McPhee et Bastianini blessés mais chanceux après une terrible chute

L'accident du pilote écossais a conduit à l'interruption de la course Moto3. Les nouvelles en provenance du centre médical de Phillip Island sont, fort heureusement, rassurantes même si McPhee et Bastianini sont tous deux blessés.

Le Grand Prix d'Australie Moto3 a été marqué par un grand nombre d'accidents. Neuf pilotes avaient déjà chuté lorsque, dans le sixième tour, John McPhee a perdu le contrôle de sa Peugeot alors qu'il occupait la troisième place derrière Fabio Quartararo et le leader Brad Binder.

Piégé dans l'enchainement des virages n°8 et 9, un gauche-droite en descente, le pilote écossais a entraîné dans sa chute Enea Bastianini et Andrea Migno, ce dernier le heurtant violemment alors qu'il glissait au sol. Dans la confusion, Bastianini, qui avait glissé de l'autre côté de la piste, était quant à lui heurté par Jorge Navarro, dans l'impossibilité de l'éviter.

Cet accident impressionnant a immédiatement conduit à l'interruption de la course sur drapeau rouge afin que les équipes de secours puissent intervenir auprès de McPhee, immobile au sol. Bastianini et Migno s'étaient, eux, relevés seuls.

La Direction de course a rapidement rassuré le paddock et les spectateurs en annonçant que les trois pilotes impliqués étaient conscients et McPhee a pu être évacué en ambulance au bout de quelques minutes, afin d'être transporté au centre médical du circuit. Les informations qui parviennent à présent, après les examens pratiqués, font état d'une commotion cérébrale et d'une fracture du pouce gauche, des blessures qui ne peuvent qu'évoquer le soulagement au vu de la violence de l'accident. Le pilote a été transporté au St. Kilda Alfred Hospital de Melbourne afin de passer des examens complémentaires et manquera le Grand Prix de Malaisie la semaine prochaine.

Quant à Bastianini, il souffre de la fracture d'une côte et d'une vertèbre thoracique. "J'ai pris un choc dans le dos et les examens ont révélé une fracture de vertèbre", explique-t-il. "Je dois donc désormais me reposer et attendre de passer d'autres examens dans les prochains jours, pour comprendre si je pourrai courir en Malaisie."

La course a pu reprendre au bout de 25 minutes, les pilotes prenant place sur la grille de départ sur la base de la position qu'ils occupaient à la fin du cinquième tour - à l'exception de Fabio Quartararo, pénalisé après les qualifications pour l'utilisation d'un ECU non-homologué -, et c'est à Brad Binder que la victoire a fini par revenir.

En conséquence de cette interruption, la course Moto2 a pris 10 minutes de retard, mais a pu se dérouler sur la totalité de sa distance. La course MotoGP n'a, elle, subi aucun changement.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Moto3
Événement Phillip Island
Circuit Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes John McPhee , Enea Bastianini
Équipes Prustel GP , Gresini Racing
Type d'article Actualités