suis resté lent lors de la première partie [de la course], car je ne pouvais pas plus attaquer avec la pluie et les mauvaises conditions", a expliqué le vainqueur du jour au micro du site officiel du MotoGP. "Mais après cela, j'ai pu passer le deuxième groupe et commencer à rattraper le premier. Puis, dans le dernier tour, j'ai voulu rester deuxième pour pouvoir doubler dans la ligne droite."

Meilleur résultat en Moto3 pour Danilo

Grâce à son succès du jour, Canet se replace idéalement au championnat en reprenant la deuxième position à Romano Fenati, et fête ainsi de la plus belle des façons sa prolongation de contrat chez Marc VDS pour 2018. 

De quoi faire enrager Fenati, qui peut tout de même se consoler avec sa très belle course et une brillante deuxième place, après avoir pris le départ depuis la 15e position sur la grille, devant John McPhee, lui aussi auteur d'une belle remontée depuis la 19e place. "Le résultat d'aujourd'hui est fantastique pour moi, car je n'ai jamais fini sur le podium ici à Assen", a rappelé Fenati à l'issue de la course. "Je suis content de la moto, et le travail de l'équipe a été parfait. Dans le dernier tour, certains pilotes se sont touchés, et pour ma part j'ai préféré me tenir à l'écart."

McPhee termine donc sur la troisième marche du podium, devant Jorge Martin, qui pourra encore se mordre les doigts de n'avoir pas pu convertir sa pole position en victoire le dimanche, et ce en dépit cette fois-ci de nombreux tours passés en tête de course. Ce dernier devance sous le drapeau à damier le Français Jules Danilo, qui signe là le meilleur résultat de sa carrière en Moto3. 

Celui-ci profite de la chute dans le dernier enchaînement de Bo Bendsneyder. Le Batave a en effet perdu le contrôle de sa machine suite à un contact avec Gabriel Rodrigo dans les derniers mètres de course, laissant celui-ci terminer en septième position derrière Marcos Ramírez, et devant Tatsuki Suzuki, Joan Mir et Nicolò Bulega

 

 Moto3 - Assen - Course

Pos.PilotesMotoTrsTemps/écarts
1 spain Aron Canet  Honda 22  38'20.364
2 italy Romano Fenati  Honda 22 0.035
3 united_kingdom John McPhee  Honda 22 0.117
4 spain Jorge Martin  Honda 22 0.310
5 france Jules Danilo  Honda 22 0.532
6 spain Marcos Ramírez  KTM 22 0.594
7 spain Gabriel Rodrigo  KTM 22 0.651
8 japan Tatsuki Suzuki  Honda 22 0.679
9 spain Joan Mir  Honda 22 0.980
10 italy Nicolò Bulega  KTM 22 6.972
11 germany Philipp Oettl  KTM 22 8.196
12 spain Juanfran Guevara  KTM 22 9.200
13 south_africa Darryn Binder  KTM 22 10.746
14 italy Andrea Migno  KTM 22 10.890
15 japan Ayumu Sasaki  Honda 22 10.920
16 italy Marco Bezzecchi  Mahindra 22 16.249
17 czech_republic Jakub Kornfeil  Peugeot 22 16.344
18 thailand Nakarin Atiratphuvapat  Honda 22 16.479
19 japan Kaito Toba  Honda 22 33.845
20 spain Maria Herrera  KTM 22 34.172
21 belgium Livio Loi  Honda 22 34.338
22 finland Patrik Pulkkinen  Peugeot 22 48.171
Ab.  malaysia Adam Norrodin  Honda 21 1 tour
Ab.  netherlands Bo Bendsneyder  KTM 21 1 tour
Ab.  spain Raul Fernandez  Mahindra 20 2 tours
Ab.   italy Enea Bastianini  Honda 14 8 tours
Ab.   italy Lorenzo Dalla Porta  Mahindra 14 8 tours
Ab.  italy Tony Arbolino  Honda 7 15 tours
Ab.  italy Manuel Pagliani  Mahindra 6 16 tours
Ab.   italyFabio Di Giannantonio  Honda 3 19 tours
Ab.  netherlands Ryan van de Lagemaat  KTM 2 20 tours
Article suivant
Mahindra Racing quittera le Moto3 à la fin de la saison

Article précédent

Mahindra Racing quittera le Moto3 à la fin de la saison

Article suivant

Kent remplace Antonelli au Sachsenring

Kent remplace Antonelli au Sachsenring
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement Assen
Catégorie Course
Lieu Assen
Auteur Willy Zinck