Les pilotes à suivre cette saison en Moto3

Joan Mir et Romano Fenati partis rejoindre la catégorie intermédiaire, le champ est libre chez les quarts de litre pour s'imposer et gravir les échelons en Grand Prix.

Jorge Martín, Del Conca Gresini Racing Moto3

Jorge Martín, Del Conca Gresini Racing Moto3
1/12

Sans doute l'un des plus grands favoris de la nouvelle saison qui s'annonce. Le Madrilène a longtemps couru après sa première victoire en Moto3 l'an dernier, alors qu'il multipliait les pole positions, avec neuf meilleurs temps à son actif au moment de clore la campagne 2017. Finalement, la délivrance est intervenue lors de l'ultime manche à Valence, avec un succès incontestable et incontesté. Ses adversaires sont par ailleurs prévenus : l'Espagnol ne compte pas baisser de rythme, et celui-ci l'a clairement démontré lors des essais hivernaux en repartant avec le meilleur temps lors de deux séances sur trois. Avec une meilleure régularité et un soupçon de chance supplémentaire, Martín a de grandes chances de viser le titre cette saison.

Aron Canet, Estrella Galicia 0,0

Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
2/12

Le jeune Espagnol a été l'une des révélations de la saison 2017, décrochant ses deux premières pole positions en Moto3 ainsi que ses trois premières victoires. En ce sens, sa troisième place finale l'an dernier est loin d'avoir été usurpée, même si Canet a dû défendre jusqu'au bout sa position face à un Jorge Martín dans une excellente dynamique en fin de saison. Une progression très intéressante depuis son arrivée chez Estrella Galicia en 2016, et qui fait de lui un prétendant au titre cette année.

Tony Arbolino, Marinelli Rivacold Snipers Team

Tony Arbolino, Marinelli Rivacold Snipers Team
3/12

L'Italien aborde en 2018 sa deuxième saison en Moto3, après un premier exercice disputé dans les rangs du nouveau projet du SIC58 Squadra Corse. Cette fois-ci, c'est sous les couleurs du Marinelli Rivacold Snipers qu'il va évoluer. La prise de contact s'est pour le moment très bien déroulée, avec trois top 10 lors des essais hivernaux, et en point d'orgue le meilleur temps lors de la première séance de tests à Jerez.

Enea Bastianini, Leopard Racing

Enea Bastianini, Leopard Racing
4/12

Espérons que les résultats des essais hivernaux ne sont pas annonciateurs de la saison d'Enea Bastianini ! Non pas que l'Italien a fait mauvaise figure, bien au contraire il a ferraillé de façon constante en haut de la hiérarchie, mais sans jamais cependant réussir à repartir avec la référence absolue, s'inclinant à deux reprises face à Jorge Martin, et une fois face à Tony Arbolino. Après une saison 2017 quelque peu décevante où il n'a pas réussi à s'imposer, au moins semble-t-il avoir renoué avec son tranchant de 2016, lorsqu'il avait fini vice-Champion du monde.

Marco Bezzecchi, MC Saxoprint

Marco Bezzecchi, MC Saxoprint
5/12

Après de premières piges en Moto3 en 2015 et 2016, Bezzecchi a enfin réalisé sa première saison chez les quarts de litre l'an dernier. Avec une progression intéressante, puisque l'Italien a longtemps bataillé pour le titre honorifique de Rookie de l'année, avant de s'incliner face à Ayumu Sasaki. Reste néanmoins la satisfaction d'avoir décroché un premier podium dans la catégorie, avec une troisième place acquise sous la pluie au Japon. Arrivé chez MC Saxoprint cette année, les débuts avec sa nouvelle équipe se sont avérés très positifs, puisque Bezzecchi a régulièrement figuré aux avant-postes des trois séances d'essais hivernaux.

Nicolò Bulega, Sky Racing Team VR46

Nicolò Bulega, Sky Racing Team VR46
6/12

Nicolò Bulega va sans doute avoir à cœur de se racheter cette saison après un dernier exercice décevant, où il n'a pas réussi à grimper sur le moindre podium et a dû se contenter d'une pole position à Motegi comme seul pain blanc. Pour sa troisième saison dans les rangs du SKY Racing Team VR46 le transalpin, Champion de Moto3 Junior en 2015, cherchera sans doute à retrouver à minima le chemin du podium.

Fabio Di Giannantonio, Del Conca Gresini Racing Moto3

Fabio Di Giannantonio, Del Conca Gresini Racing Moto3
7/12

La régularité est souvent un facteur de performance, et cela, Fabio Di Giannantonio semble l'avoir bien compris. En 2018, l'Italien rempile pour une troisième année avec le team Gresini, et compte bien poursuivre sa courbe de progression ascendante. Détenteur de cinq podiums en 2017 et toujours à la recherche d'un premier succès dans la catégorie, nul doute qu'une première victoire cette année sera un objectif pour Di Giannantonio.

Dennis Foggia, Sky Racing Team VR46

Dennis Foggia, Sky Racing Team VR46
8/12

Tout auréolé de son titre de Moto3 Junior, Dennis Foggia va donc participer à sa première saison complète en Grand Prix au sein du SKY Racing Team VR46, après trois premières piges observées en 2017. Absent de la première séance d'essais officiels à Valence, le protégé de Valentino Rossi a fait très bonne figure lors des deux suivantes, et il faudra donc garder un œil sur ses performances cette saison.

John McPhee, CIP-Unicom Starker

John McPhee, CIP-Unicom Starker
9/12

Une fois encore, John McPhee va endosser le rôle de meilleur espoir britannique cette saison. Un statut que l'Écossais va devoir assumer en dépit de la mise entre parenthèse de la British Talent Cup, dont il a été le porte-étendard en 2017. Celui-ci a finalement rebondi au sein de l'équipe CIP pour cette saison, et tentera de confirmer enfin ses bonnes dispositions entrevues lors des deux dernières campagnes.

Andrea Migno, Aspar Team

Andrea Migno, Aspar Team
10/12

Après trois ans de bons et loyaux services au sein du SKY Racing Team VR46, Andrea Migno rejoint cette saison l'Ángel Nieto Team, anciennement Aspar. L'an dernier, l'Italien a témoigné de progrès intéressants, qui lui ont permis de signer sa première victoire dans la catégorie sur ses terres du Mugello, et celui-ci tentera à coup sûr de confirmer cette année la bonne dynamique initiée.

Philipp Oettl, Schedl GP Racing

Philipp Oettl, Schedl GP Racing
11/12

Cette année, Philipp Oettl rempile de nouveau avec le Schedl GP Racing, et ce pour une quatrième saison. Le pilote allemand tentera ainsi de renouveler ses performances intéressantes de 2017, exercice durant lequel il a décroché un beau podium en Autriche.

Tatsuki Suzuki, SIC58 Squadra Corse

Tatsuki Suzuki, SIC58 Squadra Corse
12/12

Le pilote japonais a montré une progression très intéressante en 2017, au sein de la structure nouvellement créée du SIC58 Squadra Corse. Ses performances sont en effet allées crescendo, jusqu'à une quatrième place sur ses terres à Motegi, sur le mouillé. S'il continue sur cette voie, le Nippon pourrait bien être la bonne surprise du championnat cette saison.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Moto3
Pilotes John McPhee , Andrea Migno , Philipp Oettl , Jorge Martin , Enea Bastianini , Fabio Di Giannantonio , Aron Canet , Marco Bezzecchi , Tony Arbolino
Type d'article Preview