MotoGP
04 avr.
Événement terminé
Formule 1
28 mars
Événement terminé
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
EL1 dans
4 jours
Formule E
10 avr.
Événement terminé
11 avr.
Événement terminé
WRC
26 févr.
Événement terminé
22 avr.
Prochain événement dans
10 jours
WEC
C
6H de Monza
18 juil.
Course dans
97 jours
WSBK
C
Aragón
21 mai
Prochain événement dans
39 jours
C
Misano
11 juin
Prochain événement dans
60 jours

Dix sur dix pour Mir, qui se rapproche du record de Rossi

Le Champion du monde fraîchement titré ne s'est pas reposé sur ses lauriers et a participé à une bataille à trois pour la victoire, avec Jorge Martín et Enea Bastianini.

Dix sur dix pour Mir, qui se rapproche du record de Rossi
Le podium, avec le vainqueur, Joan Mir, Leopard Racing
Le vainqueur de la course, Joan Mir, Leopard Racing
Le vainqueur de la course, Joan Mir, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing, Livio Loi, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing, Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3, Enea Bastianini, Estrella Galicia 0,0
Joan Mir, Leopard Racing
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Joan Mir, Leopard Racing, Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3, Enea Bastianini, Estrella Galicia 0,0
Joan Mir, Leopard Racing, Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Enea Bastianini, Estrella Galicia 0,0
Enea Bastianini, Estrella Galicia 0,0
Enea Bastianini, Estrella Galicia 0,0
Livio Loi, Leopard Racing
John McPhee, British Talent Team
John McPhee, British Talent Team
Andrea Migno, Sky Racing Team VR46
Andrea Migno, Sky Racing Team VR46
Romano Fenati, Snipers Team, Juan Francisco Guevara, RBA Racing Team
Romano Fenati, Snipers Team
Adam Norrodin, SIC Racing Team
Adam Norrodin, SIC Racing Team

La statistique peut paraître incongrue, mais alors qu'il a dominé outrageusement la saison 2017 de Moto3, Joan Mir ne s'était pas élancé cette année depuis la pole position. Il aura donc fallu attendre la 17e manche du championnat pour voir le Champion du monde occuper la première place sur la grille, devant celui qui est passé maître dans l'exercice cette année : Jorge Martín. 

À l'inverse de Mir, ce dernier, auteur de huit pole positions jusqu'ici, n'a jamais réussi à concrétiser ses bonnes dispositions du samedi en course. On a donc bien cru que dans ce week-end de premières, le jour de gloire du pilote du Del Conca Racing était enfin arrivé lorsque celui-ci a réalisé le holeshot quelques secondes après l'extinction des feux.

Martín profite de l'écart de Mir au départ

Dans le peloton, ce premier tour s'est déroulé sans encombre, hormis un impressionnant vol plané de Tatsuki Suzuki, victime d'un highside dans le dernier virage. Si le Japonais en est fort heureusement sorti indemne, cet accident restera parmi les images fortes de cette course.

 

Suivi dans un premier temps par Bo Bendsneyder et John McPhee, qui avait renoué en qualifications avec la première ligne de la grille pour la première fois depuis sa pole position au Mugello, l'Espagnol s'est constitué un petit avantage qui n'a, comme trop souvent cette saison, pas perduré. 

Car même s'il était parti au large dans le premier tournant à la suite d'un freinage mal négocié, le poleman n'a pas tardé à régler la mire pour se positionner dans le sillage du leader, non sans avoir déposé un à un ses adversaires. 

Et il n'a pas fallu attendre longtemps pour que Mir tente sa chance, avec succès, dans le huitième tour précisément. Derrière lui, Enea Bastianini a dû s'employer pour décrocher Livio Loi et le régional de l'étape, Adam Norrodin, mais l'Italien a pu ensuite fondre lui aussi sur le groupe de tête.

Lutte à trois pour la première place

La lutte pour la première place est alors devenue plus prégnante, Mir, Martín et Bastiniani multipliant les passes d'armes pour le gain de la tête de course. Mais fidèle à sa philosophie de course, Mir en a gardé sous le pied pour pouvoir placer une dernière estocade à trois tours du but, et prendre définitivement l'avantage. 

 

"Je suis très content pour aujourd'hui. C'était très difficile de bien tout gérer, en raison de la chaleur, on était vraiment à la limite pour courir", a constaté le Majorquin après la course auprès du site officiel du MotoGP. "Je suis très content de cette victoire, et on va essayer de continuer comme cela à Valence."

L'Espagnol a même laissé ses deux rivaux s'écharper pour se construire une marge de sécurité. Derrière lui, Bastianini a bien cru tenir la deuxième place en passant Martin au virage 9, mais ce dernier a pu profiter de l'aspiration dans la longue ligne droite de retour pour faire l'intérieur à son adversaire, sans lui donner la moindre chance de répliquer.

"J'ai essayé d'attaquer au début, mais j'ai usé mes pneus, et je me suis moi-même fatigué", a reconnu l'Espagnol après-coup. "Cela a été difficile de tenir durant les dix derniers tours. Bastianini est ensuite arrivé, et j'ai essayé de garder mon calme, de garder les pneus en bon état. Mais je suis content de cette deuxième position."

Une fatigue également perceptible chez Bastianini. "Mon départ a été loin d'être parfait, mais j'ai trouvé les ressources nécessaires pour revenir sur le groupe de tête", a-t-il relaté. "Je suis finalement revenu sur Mir et Martín. J'ai passé ce dernier, mais après j'étais fini, alors que ce n'était que la mi-course. Martín m'a repassé dans les trois derniers tours, et c'était trop difficile de garder l'avantage."

Cette belle bataille et ces importants efforts déployés par les deux hommes ne doivent cependant pas occulter le nouveau bon résultat de Livio Loi, qui termine quatrième après avoir longtemps ferraillé avec Norrodin (11e à l'arrivée, après une chute en cours de route) pour finir devant McPhee sous le drapeau à damier. 

Andrea Migno boucle de son côté ce Grand Prix en sixième position, devant un Romano Fenati qui a connu un début d'épreuve très difficile, se retrouvant en dehors du top 10, avant de réaliser une belle remontée jusqu'à la septième place. 

Pour Mir, ce nouveau triomphe, le dixième de la saison, lui permet de se rapprocher à seulement une victoire du record de Valentino Rossi de 11 succès sur une année. Une performance que le Docteur a accompli à quatre reprises en Grand Prix : en 1997 en 125cc, en 2001 en 500cc, puis en 2002 et 2005 en MotoGP. Nul doute que Mir essayera donc d'égaler ce record lors de la dernière manche, à Valence dans deux semaines.

 Moto3 - Sepang - Course

Pos.PiloteMotoTrsTemps/écarts
1 spain Joan Mir  Honda 18 40'14.545 
2 spain Jorge Martín  Honda 18 0.724
3 italy Enea Bastianini  Honda 18 0.763
4 belgium Livio Loi  Honda 18 6.868
5 united_kingdom John McPhee  Honda 18 11.051
6 italy Andrea Migno  KTM 18 11.090
7 italy Romano Fenati  Honda 18 11.238
8 spain Aron Canet  Honda 18 11.671
9 italy Fabio Di Giannantonio  Honda 18 11.959
10 netherlands Bo Bendsneyder  KTM 18 12.062
11 malaysia Adam Norrodin  Honda 18 12.572
12 japan Ayumu Sasaki  Honda 18 13.581
13 spain Juanfran Guevara  KTM 18 14.885
14 spain Gabriel Rodrigo  KTM 18 18.736
15 italy Manuel Pagliani  Mahindra 18 21.986
16 germany Philipp Oettl  KTM 18 23.365
17 spain Marcos Ramírez  KTM 18 23.524
18 thailand Nakarin Atiratphuvapat Honda 18 25.908
19 italy Marco Bezzecchi  Mahindra 18 26.173
20 japan Kaito Toba  Honda 18 40.612
21 czech_republic Jakub Kornfeil  Peugeot 18 40.772
22 italy Tony Arbolino  Honda 18 43.110
23 finland Patrik Pulkkinen  Peugeot 18 1'00.918
24 spain Maria Herrera  Mahindra 18 1'01.104
Ab.  malaysia Kasma Daniel Kasmayudin  Honda 17 1 tour
Ab.  italy Lorenzo Dalla Porta  Mahindra 16 2 tours
Ab.  italy Nicolò Bulega  KTM 15 3 tours
Ab.  italy Niccolò Antonelli  KTM 8 10 tours
Ab. france Jules Danilo  Honda 5 13 tours
Ab.  south_africa Darryn Binder  KTM 3 15 tours
Ab. japan Tatsuki Suzuki  Honda 1 17 tours

partages
commentaires
McPhee rejoindra l'équipe française CIP l'an prochain

Article précédent

McPhee rejoindra l'équipe française CIP l'an prochain

Article suivant

La Dorna explique la mise entre parenthèses du British Talent Team

La Dorna explique la mise entre parenthèses du British Talent Team
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement Sepang
Lieu Sepang International Circuit
Auteur Willy Zinck