Suzuki trouve un accord avec le MotoGP et entérine son départ

Après avoir conclu un accord avec la Dorna, Suzuki a formellement confirmé son départ du MotoGP, mais aussi de l'EWC, en fin de saison.

Suzuki trouve un accord avec le MotoGP et entérine son départ
Charger le lecteur audio

Même si le départ de Suzuki du MotoGP est connu depuis plus de deux mois, le constructeur et la Dorna restaient en discussion, pas pour tenter de renverser la vapeur mais pour définir les formalités de ce désengagement. L'an passé, Suzuki avait en effet annoncé sa présence jusqu'à la saison 2026, comme tous les autres constructeurs, et la marque ne pouvait décider unilatéralement de rompre son contrat.

À Assen, Livio Suppo avait douché les derniers espoirs en assurant qu'il n'y avait "aucune chance" voir des RS-GP sur la grille l'an prochain, et le team manager précisait que les négociations sur les modalités du retrait se poursuivaient entre Suzuki et la Dorna, qui avait dans un premier temps rappelé au constructeur le contrat les liant, puis affiché sa surprise quant il a communiqué sur ses velléités de départ.

Un accord a été trouvé et Suzuki a formellement annoncé son retrait du MotoGP, après avoir uniquement évoqué une intention jusque-là, mais aussi du Championnat du monde d'Endurance au terme de l'année 2022. "Suzuki a décidé de mettre fin à son engagement en MotoGP et EWC face au besoin d'allouer ses ressources à d'autres initiatives liées au développement durable", a annonce Toshihiro Suzuki, président du constructeur.

"La compétition moto a toujours permis l'innovation technique, y compris pour le développement durable, et de renforcer les ressources humaines. Cette décision signifie que nous allons nous lancer dans le défi de rediriger les capacités technologiques et les ressources humaines cultivées à travers nos activités en compétition vers l'exploration de nouvelles solutions pour une société durable."

"Je tiens à exprimer ma plus grande gratitude à nos supporters, à nos pilotes et à tous ceux qui nous ont rejoints et soutenus avec enthousiasme depuis notre retour en MotoGP."

Les pilotes Suzuki en MotoGP n'ont pas encore officiellement trouvé refuge pour la saison 2023 mais un accord entre Álex Rins et LCR est imminent, à travers un contrat que l'Espagnol devrait directement signer avec Honda. Ce dernier devrait également recruter Joan Mir et le placer dans son équipe officielle.

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Louis Rossi annonce sa retraite sportive
Article précédent

Louis Rossi annonce sa retraite sportive

Article suivant

Sylvain Guintoli blessé aux essais des 8H de Suzuka

Sylvain Guintoli blessé aux essais des 8H de Suzuka