Qualifs - Kent obtient la pole, mais ne partira pas 1er

Les pénalités sont devenues habituelles en Moto3, dont les pilotes sont désormais automatiquement punis lorsqu’ils se trouvent au ralenti sur la trajectoire.

Le summum a sans doute été atteint ce samedi, à Phillip Island, puisqu’ils sont neuf à devoir rétrograder. Les plus lourdement punis sont Juanfran Guevara, qui voit s’ajouter aux trois places de punition habituelles l’obligation de rester aux stands durant les dix premières minutes du warm-up, et Danny Kent.

Ce dernier, en mesure de décrocher le titre mondial demain, doit reculer de six places sur la grille de départ, ce qui lui coûte la pole position décrochée cet après-midi. C'est John McPhee qui en hérite, une première pour lui!

Balle de match au championnat

Avant l’éclosion de ce sujet polémique, tous les regards étaient déjà braqués sur Danny Kent, mais pour des raisons purement sportives. Il jouera en effet demain une deuxième balle de match au championnat et tentera de venir à bout de ses deux derniers rivaux dans la course au titre : Enea Bastianini et Miguel Oliveira.

Kent devra pour cela espérer que la mécanique sera de son côté, car un souci de boîte de vitesses lui a coûté l’intégralité de la deuxième séance d’essais libres, vendredi. Côté performances, il a moins de raisons de s’inquiéter puisqu’il a rapidement trouvé ses marques à Phillip Island et s’est montré rapide dès l’entame du week-end.

"Le principal, c’est que j’aie de très bonnes sensations avec la moto. Et j’ai aussi un bon feeling personnel pour la course de demain," sourit l’Anglais, qui possède à ce jour 56 points d’avance sur Bastianini et 65 sur Oliveira. "Ceci dit, demain est un autre jour et je dois donc continuer à travailler dur et rester concentré. Cette pénalité découle d’une erreur que j’ai commise. Le principal c’est d’aller de l’avant et de savoir que je suis le plus rapide."

Deuxième dimanche à Motegi, Miguel Oliveira affiche lui aussi un potentiel prometteur pour la course, au même titre qu’Efren Vasquez ou encore Brad Binder, qui figurent parmi les plus réguliers aux avant-postes à ce stade du week-end. Suite aux divers déclassements, Oliveira s’élancera de la deuxième position sur la grille devant Vasquez, Binder étant lui qualifié à la neuvième place.

Actuel dauphin du leader du championnat, Enea Bastianini apparaît beaucoup plus en difficulté. Jamais il n’a pu entrer dans le top 10 au cours de ces deux jours d’essais et c’est seulement depuis la vingt-huitième place qu’il s’élancera dimanche, une véritable contre-performance pour celui qui a remporté quatre pole positions cette saison.

Au cœur d’une polémique à cause d'un avenir tiraillé entre le team Gresini et la structure dirigée par Emilio Alzamora (et au sein de laquelle court actuellement Fabio Quartararo, destiné à changer de team la saison prochaine), Bastianini doit également composer avec une épaule douloureuse suite à une chute au Japon. Des conditions loin d'être idéales pour défendre ses dernières chances au championnat...

On retiendra encore que Jorge Navarro, qui termine brillamment sa première saison mondiale, s'élancera de la deuxième ligne aux côtés de Romano Fenati, pilote de l'Académie dirigée par Valentino Rossi, et du Belge Livio Loi. En progression constante ce week-end, Jakub Kornfeil partira de la huitième place, entre Kent et Binder.

A noter que Hiroki Ono est contraint de manquer cette épreuve, après qu’une fêlure du pied ait été identifiée suite à son accident, dimanche à Motegi. D'autres lourdes chutes ont émaillé les essais australiens, à l'image de celle d'Isaac Viñales hier après-midi, ou encore de celle de Niccolò Antonelli à la sortie du Doohan Corner.

Moto3 – Grille de départ à Phillip Island

Pos. Pilote Moto  Temps/Ecarts
1 John Mcphee Honda 1'36.540
2 Miguel Oliveira KTM 0.066
3 Efrén Vázquez Honda 0.153
4 Jorge Navarro Honda 0.165
5 Romano Fenati KTM 0.282
6 Livio Loi Honda 0.402
7 Danny Kent* Honda -0.360
8 Jakub Kornfeil KTM 0.471
9 Brad Binder* KTM 0.594
10 Isaac Viñales KTM 0.622
11 Maria Herrera* Husqvarna 0.420
12 Karel Hanika KTM 0.629
13 Juanfran Guevara* Mahindra 0.636
14 Zulfahmi Khairuddin KTM 0.653
15 Stefano Manzi Mahindra 0.684
16 Niccolò Antonelli Honda 0.742
17 Alexis Masbou Honda 0.804
18 Joan Mir* Honda 0.672
19 Jorge Martin Mahindra 0.940
20 Jules Danilo Honda 0.955
21 Lorenzo Dalla Porta Husqvarna 0.973
22 Fabio Quartararo* Honda 0.889
23 Alessandro Tonucci Mahindra 0.998
24 Philipp Öttl KTM 1.031
25 Darryn Binder Mahindra 1.095
26 Gabriel Rodrigo KTM 1.104
27 Tatsuki Suzuki* Mahindra 1.106
28 Enea Bastianini Honda 1.157
29 Remy Gardner* Mahindra 1.104
30 Francesco Bagnaia Mahindra 1.260
31 Andrea Migno KTM 1.266
32 Ana Carrasco KTM 1.838
33 Manuel Pagliani Mahindra 1.963
34 Olly Simpson KTM 2.661
35 Andrea Locatelli* Honda 1.702
36 Matt Barton FTR/Honda 6.048

*Pilotes pénalisés

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Moto3
Événement Phillip Island
Sous-évènement Samedi
Circuit Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes John McPhee , Danny Kent
Équipes Leopard Racing
Type d'article Résumé de qualifications
Tags grand prix d'australie, penalites, pole position, qualifs