Puig : Pol Espargaró a retrouvé "son vrai niveau"

Pol Espargaró a montré son véritable potentiel à Silverstone selon Alberto Puig, son patron chez Honda. Les deux hommes espèrent une confirmation au GP d'Aragón.

Puig : Pol Espargaró a retrouvé "son vrai niveau"

Le Grand Prix de Grande-Bretagne a été le meilleur de Pol Espargaró depuis son arrivée chez Honda. Performant dès l'entame du week-end grâce aux faibles températures lui permettant de trouver un bon niveau d'adhérence en gomme tendre, l'Espagnol a confirmé le samedi avec la pole position. Sa course a été plus difficile en raison d'un pneu arrière qui s'est dégradé mais il a néanmoins pris la cinquième place, son meilleur résultat avec la Honda. De quoi réjouir Alberto Puig, qui a enfin vu ce qu'il espérait chez son pilote.

"Pol Espargaró a pu retrouver son vrai niveau, il a montré pourquoi on l'avait recruté au sein du HRC", a déclaré le patron de l'équipe Honda officielle dans une interview publiée par Repsol, voyant dans le week-end de Silverstone un renouveau : "Ce week-end a été un tournant important pour Pol Espargaró. Je pense qu'il a fait de gros progrès par rapport à ce qu'il avait fait jusque-là en 2021. J'ai trouvé son approche de la course très bonne et il a pu montrer son potentiel, son véritable potentiel."

"Pol est un pilote qui peut occuper ces positions, donc nous espérons que maintenant il va poursuivre sur cette lancée et faire des progrès. Nous sommes très heureux pour lui dans l'équipe et au HRC. Ça a été difficile pour lui et il méritait ce bon résultat. Il a été fantastique en qualifications, pour décrocher la pole, et même s'il espérait évidemment le podium en course, il a pu faire des progrès importants et retrouver sa forme."

Lire aussi :

Pol Espargaró et Honda n'ont pas réellement cru à leurs chances de podium, même après ce meilleur temps en qualifications. Plus que le résultat final, c'est la constance de son pilote tout au long week-end qui donne satisfaction à Alberto Puig : "Son but était de faire une course solide et de prendre confiance, on ne visait pas le podium. Quand on débute la course depuis la pole, habituellement on vise le podium, mais ce n'était pas le cas."

"En tout cas, Pol a connu une grosse dégradation de son pneu arrière, peut-être que notre décision de le mettre sur le tendre n'était pas la bonne. Le plus important est qu'il est redevenu rapide après avoir eu un bon week-end du vendredi au dimanche."

Honda veut confirmer au GP d'Aragón

Honda espère maintenant confirmer que Silverstone ne restera pas une parenthèse enchantée et que ses deux pilotes seront performants au GP d'Aragón. En l'absence de Marc Márquez, vainqueur des quatre éditions précédentes, la marque avait décroché une pole avec Takaaki Nakagami et un podium grâce à Álex Márquez dans les deux courses disputées la saison passée. Le contexte reste difficile pour Honda mais Puig a l'espoir d'un bon résultat cette année.

"Nous sommes ravis de revenir en Aragón. C'est une piste difficile mais elle convient vraiment à Márquez, et Honda a décroché des résultats bons et constants par le passé. Mais évidemment, en 2021 nous arrivons dans une situation inédite parce que Marc n'est pas à 100%, même si nous savons qu'il va essayer de tout donner. Ce sera intéressant de voir Espargaró confirmer ses progrès."

Et ce dernier est également optimiste pour le passage du MotoGP près d'Alcañiz, même si les conditions météo devraient lui être moins favorables. "Ça devrait aller", estime le Catalan. "Mais avant d'y aller, ça reste critique parce qu'on est dans une période difficile. J'aime Aragón, j'y suis rapide, autant voire plus qu'à Silverstone. La moto devrait fonctionner au moins aussi bien que l'an dernier, et Taka était meilleur que tout le monde, il était super rapide."

"Les conditions étaient différentes, il faisait très froid. Cette année, on aura des températures proches des 30°C alors que l'an dernier, c'était aux alentours de 20°C, donc 10°C qui feront une grosse différence. Normalement je suis rapide, j'ai gagné en Moto2 et en 125cc. Je me suis entraîné là-bas cet été. J'aime cet endroit, c'est un peu un Grand Prix à domicile avec beaucoup de supporters espagnols donc pourquoi ne pas faire du bon travail là-bas ?"

"Je ne veux juste pas faire de pronostics avant d'y être. [...] On a eu pas mal de hauts et de bas et j'espère qu'on pourra rester à ce rythme et prendre un peu plus de plaisir parce que je n'en ai pas suffisamment pris cette année."

Lire aussi :

Avec Angus Martin

partages
commentaires

Voir aussi :

Rossi heureux que Dovizioso soit son dernier coéquipier

Article précédent

Rossi heureux que Dovizioso soit son dernier coéquipier

Article suivant

Quartararo devra progresser en Aragón : "Je ne m'y sens pas bien"

Quartararo devra progresser en Aragón : "Je ne m'y sens pas bien"
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021