MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
EL1 dans
22 Heures
:
51 Minutes
:
37 Secondes
Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
8 jours
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Prochain événement dans
6 jours
WSBK
11 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
Losail
24 oct.
-
26 oct.
SBK EL1 dans
7 jours
WEC
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
EL1 dans
22 jours
IndyCar
30 août
-
01 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
35 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
91 jours

Gibernau et De Puniet sur le départ en MotoE ?

partages
commentaires
Gibernau et De Puniet sur le départ en MotoE ?
Par :
25 sept. 2019 à 16:42

L'ancien vice-Champion du monde MotoGP peut déjà confirmer qu'il n'ira pas au-delà de la première saison, tandis que le Français voudrait réussir à être compétitif pour s'engager à nouveau.

Sete Gibernau a confirmé à Motorsport.com qu'il ne serait plus engagé en MotoE en 2020. Sorti de sa retraite sportive pour disputer la première saison du championnat électrique, l'ancien vice-Champion du monde MotoGP occupe actuellement la dixième place du classement général après quatre des six courses au programme.

Aujourd'hui âgé de 46 ans, l'Espagnol se dit "satisfait à 100%" de cette aventure, qu'il aura partagée avec le team Pons, mais lorsque nous lui demandons s'il compte rester en 2020, il répond : "Non, je vais rentrer chez moi [pour être] avec mon bébé." Il ajoute : "Je prends du plaisir. Les résultats ne m'importent pas. Je peux être premier ou dernier, la situation est différente pour moi, je prends juste du plaisir et je suis content d'être là."

Lire aussi :

Sete Gibernau avait créé la surprise en s'engageant en MotoE dix ans après son retrait du MotoGP, et il admet qu'il ne s'attendait pas à en être capable. Était-il prêt à courir comme avant ? "Je ne le suis toujours pas. Je ne m'entraîne pas, je viens directement sur le circuit, juste pour m'amuser. Je suis surpris d'être assez compétitif. Je pensais ne pas l'être tellement, mais c'est bien d'être compétitif et chaque fois j'en apprends un peu plus."

De Puniet en quête de confiance

Randy de Puniet, Team LCR

Randy de Puniet pourrait lui aussi quitter la grille MotoE en 2020, après une saison plutôt difficile avec le team LCR, marquée par une chute en essais à Valence. "Avant la chute au début de la saison, j'étais en confiance et rapide, mais ensuite j'ai été moins confiant et il m'est maintenant impossible de trouver une manière de piloter cette moto", a fait savoir le pilote français à Motorsport.com.

"Je n'ai pas de vitesse dans les virages et il faut piloter cette moto comme une Moto2 ou une Moto3. Je n'y arrive pas. J'essaye, mais je n'ai pas de sensations pour piloter comme ça. Je garde un style similaire à celui du MotoGP, en freinant tard, en ayant peu de vitesse en virage puis en redressant la moto, mais avec cette moto ça n'est pas la manière de piloter. Il reste une manche. J'espère y prendre du plaisir, parce que pour le moment je n'en prends pas en pilotant cette moto."

De Puniet indique que son avenir dans ce championnat dépendra de sa capacité à trouver la clé pour être compétitif avec l'Energica Ego Corse : "J'aimerais être rapide et compétitif, parce que si je décide de venir ici c'est pour être compétitif. Pour le moment, je ne le suis pas. Je veux vraiment trouver une façon de piloter cette moto à Valence, parce que si je reste dans cette situation ça n'a aucun intérêt ni pour moi ni pour l'équipe."

Lire aussi :

Bradley Smith, lui, a fait savoir qu'il souhaitait rester engagé en MotoE, dont il occupe la troisième place actuellement avec deux podiums à son actif. "Une fois qu'on a le calendrier et qu'on aura calé mon contrat et mes engagements avec Aprilia, ainsi que mes engagements avec One Energy alors on pourra [le confirmer]. J'ai envie de le faire, alors faisons en sorte que ce soit le cas", a déclaré le pilote anglais à Motorsport.com. Cette option ne serait envisagée toutefois que s'il devait rester pilote d'essais Aprilia et non retourner chez KTM en remplacement de Johann Zarco.

Le calendrier provisoire pour la saison 2020 a été dévoilé : il comporte six courses, sur cinq circuits différents. L'une des manches doit être organisée en marge du Grand Prix de France, au Mans, du 15 au 17 mai.

Article suivant
Première victoire en MotoE pour Mike Di Meglio

Article précédent

Première victoire en MotoE pour Mike Di Meglio

Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , MotoE
Pilotes Bradley Smith , Sete Gibernau , Randy de Puniet
Équipes Team LCR , Pons Racing
Auteur Valentin Khorounzhiy