2,2 millions d'euros de bonus pour les teams privés

Les équipes satellites ont signé un accord avec la Dorna pour assurer leur participation au Championnat jusqu'en 2021. La 24e moto est réservée à l'équipe LCR, qui n'en disposera pas avant 2018.

2,2 millions d'euros de bonus pour les teams privés
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Jack Miller, Marc VDS Racing Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Jack Miller, Marc VDS Racing Honda
Bradley Smith, Tech 3 Yamaha
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Carmelo Ezpeleta, PdG Dorna Sports, Franco Uncini, officiel sécurité FIM
Fernando Alonso et Carmelo Ezpeleta, PdG de Dorna Sports

Dans leur volonté de rendre le MotoGP plus viable, le promoteur du Championnat, Dorna, et les sept équipes privées ont confirmé la signature d'une série de mesures pour les saisons futures.

Parmi celles-ci, on retrouve l'engagement des usines (Yamaha, Honda, Ducati, Suzuki, Aprilia, KTM dès 2017) à louer leur moto pour la somme maximale de 2,2 millions d'euros. Le cas échéant, chaque équipe privée recevra un montant identique de la part du promoteur, tandis que la marque louant sa machine bénéficiera d'un paiement, qui n'a pas été rendu public pour l'instant. Autrement dit, la Dorna va couvrir la vente de motos entre teams officiels et les écuries privées. Les équipes indépendantes ( Aspar, Avintia, LCR, Pramac, Tech 3, Marc VDS, Gresini) ont également assuré leur présence sur la grille de départ jusqu'en 2021, date à laquelle l'accord expirera.

L'an prochain, 23 machines composeront la grille grâce à l'arrivée de KTM (2 motos officielles) ; la 24e est réservée pour la formation de Lucio Cecchinello (LCR, qui a sous ses ordres Cal Crutchlow) et qui devra attendre 2018 pour y placer un de ses pilotes. Il semble que Honda ne soit pas encore en mesure de fournir une sixième RC213V ; Suzuki et Aprilia sont dans une posture similaire.

Un patron aux anges

Le patron de la Dorna, Carmelo Ezpeleta, a expliqué à Motorsport.com la teneur de l'accord. "Les deux points fondamentaux du contrat sont l'aide apportée et l'exclusivité pour les équipes déjà présentes de poursuivre leur engagement dans la catégorie, ce qui à mon sens a autant d'importance que l'argent qu'ils recevront.''

"Nous avons réussi à fixer un prix maximal pour la location, mais si une équipe privée s'arrange pour finaliser une transaction en-deçà de 2,2 Millions, alors elle pourra garder le reste du bonus qu'on lui donnera'', ajoute Ezpeleta.

En bon politique, l'Espagnol estime que le mérite revient au règlement introduit récemment. "Tout ceci est le résultat des modifications techniques que nous avons introduites ces derniers mois. Depuis, d'autres constructeurs surveillent le Championnat, et plus il y a d'usines engagées, plus les possibilités de louer une de leurs motos augmentent.''

partages
commentaires
EL3 - Márquez de retour, inquiétude pour Lorenzo

Article précédent

EL3 - Márquez de retour, inquiétude pour Lorenzo

Article suivant

Qualifs - Marquez domine, Lorenzo anonyme

Qualifs - Marquez domine, Lorenzo anonyme
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021