Accord Rossi-Petronas : plus qu'une question de jours ?

Selon son bras droit, le pilote italien devrait finaliser avant la fin du mois son accord avec Petronas et Yamaha pour 2021.

Accord Rossi-Petronas : plus qu'une question de jours ?

Sous contrat jusqu'à la fin de cette saison, Valentino Rossi n'a pas caché avoir pris le temps de la réflexion pour son avenir. Puisque Yamaha et Petronas attendent une réponse avant la reprise de la compétition, le nonuple Champion du monde a été poussé à une décision qu'il lui faut prendre dans des conditions différentes de celles qu'il avait imaginées et il a pu, avec le confinement, se confronter à un quotidien privé de courses. Pas encore lassé, à en croire son bras droit, il devrait à 41 ans signer pour une année de plus.

"Vale a l'attitude de quelqu'un qui veut tout sauf arrêter, ça nous fait très plaisir", témoigne Uccio Salucci auprès de Sky Sport. "C'est un leader, quelqu'un qui fait avancer aussi les autres, il a toujours une forte envie, il nous surprend tous. Notre intention est très probablement celle de continuer aussi en 2021."

Lire aussi :

Associé du pilote à l'Academy, Uccio Salucci est aussi son assistant dans son quotidien sur les courses, aussi se lie-t-il aisément au vétéran du plateau dans un pluriel qui évoque leur avenir commun en 2021. Celui-ci se fera selon toute probabilité au sein du team Petronas et avec le soutien officiel promis par Yamaha. "J'espère que ce sera le cas", souligne-t-il. "Ce n'est pas un team officiel, mais au moins nous aurons une moto factory. Ils sont très bien structurés, Yamaha nous soutient avec qui nous avons déjà un très bon rapport et nous aurons très probablement Franco [Morbidelli] comme coéquipier, cela devrait être une belle expérience."

"Tout n'est pas encore défini mais nous devrions y être à la fin du mois", poursuit Uccio Salucci, précisant que la définition de l'équipe technique qui accompagnera Valentino Rossi devrait se faire dans les prochains jours. "Sincèrement, nous en sommes à l'étape précédente. Nous en parlerons la semaine prochaine, y compris avec Yamaha pour comprendre comment avancer, mais nous n'avons pas tellement parlé de l'équipe parce que Vale a voulu réfléchir un peu pour savoir s'il continuait ou pas. Il est certain que nous allons continuer et nous parlerons ensuite des détails avec Yamaha dans les dix jours à venir."

Si un accord est bel et bien conclu entre le trio Rossi-Yamaha-Petronas pour 2021, le #46 fera équipe avec l'un de ses poulains, Franco Morbidelli, membre de son Academy et compagnon d'entraînement. "On a commencé [à travailler] avec Franco quand il était petit […], ça me fait bizarre parce que je l'ai vu enfant, avec beaucoup d'incertitudes, et ça me fait vraiment plaisir de le voir là maintenant. On est aussi dans la dernière ligne droite avec Petronas pour signer, désormais la route est tracée", assure Uccio Salucci.

"On a fait des séances en piste à Misano ces dernières semaines, et Vale et Franco ont roulé ensemble. Il y a un très bon feeling ente eux, parce qu'il y a une réelle amitié. Ce sont deux pilotes intelligents et j'espère que ça se poursuivra, l'amitié et tout le reste, parce que Franco est un garçon fantastique."

"Ma M1 m'a beaucoup manqué"

Depuis le début du déconfinement en Italie, Valentino Rossi a été l'un des pilotes les plus actifs à l'entraînement, multipliant les roulages à son Ranch, sur des pistes de motocross ainsi qu'à Misano lorsque le circuit a rouvert et programmé des séances, avec le protocole de distanciation et de sécurité devenu la nouvelle norme.

Le manque d'activité moto depuis ce qui aurait dû être la semaine du Grand Prix du Qatar, début mars, a semble-t-il décuplé son envie de reprendre la compétition dès que possible. "Le confinement a été une situation sérieuse et étrange, mais cela a fonctionné et je pense qu'au final cela nous pousse tous à apprécier encore plus la course. Piloter ma M1 m'a beaucoup manqué", avoue le #46.

Lire aussi :

"Je pense que tout le monde ressent une grande émotion en découvrant le calendrier 2020 mis à jour. C'est une sorte de soulagement pour tout le monde dans l'équipe et pour tous les fans", souligne Rossi. "Ce sera intéressant de voir où nous nous situons, parce que le dernier test remonte à longtemps. Il est certain que l'on fera le maximum pour être aux avant-postes et donner aux fans une raison de regarder les courses à la télévision et de nous encourager."

partages
commentaires
Quartararo : "Personne ne s'entraînait autant avant Márquez"

Article précédent

Quartararo : "Personne ne s'entraînait autant avant Márquez"

Article suivant

Un team satellite Aprilia en 2022 ? Gresini en fait sa priorité

Un team satellite Aprilia en 2022 ? Gresini en fait sa priorité
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021