2017 commence avec un plateau de pilotes record en MotoGP !

partages
commentaires
2017 commence avec un plateau de pilotes record en MotoGP !
Par : Léna Buffa
Co-auteur: Camille De Bastiani
23 mars 2017 à 16:00

C'est l'heure de la reprise pour le MotoGP, l'heure pour 23 pilotes de l'élite mondiale d'en découdre, avec en ligne de mire le trophée qui sera attribué au meilleur d'entre eux dans huit mois. Et c'est un plateau de rêve qui nous est proposé !

Spotter guide MotoGP 2017
Spotter guide MotoGP 2017 : cliquez sur la photo pour le télécharger

La rentrée MotoGP se fait aujourd'hui, avec les premiers essais du Grand Prix du Qatar, et 23 élèves composent la classe de la catégorie reine. Trois pilotes ont quitté le navire depuis l'an dernier : Eugene Laverty et Stefan Bradl ont rejoint le WSBK, tandis que Yonny Hernández est retourné en Moto2. Pour les remplacer, on compte sur quatre petits nouveaux mais aussi un revenant, Karel Abraham, passé par une parenthèse infructueuse en Superbike. Tous les cinq comptent à leur palmarès des victoires dans les plus petites catégories du championnat, et c'est donc un plateau particulièrement riche qui forme cette année le MotoGP, avec pas moins de 20 pilotes ayant déjà connu la saveur d'une victoire en Grand Prix.

Le palmarès de Valentino Rossi se taille bien sûr la part du lion, lui que l'on confronte inlassablement au record de 122 victoires de Giacomo Agostini.

Records de victoires toutes catégories

Avec 114 succès à son actif, Rossi détient plus du quart des victoires cumulées par l'ensemble des pilotes de la catégorie tout au long de leur carrière mondiale. Le Docteur en compte notamment 88 en catégorie reine (un record), précisément le double de Jorge Lorenzo, qui en a par ailleurs cumulé 65 au total des trois catégories. Viennent ensuite Marc Márquez (55) et Dani Pedrosa (52), tous deux à la tête de 29 succès rien qu'en MotoGP.

Records de victoires 500cc/MotoGP

À eux tous, les 23 engagés ont remporté 434 Grands Prix et neuf d'entre eux se sont déjà imposés en catégorie reine où leur moisson atteint un total de 197 succès. C'est bien simple : c'est le plus haut score jamais connu à l'entame de la saison dans la catégorie principale, et seuls trois pilotes de l'échiquier doivent encore ouvrir leur compteur : Aleix Espargaró, Danilo Petrucci et Loris Baz.

Le quota de titres est tout aussi exceptionnel avec pas moins de 29 couronnes réparties entre dix pilotes : là aussi, c'est un record ! Treize de ces titres ont été conquis en catégorie reine et se partagent entre seulement trois pilotes : Rossi, Lorenzo et Márquez. Pedrosa n'est pas loin derrière, avec trois titres et 52 victoires, mais à ce jour aucun couronnement en MotoGP. Quant à Johann Zarco, avec deux couronnes et un total de 16 victoires accumulées en Moto3 et Moto2, il affiche le cinquième plus beau palmarès parmi les pilotes de la catégorie reine, excusez du peu.

Les pilotes MotoGP Champions du monde
Pilotes MotoGP 2017 : leurs victoires en championnat du monde

 

Quatre débutants en bagarre

Contrairement à l'an dernier, où seul Tito Rabat faisait ses débuts en MotoGP, le titre de Rookie de l'année promet cette fois de donner lieu à une belle bagarre, sachant qu'ils sont quatre à y prétendre. Tous viennent du Moto2 et figuraient en 2016 parmi les sept premiers classés au championnat.

Les rookies MotoGP 2017

Johann Zarco a dicté sa loi durant deux ans dans la catégorie intermédiaire, battant chacun de ses trois comparses à tour de rôle. Vainqueur de la Red Bull Rookies Cup en 2007, le Cannois s'est imposé en 2015 et 2016 comme la valeur sûre du Moto2 où il s'est constitué un palmarès qui marque déjà l'Histoire. Patient et méthodique, il n'a pas succombé aux sirènes du MotoGP trop tôt et a préféré attendre le bon guidon, en l'occurrence celui de la Yamaha du team Tech3. Son adaptation hivernale a été à son image, intelligemment construite pour poser de solides bases avant de penser à performer.

Son nouveau coéquipier, Jonas Folger, a créé la surprise en passant d'un parcours relativement discret en catégorie intermédiaire à d'excellentes performances durant l'intersaison, où il a su se mêler aux grands noms du championnat. Lui aussi passé par la Red Bull MotoGP Academy (avant qu'elle ne prenne le nom de Rookies Cup), il a connu un parcours émaillé de difficultés en Grand Prix, avant de rebondir en intégrant le team Aspar en 2012. Depuis, il a fait ses gammes et su jouer les premiers rôles en signant neuf podiums dont trois victoires ces deux dernières années. Discret peut-être, efficace sûrement !

À 21 ans, Álex Rins est le plus jeune pilote du plateau, bien loin des 38 ans du vétéran Valentino Rossi ! Rookie de l'année lors de ses débuts en Moto3, en 2012, il n'a ensuite jamais quitté le trio de tête du championnat, que ce soit en Moto3 ou en Moto2, et a connu la victoire chaque année. Suzuki mise sur lui, en espérant rééditer le parcours opéré avec Maverick Viñales… celui-là même qui avait battu Rins au championnat Moto3 il y a quatre ans.

Formé en dérivées de la série, Sam Lowes est le moins expérimenté de ce quatuor en Grand Prix. Trois ans en Moto2, dont deux qui lui ont permis de jouer les premiers rôles, et le voici promu en MotoGP avec le team Gresini et Aprilia. Celui qui fut Champion du monde Supersport en 2013 a un peu de mal à se défaire de l'étiquette d'un pilote qui chute un peu trop, mais il a de la ressource, lui qui a par le passé fait des prouesses avec la Speed Up.

Cette saison s'annonce des plus prometteuses et il est temps à présent de faire vrombir les moteurs et d'en découdre !

 
Article suivant
Une séance d'essais supplémentaire en cas de pluie au Qatar

Article précédent

Une séance d'essais supplémentaire en cas de pluie au Qatar

Article suivant

EL1 - Viñales plus rapide que la pole de 2016 !

EL1 - Viñales plus rapide que la pole de 2016 !
Charger les commentaires