Ailerons - Risque de blessure et turbulences pointés du doigt

Les ailerons se sont multipliés sur les MotoGP et ne sont désormais plus réservés aux seules Ducati. Yamaha et, plus récemment, Honda ont pris l'habitude de parfois en placer une paire, de taille variable, à l'avant de leur machine.

Ailerons - Risque de blessure et turbulences pointés du doigt
Andrea Iannone, Ducati Team, Ducati
Jorge Lorenzo, Movistar Yamaha MotoGP, Yamaha
La Ducati GP16
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Ducati
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Honda
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Ducati
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Honda
Andrea Iannone, Ducati Team, Ducati
Ducati GP16

Or, certains pilotes se sont émus du danger potentiel de ces appendices, à l'instar de Cal Crutchlow. "Une part de moi ne veut rien dire, parce que nous en avons peut-être besoin", pointe le pilote LCR, "mais imaginez si ça ouvrait la jambe de quelqu'un ? Tout le monde dit qu'ils se casseraient avant, mais ça n'est pas nécessairement vrai. Comment le savent-ils ? Ont-ils déjà fait le test ?"

Cet avis alarmiste n'est pas partagé par tous. Valentino Rossi, parmi d'autres, a refusé d'entrer dans la polémique durant le week-end qatari, suggérant simplement : "Je ne pense pas que ce soit dangereux."

Les pilotes s'accordent en revanche pour reconnaître que les ailerons provoquent la forte instabilité des motos qui se trouvent dans le sillage de machines qui en sont équipées. "Franchement, la turbulence [que cela génère] est incroyable. Regardez Pedrosa à Phillip Island : j'étais derrière lui et il suivait Iannone, et franchement j'ai cru qu'il allait tomber parce qu'il s'est fait secouer alors qu'il était en sixième", raconte Crutchlow. Et Dani Pedrosa de confirmer : "Vous perdez le contact de l'avant, vous perdez le contrôle. L'avant est secoué. (…) Ça n'est pas une bonne chose."

"Il est vrai que cela cause beaucoup de turbulences, en particulier à vitesse élevée. Quand tu suis une moto équipée de gros ailerons, ta moto perd en stabilité", remarque également Valentino Rossi, par ailleurs peu convaincu par ce que cela lui apporte : "En général, je n'aime pas les ailerons parce qu'ils sont horribles. En ce qui me concerne, je ne sens pas de différence sur la moto."

Rossi n'y a pas eu recours dimanche, pour la course, au contraire de son coéquipier, Jorge Lorenzo, qui s'est imposé avec deux appendices à l'avant de sa Yamaha. Les Honda officielles de Marc Márquez et Dani Pedrosa en étaient elles aussi équipées - de plus petite taille, toutefois. Chez Ducati, Andrea Iannone en avait quatre et Andrea Dovizioso deux.

Ailerons interdits en Moto2 et Moto3

Après le Grand Prix du Qatar, la Commission Grand Prix a annoncé l'interdiction les ailerons aérodynamiques en Moto2 et Moto3, sans donner plus de précisions sur la raison de cette décision. Cette interdiction s'applique dès à présent dans la catégorie intermédiaire, tandis qu'elle est reportée à 2017 pour la plus petite cylindrée, où certaines machines en sont actuellement équipées.

Certains aimeraient que la même mesure soit adoptée en MotoGP. Pour l'heure, les ailerons sont bel et bien autorisés et le règlement 2016 en a d'ailleurs précisé la forme : leur bord doit avoir un rayon de 2,5mm et, ainsi, être arrondi et non tranchant.

Avec Charles Bradley

partages
commentaires
Petrucci à nouveau opéré, Pirro le remplace

Article précédent

Petrucci à nouveau opéré, Pirro le remplace

Article suivant

Lorenzo compte décider de son avenir en "capitaine"

Lorenzo compte décider de son avenir en "capitaine"
Charger les commentaires
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021