Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
35 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL3 dans
13 Heures
:
13 Minutes
:
01 Secondes
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Moto3 - Alexis Masbou s'offre un doublé pole-victoire !

partages
Moto3 - Alexis Masbou s'offre un doublé pole-victoire !
Par :
29 mars 2015 à 17:13

Après une première pole position, Alexis Masbou, 27 ans, s'est offert au Qatar la deuxième victoire de sa carrière. Il lui aura donc fallu 141 départs en Championnat du Monde pour parvenir au plus solide des résultats, un doublé pole-victoire qui a la saveur de l'expérience dans une catégorie faisant la part belle aux très jeunes pilotes.

Comme à son habitude, la catégorie Moto3 a offert ce dimanche une course survoltée, rythmée par les changements incessants de leader. Un Grand Prix disputé en groupe, durant lequel la maîtrise de la bagarre et la gestion de l'aspiration auront été primordiales pour chacun des prétendants à la victoire.

Masbou, premier et dernier leader

A l'extinction des feux, c'est Masbou qui signait le holeshot et plongeait en leader dans le premier virage. Derrière l'Albigeois, un premier prétendant à la victoire était hors-jeu : Miguel Oliveira chutait et perdait toute chance d'être récompensé après de solides essais libres. Remonté sur sa machine, il échouera à la porte des points à la 16e place, loin de ceux qui auraient dû être ses adversaires directs.

Masbou avait, certes, pris les devants au départ mais il perdait le leadership dès le premier tour, à la faveur de Niccolò Antonelli. Autre Français très en vue dans ce Championnat, Fabio Quartararo, 15 ans, occupait alors la sixième position, au beau milieu d'un groupe de tête très fourni qui mettra très longtemps à se détacher.

Cette bagarre particulièrement relevée aux avant-postes allait donner lieu à près de vingt changements de leader, laissant de nombreux pilotes espérer que le trophée de vainqueur pourrait leur revenir. Personne ne parvenant à s'échapper, les positions s'échangeaient en permanence, rendant impossible la prédiction du top 3 qui formerait le podium final.

Alors qu'une petite scission s'était faite après la 11e position, les efforts fournis par Hiroki Ono pour recoller se terminaient au sol dans le huitième tour, après un choc contre la roue arrière de Fabio Quartararo. Deux boucles plus tard, seize pilotes formaient encore le groupe de tête. Si cinq d'entre eux parvenaient à légèrement se détacher dans les minutes suivantes, Quartararo refaisait rapidement la jonction et c'est au final au sein d'un groupe de neuf que se jouait la victoire finale.

Arrivée au photo-finish

A de très nombreuses occasions, c'est dans la longue ligne droite, puis à l'entrée du premier virage qu'ont été opérés les dépassements, laissant présager d'une fin de course pouvant favoriser les plus habiles à l'aspiration. Et c'est effectivement le scénario qui a fini par se dessiner.

Jusqu'à la fin de la course, Fabio Quartararo avait encore toutes ses chances de l'emporter. Leader à la conclusion de l'avant-dernier tour, il sera repris à l'aspiration par Vasquez, Bagnaia et Bastianini. Vasquez perdait la tête à la faveur de Bastianini, mais la lutte n'était pas finie.

Masbou passait un à un ses adversaires pour revenir sur le leader tel un prédateur. Deuxième à la sortie du dernier virage, le Français jetait toutes ses forces dans la longue ligne droite de Losail pour finir par prendre un avantage minime sur la ligne d'arrivée au détriment de Bastianini. La victoire de Masbou était clarifiée par le photo-finish : il s'impose avec 27 millièmes d'avance sur Bastianini. Un résultat dont l'Italien peut tout de même se satisfaire, lui qui s'élançait de la 21e position !

"Dans le dernier tour, j'ai eu peur," reconnaît Alexis Masbou. "Mais je savais que le potentiel était là et que j'étais très rapide dans les secteurs 3 et 4. Je savais que je pouvais passer tout le monde. Quand j'étais derrière Efren et Bastianini, je me suis dit "ok, je peux gagner cette course !" Je suis passé sur la ligne droite et... c'était parfait !"

Danny Kent est parvenu à arracher la troisième place à son coéquipier Efren Vasquez. John McPhee termine au cinquième rang, suivi par Isaac Viñales. Fabio Quartararo marque quant à lui les points de la septième place pour son premier Grand Prix, très prometteur, en Championnat du Monde.

Niccolò Antonelli se classe huitième devant Francesco Bagnaia, Brad Binder, Andrea Locatelli, Jorge Navarro, autant de pilotes qui ont pu prétendre à la victoire durant cette course. La zone des points accueille également Karel Hanika, Philipp Oettl et Jorge Martin.

Outre celles d'Oliveira et d'Ono, évoquées précédemment, cette course a été marquée par les chutes de Niklas Ajo, Khairuddin (victime d'une touchette contre le Français Jules Danilo), Remy Gardner ou encore Livio Loi, toutes sans gravité. Tous deux contraints de s'élancer depuis la pitlane, Gabriel Rodrigo et Alessandro Tonucci sont parvenus à rallier l'arrivée.

 

Article suivant
Moto3 - Alexis Masbou signe sa première pole à Losail

Article précédent

Moto3 - Alexis Masbou signe sa première pole à Losail

Article suivant

Qualif – Fabio Quartararo réalise l'exploit

Qualif – Fabio Quartararo réalise l'exploit