Sans rival, Martín signe une nouvelle victoire en Aragón

partages
commentaires
Sans rival, Martín signe une nouvelle victoire en Aragón
Par : Willy Zinck
24 sept. 2018 à 14:04

Le leader du championnat a su profiter à plein des pénalités infligées sur la grille à ses principaux adversaires.

Marco Bezzecchi, Prustel GP
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Marcos Ramirez, Bester Capital Dubai
Marco Bezzecchi, Prustel GP
Marco Bezzecchi, Prustel GP
Vincente Perez
Dennis Foggia, Sky Racing Team VR46
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Albert Arenas, Ángel Nieto Team Moto3
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Philipp Ottl, Schedl GP Racing
Marco Bezzecchi, Prustel GP
Jaume Masia, Bester Capital Dubai
Marco Bezzecchi, Prustel GP
Marco Bezzecchi, Prustel GP

Si vous vous demandez à quoi peut bien ressembler une victoire incontestable et incontestée, il n'y a qu'à vous pencher sur la course de Moto3 qui a eu lieu ce dimanche en Aragón. Après avoir signé la pole position la veille, sa huitième cette saison, battant au passage le record de la piste de sept dixièmes de seconde, Jorge Martín a mené de bout en bout pour s'adjuger un sixième triomphe cette saison. 

Et avec la manière, puisque c'est avec six secondes d'avance que le Madrilène a franchi la ligne d'arrivée, un fait suffisamment rare pour être souligné en Moto3. Il faut dire que le leader du championnat a pu bénéficier d'une pénalité de 12 places sur la grille infligée à deux de ses principaux adversaires au championnat, Marco Bezzecchi et Enea Bastianini. 

Le résumé de la course à Misano :

Les deux Italiens, comme 11 autres pilotes, avaient en effet ralenti sur au moins trois secteurs successifs lors de la séance de qualifications, et avaient donc été sanctionnés en conséquence sur la grille. Martín n'en demandait pas tant, et s'est échappé en tête dès le premier tour de course pour ne plus céder le leadership.

L'Espagnol avait d'ailleurs fait de cette fuite en avant son plan d'attaque principal pour cette course. "C'était le plan dès le départ en effet", a-t-il confirmé une fois de retour au Parc Fermé. "Je savais que Bezzecchi et Bastianini étaient les principales menaces. C'était donc une formidable opportunité pour attaquer, car ils ont pris le départ de très loin derrière, et j'ai donc essayé de mettre la barre haute tout le week-end. Ce fut une course difficile, mais de toute façon gagner ici, devant les fans, c'est incroyable. Place maintenant à la tournée asiatique, je suis très motivé." 

Bezzecchi et Bastianini pénalisés, et remontés

Tout l'intérêt de cette deuxième course s'est donc recentré sur la lutte pour la deuxième place. Celle-ci a dans un premier temps mis aux prises pas moins de sept pilotes, avant que la bataille ne se concentre donc sur Bezzecchi et Bastianini, avec un avantage final pour le premier cité. 

Un résultat de bon aloi qui permet d'ailleurs au pilote de l'équipe Redox PruestelGP de minimiser la perte au championnat, lui qui garde encore Martín en vue avec 13 points de retard. Un moindre mal alors que son adversaire est véritablement inscrit dans une excellent dynamique, marquée par cinq podiums consécutifs (en excluant Brno, où il a avait dû déclarer forfait sur blessure, et Silverstone, où la course avait été annulée). 

Lire aussi :

"Je suis content, mais pas complètement, car je ne sais pas pourquoi on m'a pénalisé", a déclaré le Transalpin après la course. "J'ai quand même pu faire deuxième, mais je ne suis pas si content de cela car je pense que nous avons travaillé très dur. L'équipe a fait un travail incroyable pour me permettre de me battre pour la victoire."

Son compatriote Bastianini a pour sa part insisté après coup sur l'impact de sa pénalité, qui lui a fait prendre le départ depuis le 15e emplacement sur la grille, et qui a selon lui saccagé son résultat final. "Aujourd'hui, je ne suis pas très content, car j'ai certes terminé en troisième position, mais partir depuis la 15e place c'était vraiment trop difficile de rattraper le terrain perdu. Martin a réussi à maintenir l'écart avec moi. Au final j'ai eu cette bataille avec Marco, mais dans les lignes droites c'était impossible de le doubler. Mais cette troisième place, c'est bien pour le championnat."

Trois italiens dans le top 5

Derrière ce top 3, un troisième italien vient se loger à la quatrième place, en la personne de Fabio di Giannantonio. Celui-ci a réalisé une course des plus solides après s'être élancé depuis la dixième place sur la grille, et a vu ses efforts récompensés sous le drapeau à damier. Un résultat auquel aurait d'ailleurs pu prétendre Gabriel Rodrigo s'il n'avait pas chuté dans l'avant-dernier tour.

Plus bas dans la hiérarchie, on retrouve Marcos Ramirez, l'Espagnol qui devance sur la ligne le Japonais Tatsuki Suzuki et son compatriote Albert Arenas. Adam Norrodin, Jaume Masia et John McPhee complètent quand à eux le top 10.

Spain Moto3 - Aragón - Course
Pos. Pilote Moto Trs Temps/Écart
1 Spain Jorge Martín  Honda 19 37'49.030
2 Italy Marco Bezzecchi  KTM 19 5.984
3 Italy Enea Bastianini  Honda 19 6.045
4 Italy Fabio Di Giannantonio  Honda 19 6.095
5 Spain Marcos Ramírez  KTM 19 6.161
6 Japan Tatsuki Suzuki  Honda 19 6.269
7 Spain Albert Arenas  KTM 19 6.540
8 Malaysia Adam Norrodin  Honda 19 10.292
9 Spain Jaume Masia  KTM 19 10.329
10 United Kingdom John McPhee  KTM 19 10.537
11 Czech Republic Jakub Kornfeil  KTM 19 10.679
12 Italy Andrea Migno  KTM 19 11.923
13 Italy Lorenzo Dalla Porta  Honda 19 11.972
14 Italy Nicolò Bulega  KTM 19 12.013
15 Spain Vicente Perez  KTM 19 12.007
16 Italy Tony Arbolino  Honda 19 12.484
17 Spain Raul Fernandez  KTM 19 12.656
18 South Africa Darryn Binder  KTM 19 14.642
19 Germany Philipp Oettl  KTM 19 17.090
20 Spain Alonso Lopez  Honda 19 34.967
21 Japan Kazuki Masaki  KTM 19 35.000
22 Italy Stefano Nepa  KTM 19 35.022
23 Jeremy Alcoba  Honda 19 35.200
24 Thailand Nakarin Atiratphuvapat  Honda 19 54.907
25 Italy Dennis Foggia  KTM 19 43.866
26 Japan Kaito Toba  Honda 19 54.982
Ab. Argentina Gabriel Rodrigo  KTM 17 2 Laps
Ab. Italy Niccolò Antonelli  Honda 16 3 Laps
Ab. Spain Aron Canet  Honda 11 8 Laps
Prochain article Moto3
Tous les remplaçants devront désormais être approuvés par les instances

Article précédent

Tous les remplaçants devront désormais être approuvés par les instances

Article suivant

Di Giannantonio s'impose au terme d'une course folle !

Di Giannantonio s'impose au terme d'une course folle !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement Aragón
Catégorie Course
Lieu Motorland Aragon
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résumé de course