Martín, une victoire bonne pour le moral avant la trêve

partages
commentaires
Martín, une victoire bonne pour le moral avant la trêve
Par : Willy Zinck
16 juil. 2018 à 13:45

L'Espagnol s'est adjugé un nouveau succès dimanche au Sachsenring, en venant à bout de son adversaire pour le titre, Marco Bezzecchi. De quoi profiter sereinement de la pause estivale qui s'annonce.

Podium : le vainqueur Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3, le deuxième, Marco Bezzecchi, Prustel GP, le troisième, John McPhee, CIP Green Power
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Le poleman Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Le deuxième, Marco Bezzecchi, Prustel GP
Marco Bezzecchi, Prustel GP, John McPhee, CIP Green Power
Marco Bezzecchi, Prustel GP
John McPhee, CIP Green Power
John McPhee, CIP Green Power
Marco Bezzecchi, Prustel GP, John McPhee, CIP Green Power
Marcos Ramirez, Bester Capital Dubai
Le deuxième, Marcos Ramirez, Bester Capital Dubai
Marcos Ramirez, Bester Capital Dubai
Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Jaume Masia, Bester Capital Dubai
Jaume Masia, Bester Capital Dubai
Jaume Masia, Bester Capital Dubai

Le Grand Prix d'Allemagne a marqué la mi-saison également pour le Moto3, mais a également permis de valider le scénario que nous réserve la catégorie en vue du titre lors de la seconde partie du championnat. 

Ce joli scénario, ce sera probablement un duel entre Jorge Martín et Marco Bezzecchi, les deux hommes qui ont fini aux deux premières places au Sachsenring et qui figurent  à ces mêmes positions au classement général. 

Le premier cité n'a pas dérogé à sa réputation de pilote diablement rapide ce week-end, s'adjugeant samedi une sixième pole position en neuf courses. Mais là où l'an passé l'Espagnol peinait l'an dernier à concrétiser le dimanche toutes ses bonnes intentions affichées la veille, il se montre en 2018 beaucoup plus réaliste.

Martín passe entre les gouttes

Le pilote du Del Conca Gresini Racing a en effet livré une très belle performance hier, même s'il a vécu quelques frayeurs, juste ce qu'il faut pour rester éveillé au cours d'une épreuve où il disposait largement de la vitesse nécessaire pour l'emporter. 

D'abord avec un premier virage mal négocié une fois passée la mi-course, une bévue qui l'a fait rétrograder en quatrième position. Puis avec une esquive in extremis de son coéquipier Fabio Di Giannantonio, en perdition quelques boucles plus tard après une courbe mal abordée, et qui a bien failli l'entraîner dans sa chute. 

Une fois ces deux écueils évités, Martín a pu de nouveau se concentrer sur ses affaires pour reprendre la première place, au nez et à la barbe de Bezzecchi, qui réalisait jusque-là une très belle prestation après un envol de la septième place sur la grille. 

McPhee retrouve le podium

L'Italien écarté du leadership, l'Espagnol a par la suite pu s'acheminer sereinement vers un cinquième succès cette saison. Il faut dire que son adversaire avait déjà suffisamment à faire pour contrer les ambitions de John McPhee derrière lui, l'Écossais qui renoue enfin avec le podium, une première depuis plus d'un an et le Grand Prix des Pays-Bas 2017.

"Au départ, le rythme était en fait assez lent, car personne ne voulait ruiner le pneu", a souligné le Britannique après la course. "J’étais d’ailleurs un peu nerveux à ce propos, car j’étais le seul avec le pneu medium alors que les autres étaient avec le dur. J’ai finalement réussi à rejoindre les avant-postes, mais aussi loin que ce que j’aurais espéré."

Suivent ensuite dans le classement Marcos Ramirez, Aron Canet et Jaume Masia, alors que juste derrière le Tchèque Jakub Kornfeil et l'Allemand Philipp Oettl ont pu bénéficier du soutien du public pour s'arroger respectivement les septième et huitième place.

 

Sur le plan comptable, cette nouvelle victoire de Martín lui permet de se donner un peu d'air face à Bezzecchi. L'avance demeure néanmoins très superficielle, et ne s'élève qu'à sept points sur le Transalpin. De quoi réserver une seconde partie de saison particulièrement indécise. 

Car Martín le sait, il ne faudra en aucun cas relâcher la pression lors des dix prochaines manches. "Cela a été une très bonne course pour moi, j’étais dans le groupe en train d’essayer d’économiser le pneu jusqu’à la fin", explique-t-il ainsi. "Ensuite, j’ai eu mon coéquipier qui était un peu agressif derrière moi, je ne sais pas pourquoi. Dans chaque virage, il essayait de m’emmener large. J’ai senti un contact et je m’attendais à chuter, mais j’ai pu finalement rester debout, reprendre mon rythme. Gagner comme cela, c’est incroyable."

Bezzecchi peut pour sa part se féliciter d'avoir su bien réagir après son abandon aux Pays-Bas il y a deux semaines. "Je suis content parce qu’après ma chute à Assen, c’était important de revenir sur le podium et de marquer des points", a-t-il déclaré. "Mais la course a été difficile, surtout parce que le pneu était à la limite à partir de la mi-course. J’ai essayé de rester avec Jorge, mais il était vraiment très rapide. J’ai essayé d’attaquer pour réduire l’écart sur lui, mais c’était difficile de le passer et je voulais garder les autres pilotes derrière moi."

 GP d'Allemagne - Moto3

Pos.PiloteMotoTrsTemps/écarts
1 spain Jorge Martín  Honda 27 39'36.427 
2 italy Marco Bezzecchi  KTM 27 2.515
3 united_kingdom John McPhee  KTM 27 2.571
4 spain Marcos Ramírez  KTM 27 2.936
5 spain Aron Canet  Honda 27 3.028
6 spain Jaume Masia  KTM 27 3.341
7 czech_republic Jakub Kornfeil  KTM 27 3.532
8 germany Philipp Oettl  KTM 27 4.886
9 spain Raul Fernandez  KTM 27 5.383
10 japan Ayumu Sasaki  Honda 27 5.486
11 malaysia Adam Norrodin  Honda 27 5.610
12 italy Andrea Migno  KTM 27 9.938
13 italy Lorenzo Dalla Porta  Honda 27 10.027
14 italy Nicolò Bulega  KTM 27 10.360
15 japan Kazuki Masaki  KTM 27 10.467
16 italy Niccolò Antonelli  Honda 27 11.514
17 italy Tony Arbolino  Honda 27 11.712
18 japan Kaito Toba  Honda 27 20.039
19 italy Dennis Foggia  KTM 27 31.237
20 germany Luca Grunwald  KTM 27 32.768
21 italy Stefano Nepa  KTM 27 41.058
Ab.  spain Gabriel Rodrigo  KTM 24 3 tours
Ab.  japan Ai Ogura  Honda 24 3 tours
Ab.  italy Enea Bastianini  Honda 22 5 tours
Ab.  spain Alonso Lopez  Honda 22 5 tours
Ab.  spain Albert Arenas  KTM 20 7 tours
Ab.  spain Vicente Perez  KTM 18 9 tours
Ab.  thailand Nakarin Atiratphuvapat  Honda 16 11 tours
Ab.  italy Fabio Di Giannantonio  Honda 15 12 tours
Ab.  japan Tatsuki Suzuki  Honda 5 22 tours
Prochain article Moto3
Martín gagne à Assen et reprend la tête du championnat

Article précédent

Martín gagne à Assen et reprend la tête du championnat

Article suivant

Météo - Avis de grosse chaleur sur Brno

Météo - Avis de grosse chaleur sur Brno
Load comments

À propos de cet article

Séries Moto3
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résumé de course