Aleix Espargaró "ne comprend pas" pourquoi Dovizioso ne revient pas

Aleix Espargaró admet "ne pas comprendre" pourquoi Andrea Dovizioso ne s'engage pas à courir en course pour Aprilia en MotoGP l'année prochaine, mais souligne que rien n'a encore été décidé.

Aleix Espargaró "ne comprend pas" pourquoi Dovizioso ne revient pas

Andrea Dovizioso se fait désirer ! Alors qu'un guidon de pilote titulaire l'attend fermement chez Aprilia, le pilote italien tarde encore à prendre une décision concernant un possible retour en Grand Prix, après avoir néanmoins confirmé son implication avec le constructeur en qualité de pilote de développement pendant le reste de l'année 2021. Après que la possibilité de s'inscrire en tant que wild-card cette saison a été écartée par le principal intéressé, se pose désormais la question de savoir si le #04 reviendra ou non pour une saison complète l'an prochain avec le constructeur dont les progrès sont particulièrement marqués.

Lire aussi :

Dovizioso pense pour le moment au programme de tests

Aleix Espargaró aimerait voir Dovizioso franchir le pas mais constate que les discussions que souhaite pour le moment avoir l'Italien ne concernent que son programme en qualité de pilote essayeur. Du reste, cette aide déjà solide ravit celui qui considère que l'apport d'un pilote du calibre de Dovizioso ne peut être qu'excellent pour le projet.

"C'est toujours super d'avoir quelqu'un comme Dovi en tant que pilote d'essais", commentait au Mugello Aleix Espargaró, actuel pilier d'Aprilia sur qui l'essentiel du développement s'est reposé ces dernières années. "C'est confirmé et j'ai vu son planning pour les prochains mois : il va avoir un programme chargé, avec beaucoup de tests, ce qui est très bon pour nous. Il semble aussi que la nouvelle version de la moto va arriver plus tôt, cette fois. L'équipe se développe beaucoup et l'équipe de tests qu'on a est bien meilleure que par le passé : Dovi aura un test team d'un très haut niveau. Pour le moment, dès qu'on a quelque chose de nouveau, je dois immédiatement l'essayer en EL1 sans que cela ait été testé avant, et ça n'est pas la meilleure façon de faire. Alors avoir une équipe de test solide va beaucoup nous aider. Je félicite Aprilia pour ce recrutement."

Lire aussi :

Espargaró souhaite une référence à laquelle se frotter en 2022

Le vainqueur de 15 courses dans la catégorie reine dit apprécier son année sabbatique, même si celle-ci est, on l'a compris, bien chargée avec le programme d'essais concocté par Aprilia. Espargaró ne cache pas qu'il aimerait vivement que Dovizioso le rejoigne sur la grille l'an prochain, ne manquant d'ailleurs pas de faire remarquer que sa présence pourrait aussi lui permettre de faire monter sa propre cote.

"Je l'ai souvent dit, ces dernières années Andrea était une référence, comme une idole, pas pour le nombre de courses qu'il a gagnées, mais pour la manière dont il abordait les courses, le fait qu'il travaillait très dur et l'intelligence qu'il avait dans son approche des courses", poursuit Espargaró. "L'avoir dans le stand sera donc positif. Ce n'est que le début, car il va faire des tests pour nous durant toute l'année. J'espère pouvoir apprendre un peu à ses côtés et je vais essayer de placer la moto au top comme il l'a fait avec la Ducati."

Dovizioso a signé pour un programme d'essais avec Aprilia jusqu'à la fin de l'année, après avoir déjà essayé la moto lors de sorties privées à Jerez et au Mugello. La RS-GP 2021 est la moto la plus puissante qu'Aprilia ait utilisée en MotoGP, et Espargaró est actuellement septième au classement, après avoir obtenu des résultats réguliers dans le top 10 cette saison. Interrogé en ce début de week-end sur les rumeurs liant le pilote Moto2 Joe Roberts – qui a refusé une offre d'Aprilia pour 2021 – à la deuxième RS-GP pour 2022, Espargaró redit souhaiter convaincre Dovizioso des qualités de cette machine dont il voudrait qu'elle soit sienne aussi l'an prochain.

"En ce qui concerne mon coéquipier, je ne comprends pas pourquoi Andrea ne veut pas courir. Je veux dire, ce n'est pas encore décidé. Quand j'ai parlé avec Massimo [Rivola, team manager Aprilia], rien n'était encore décidé. Donc la porte est toujours ouverte pour qu'Andrea me rejoigne l'année prochaine, je pense."

"Il sera plus que bienvenu et j'ai dit à plusieurs reprises que ce serait génial de l'avoir à bord car c'est un très bon pilote et si je suis capable de le battre en piste, ma crédibilité sera plus grande car, comme tout le monde le sait et comme je l'ai dit à plusieurs reprises, au moins l'année dernière, et il y a deux ans et trois ans – à part Marc [Marquez] – il a été le meilleur pilote du plateau. Ce serait donc formidable de l'avoir à bord mais je pense aussi qu'un jeune pilote à mes côtés est une très bonne option. Mais peut-être que l'année prochaine, ce ne serait pas mal d'avoir quelqu'un avec plus d'expérience, parce que la moto évolue et est bien meilleure, mais ce n'est pas [encore] une moto gagnante."

Avec Léna Buffa

partages
commentaires
Álex Rins forfait pour Barcelone après une chute à vélo

Article précédent

Álex Rins forfait pour Barcelone après une chute à vélo

Article suivant

Sylvain Guintoli ne remplacera pas Álex Rins à Barcelone

Sylvain Guintoli ne remplacera pas Álex Rins à Barcelone
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021