Affaire Ducati : verdict attendu en début de semaine

partages
commentaires
Affaire Ducati : verdict attendu en début de semaine
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
22 mars 2019 à 19:10

Après plus de cinq heures d'audience, ce vendredi en Suisse, la Fédération internationale de motocyclisme va délibérer dans les jours à venir avant de statuer sur la conformité du déflecteur utilisé par Ducati au Qatar.

La Cour d'appel de la FIM entendait ce vendredi, à Mies (Suisse), les représentants de Ducati ainsi que ceux des quatre constructeurs ayant déposé une réclamation à l'encontre de l'équipe italienne, pour l'utilisation pendant le Grand Prix du Qatar d'une ailette placée sur le bras oscillant des GP19.

En amont de cette journée-clé, le tribunal, composé d'un président indien, Anand Sashidharan, et de deux assesseurs venus de Suède (Lars Nilsson) et de Finlande (Sakari Vuorensola), avait recueilli tous les documents que les parties souhaitaient apporter au dossier.

Lire aussi :

Pour appuyer leurs positions, chacune des marques était représentée aujourd'hui par l'un de ses dirigeant. Massimo Rivola représentait Aprilia dont il est le PDG de la section course, tandis que les intérêts de Honda, Suzuki et KTM étaient défendus par les team managers Alberto Puig, Davide Brivio et Mike Leitner. Suzuki et Aprilia partageaient par ailleurs le même avocat, alors que KTM et Honda étaient représentés par leur propre avocat chacun.

Visé par une réclamation pendant le Grand Prix du Qatar, laquelle a été rejetée en première instance avant que les plaignants n'interjettent un appel, Ducati était défendu au siège de la FIM par Gigi Dall'Igna, directeur général du département course, et Fabiano Sterlacchini, coordinateur technique piste de l'équipe MotoGP.

Le temps de la délibération

Il va désormais falloir attendre quelques jours avant de connaître le verdict : une décision devrait être annoncée lundi ou mardi, à temps pour que la situation soit éclaircie avant le prochain Grand Prix, au programme la semaine prochaine en Argentine.

Néanmoins, à l'issue de cette longue journée – les audiences ayant duré de 11h à 18h, entrecoupées d'une pause déjeuner –, le sentiment de certaines des personnes présentes est que Ducati a remporté une victoire morale. La note envoyée le 2 mars par Danny Aldridge, directeur technique du championnat − par ailleurs présent ce vendredi via Skype −, rend en effet très complexe toute tentative de démonstration que la pièce en question ne serait pas conforme au règlement. Cela n'exclut pas toutefois que, dans un avenir plus ou moins proche, le nécessaire soit fait pour restreindre ou interdire de tels éléments.

Par ailleurs, les quatre plaignants ont clairement indiqué n'avoir en aucun cas l'intention de priver Andrea Dovizioso de la victoire acquise au Qatar.

Lire aussi :

Article suivant
Michelin : Les soucis de pneus de Rossi en lien avec ses réglages

Article précédent

Michelin : Les soucis de pneus de Rossi en lien avec ses réglages

Article suivant

Oliveira se sent "au même niveau" que les autres

Oliveira se sent "au même niveau" que les autres
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Oriol Puigdemont
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu